L’actualité du Web et des nouvelles technologies en ligne: Top 10

Voici une présentation non exhaustive des meilleurs magasines en ligne de technologie numérique.

Presse-citron: l’actualité du Web et des nouvelles technologies

presse-citron-actualité-technologie-web

 

20 Minutes.fr L’actualité des technologies et du Web

20-minutes-fr-magasine-nouvelles-technologies-france

 

Continuer la lecture

Community Managers: au centre de la stratégie Marketing Online

Les évolutions autour des réseaux sociaux et le succès de l’Internet mobile rendent incontournable la présence d’une marque ou d’une entreprise sur la websphère. Les Community Managers en sont les outils principaux.

Introduction

Les médias sociaux occupent une part essentielle – voire indispensable – du mix marketing de l’entreprise. Mais attention : une campagne mal menée ou un outil mal maîtrisé peuvent avoir des effets dévastateurs. Si vous souhaitez accompagner votre entreprise ou votre marque sur les médias sociaux, vous devez mettre en place une équipe soudée de collaborateurs passionnés.

Composez votre équipe dédiée aux médias sociaux avec soin : c’est elle qui va représenter votre marque auprès des communautés d’internautes. En quelques points, nous vous guidons à travers les étapes qui vont vous permettre de constituer une équipe de choc.

Illustration du "paysage" des réseaux sociaux

Définissez vos objectifs

Vous ne partez pas en voyage sans savoir où vous souhaitez vous rendre. De la même façon, vous ne pouvez vous engager dans les médias sociaux sans avoir mené une réflexion sur vos objectifs : votre équipe de community managers doit refléter les besoins de votre entreprise.

Demandez-vous ce que vous attendez exactement de votre équipe. Les médias sociaux peuvent être exploités de diverses manières. Par exemple, ils peuvent être utilisés pour présenter votre marque à des prospects ou clients, booster vos ventes en relayant des offres promotionnelles, faire office de service client public, etc.

« La 1re étape consiste à développer la présence de l’entreprise sur les médias sociaux. Pour cela, un community manager ou un chef de projet étudiera les médias sur lesquels l’entreprise souhaite communiquer et définira les angles appropriés. Cette 1re phase permet à l’entreprise de savoir où elle veut aller ! »

(Arnaud Bourge, Responsable Médias Sociaux chez Air France KLM).

Illustration du métier de Community Manager

Selon les objectifs que vous avez définis, plusieurs approches sont possibles. Par exemple, Rossignol, leader en équipement pour les sports d’hiver, a développé sa présence sur Facebook en proposant régulièrement des jeux-concours autour de ses produits phares et en mettant en avant l’excellence des sportifs que la marque sponsorise. Cette démarche permet à l’entreprise d’augmenter sa notoriété, de se positionner en termes d’image et de développer ses ventes. A ce titre, Rossignol propose d’ailleurs une boutique en ligne directement intégrée à sa page Facebook !

Les médias sociaux peuvent également devenir un service client instantané, ou un lieu de discussion privilégié pour vos clients. Ainsi, sur sa page Facebook, Dell propose à ses clients de noter ses produits, de poser des questions techniques à ses experts et délivre des astuces. Cela incite les clients et prospects à échanger autour de la marque et génère de l’activité autour de celle-ci.

Enfin de plus petites entreprises peuvent aussi avoir des résultats remarquables en utilisant les médias sociaux de manière judicieuse. Twitter ou Facebook leur permettent d’assurer une présence auprès de leurs clients, de relayer une date importante (un salon, le début d’une promotion, etc.) ou de développer de manière significative leur notoriété. La petite start-up Moonfruit, entreprise qui offre un service de création de site web, s’est offert une immense visibilité sur Twitter grâce à un jeu concours permettant de remporter des ordinateurs portables. Les participants étaient invités à suivre la marque et à participer via un tweet incluant la marque en hashtag. L’effet boule de neige a joué son rôle à plein régime : en quelques jours, #moonfruit est devenu un sujet tendance sur Twitter.

Si Rossignol, Dell et Moonfruit n’avaient pas défini clairement leurs objectifs et les résultats qu’ils souhaitaient atteindre via les médias sociaux, ils n’auraient pas remporté les succès qui ont été les leurs.

Définissez votre politique « Média Sociaux »

Tout d’abord, vous devez vous assurer que les collaborateurs savent ce qui est (ou n’est pas) approprié d’évoquer sur les médias sociaux. Certaines règles sont incontournables. Tous les commentaires agressifs sont à bannir, ainsi que les posts sur les déboires d’une entreprise concurrente ou les prises de position personnelles de vos collaborateurs sur les sujets concernant l’entreprise. Vous pouvez aussi préférer que vos employés ne s’expriment pas sur des sujets politiques ou stratégiques… Soyez complet et précis lorsque vous précisez ce qui doit ou ne doit pas être évoqué via les médias sociaux : le bon sens ne suffit pas toujours, chacun ayant sa propre perception. Communication à travers les réseaux sociaux

Vous pouvez aussi définir le « ton » des prises de parole de votre équipe de community managers ou le type de vocabulaire à privilégier. Toutefois une petite entreprise pourra souhaiter que chacun garde sa personnalité et sa façon de s’exprimer, pour que les clients retrouvent les « individus » derrière la marque. La prise de parole sera ainsi incarnée, renforçant le sentiment de proximité. A l’inverse, des entreprises plus grandes pourront préférer définir un ton précis, à adopter systématiquement par tous les intervenants sur les médias sociaux, pour plus de cohérence. Quel que soit votre choix, l’important est de le préciser clairement dans votre charte.

Enfin, précisons que cette politique doit vivre et évoluer avec l’entreprise, les pratiques et les technologies… Pensez à l’actualiser régulièrement !

Comment attirer l’internaute qui navigue sur les réseaux sociaux?

Quand on observe le comportement des internautes, au sein des réseaux sociaux en général, et au travers des pages fans ou des communautés, tous se retrouvent à entrer au milieu d’un flux d’informations plus ou moins constant. Pour exister ou être vu, il existe une pléthore de stratégies à élaborer afin d’accroitre sa visibilité, et de ne pas être absorbé par les autoroutes de l’information. Il serait convenable d’entrer dans une vision sur ce que nous réserve le marketing de demain. Nous comprendrons dès lors que l’engagement, reste un point central de nos actions pour maximiser la visibilité et permettre un meilleur relai des campagnes. Parmi les leviers marketing, le marketing participatif permet un rapprochement entre marques et consommateurs pour décider en mode collaboratif du futur d’un produit ou d’un service. Il ne s’agit pas de repenser un produit dans sa globalité, mais plus spécifiquement son image, son packaging… ce qui attira le consommateur sur le contenu. On peut néanmoins imaginer un concept totalement ouvert dans les années à venir, ce qui reste encore une approche marketing à maitriser pour ne pas perdre le Les différents réseaux se rejoignent pour atteindre une seule ciblecontrôle de son produit.

Attirer l’internaute ne relève pas d’une mince affaire, c’est un objectif au centre de la stratégie marketing de la marque. Pour cela il faut être visionnaire, observateur, comprendre les comportements d’achats et surtout la façon dont l’internaute use des réseaux sociaux. C’est sur ce dernier support que ce concentre beaucoup de marques à l’heure actuelle. Il faut être créatif tout en limitant le côté intrusif, amoindrir le côté publicitaire en mettant l’accent sur un message fort qui amène à la marque et non l’inverse. Voilà ensuite les ingrédients qui seront entre les mains d’un Community Manager, pour relayer les campagnes sur les réseaux sociaux et accroitre l’engagement de sa communauté.

Recrutez les profils adaptés

Pour recruter votre future équipe, deux pistes s’offrent à vous : recruter en externe des candidats aguerris aux médias sociaux ou en interne des collaborateurs ayant une parfaite connaissance de la marque. L’objectif est de pouvoir s’exprimer clairement, apporter des réponses précises, être réactif et satisfaire les attentes des clients et prospects.

Les différents membres de l’équipe dédiée aux médias sociaux devront par ailleurs refléter la diversité des métiers de l’entreprise. Dans tous les cas, les community managers Personnes représentant chacune un réseau socialdoivent avoir une certaine pratique des médias sociaux – qui peut toutefois s’acquérir – mais aussi et surtout un grand sens du service client.

N’ayez pas peur de panacher les profils – formation, âge, parcours… – au sein de l’équipe pour lui donner plus de richesse. Il est essentiel de trouver des profils complémentaires et d’être attentif aux aspects humains des recrutements pour constituer une équipe soudée, qui s’exprime pour votre marque de manière cohérente.

Rapprochement entre la marque et le consommateur

Pour ce faire il faut apprendre en tant qu’internaute, à raisonner sur ses propres besoins, ses désirs dans le rapport avec la marque qui nous attire ou celle que nous rêvons d’atteindre ne serait-ce qu’au travers d’un simple échange. En somme ! mettons-nous à la place de notre marque préférée et demandons-nous ce que nous attendons d’elle et réciproquement. Marques et consommateurs se rapprochent de plus en plus grâce à des implications de la part des fans, mais aussi parce que les marques visent dans leurs stratégies, l’échange et le collaboratif. Participer à la création d’un élément d’une marque comme son packaging, contribue grandement à créer entre autre de l’engagement et par extension un lien plus ancré envers la marque. Saisissons les rôles du Community Manager dans ce rapprochement, ils sont fondamentaux dans la mesure où c’est ce à quoi il contribue en instaurant un dialogue pour la marque qu’il représente… le marketing et le community management, un travail d’équipe.

Personnage rassemblés autour d'une tableLe marketing participatif ou « collaboratif » vise à faire intervenir le consommateur, l’internaute, dans la conception d’un produit. Il s’agit de créer un rapprochement entre la marque et son consommateur de manière à ce qu’il puisse intervenir dans sa vision dudit produit. Généralement ces opérations visent le packaging, car c’est ce qui est vu « extérieurement » qui attire en premier lieu. Le simple exemple d’un packaging très flash aux couleurs fluos suffiraient à comprendre l’intérêt de travailler sur la forme. Le but de cette manœuvre étant également d’aller chercher de la créativité à l’extérieur, de créer une passerelle entre la marque et le consommateur, et finalement susciter l’acte d’achat sur un produit qui n’est plus exclusivement pensé par un marketing interne mais participatif.

Composez votre équipe de Community Managers

Une fois vos objectifs fixés et votre politique définie, il est temps de composer votre équipe. Pour cela, il est nécessaire de sensibiliser l’ensemble de la hiérarchie, voire l’ensemble de l’entreprise, à votre démarche

La taille de votre équipe dépendra de la taille de l’entreprise et des objectifs qui lui sont alloués. Un community manager seul peut déjà représenter la marque et communiquer avec les internautes. Toutefois, une équipe un peu plus étoffée pourra analyser les retours et proposer des améliorations, faire le lien avec les services client ou marketing.

Certains rôles semblent toutefois incontournables, même si plusieurs peuvent être cumulés par une même personne.

« Le branché » passionné

Il s’agit du profil sans doute le plus facile à trouver : déjà impliqué dans différents réseaux sociaux, il a son – ou ses – propre(s) blog(s), sait comment gagner des followers, connait les atouts et limites des médias sociaux… Enthousiaste à l’idée d’intégrer une équipe, il sera aussi ravi de mettre à profit son expérience et sa passion pour participer à la promotion de l’entreprise.
Il sait aussi rester attentif à l’apparition de nouveaux produits, de nouvelles pratiques, pour en faire l’écho au sein de l’équipe et envisager leur utilisation au bénéfice de la marque.

Il peut être recruté en interne dans différents départements de l’entreprise, le plus souvent dans les secteurs marketing, communication, informatique.

Le coordinateur

Le coordinateur connait à la fois les médias sociaux et l’organisation de l’entreprise : cela lui permet de faire le lien entre les internautes, qu’ils soient clients ou prospects, et les bons interlocuteurs dans l’entreprise lorsqu’une demande précise est transmise via les médias sociaux.

En effet, assurer la présence de la marque ou de l’entreprise ne suffit pas : chaque Concertation Community Managersdemande doit trouver une réponse rapide, aucune ne doit être négligée. Il en va de l’e-réputation de l’entreprise!

Le communicant

Le communicant de l’équipe va interagir directement avec les clients et plus généralement le public. Il doit maîtriser le discours de l’entreprise et sa position sur les sujets importants, pour savoir toujours quoi dire et comment le dire.
Il est ouvert, professionnel, calme… et le reste même lorsqu’un sujet un peu sensible est évoqué ou que les échanges s’enveniment. Il viendra plus particulièrement des services clients ou relation presse.

L’expert produit

Indispensable au sein de l’équipe, il est capable de répondre rapidement à une demande ou une réclamation d’un client. Les clients privilégient de plus en plus les médias sociaux pour leurs doléances ou leurs besoins d’informations techniques sur un produit qu’ils viennent d’acheter ou envisagent d’acheter.
L’expert produit est souvent issu des services développement produit ou du service après-vente.

L’analyste

Le rôle de l’analyste est de comprendre les chiffres – fréquentation, followers, etc – et statistiques, et de les interpréter. Il saura auxquels accorder ou non de l’importance, comment évaluer l’efficacité et la pertinence des actions menées, comment progresser et atteindre les objectifs de l’équipe. Il est issu des équipes finance ou marketing de l’entreprise.

La recherche d’engagement par le Community Manager

Le Community Manager a ici un grand rôle à jouer pour rechercher de l’engagement. Il y a plusieurs phases à analyser pour comprendre comment l’engagement va être recherché et exploité pour attirer et fidéliser de nouveaux fans, tout en rendant participant ceux acquis à la marque. Premièrement nous avons le concours qui est lancé par la marque. La période du concours varie entre 1 et 2 mois, le temps d’impliquer du monde dans l’opération et d’instaurer un dialogue autour. Il s’agit de recruter des fans pour le Community Manager.

A la recherche du Community Manager idéalDans un second temps il y a la session des votes, où là encore on fait intervenir l’internaute pour voter sur le plus beau design !
Au final à la désignation du gagnant. On appuiera une rétrospective du concours, les plus beaux designs élaborées et un portrait du gagnant qui pourra intervenir dans le dialogue avec les fans de la page.
Si l’opération peut s’étaler sur 3/4 mois, ça permet réellement de faire vivre une communauté sur un seul évènement marquant, et asseoir la réputation de la marque. Il convient dès lors de conserver cet engagement en fin de concours.

Outil utile aux Community Managers

Chiffres, faits et statistiques impressionnant sur les réseaux sociaux

10 opérations social media qui ont marqué 2013

Sources

http://www.salesforce.com/fr/socialsuccess/reseaux-sociaux/Comment-batir-une-equipe-de-community-managers-de-choc.jsp

http://journalducm.com/2013/10/29/community-management-et-creativite-au-sein-de-la-strategie-marketing-1290/

Contacts

JL GESTION SA

Bruxelles

JL GESTION SA
Avenue de l’indépendance Belge 58
1081 Bruxelles
Tel : +32 2 412 04 10 (gestion projet – comptabilité)
Tel: +32 2 412 04 11 (gestion projet – commercial)
Tel: +32 2 412 04 12 (secrétariat)
Fax : +32 2 412 04 19
Gsm : +32 485 212 722
Email : selossej@jlgestion.be
Site: http://www.jlgestion.be

Lille

JL GESTION SA
21 Avenue le Corbusier
59042 Lille Cedex
Tel : +33 3 59 81 17 85
Fax : +33 3 59 81 17 81
Gsm : +32 477 789 445
Email : selossej@jlgestion.be
Site: http://www.jlgestion.fr

Pourquoi le Responsive Design est-il devenu indispensable?

Véritable bouleversement technologique dans le domaine de la création de sites Internet , le «responsive design» est la réponse aux besoins des utilisateurs du web sur plateformes mobiles.

Qu'est-ce que le Responsive Design (en image)

Qu’est ce que le Responsive Web Design ?

Le Responsive Web Design (RWD), ou conception web adaptative, regroupe une série de techniques de conception graphique et de développement permettant de créer un site qui pourra s’auto-adapter en fonction de la taille d’un écran. Ordinateur de bureau, tablette, smartphone, télévision connectée… Son objectif consiste à prévoir tous les formats de moniteur, et proposer des modes de lecture et de navigation pour chacun d’eux.

Concevoir un site web capable de s’adapter à la volée à la taille de l’écran du terminal utilisé pour le consulter, que ce soit depuis un ordinateur de bureau, une tablette, un smartphone ou une télévision connectée. Tel est le défi du Responsive Web Design.

Les avantages du Responsive Web Design

Les avantages du Responsive Design sont nombreux. Cette technique permet d’offrir plus de réactivité au site web qui s’adapte alors aux différentes résolutions d’écrans disponibles. Cette technique permet d’universaliser l’affichage d’un site web en utilisant les nouvelles règles et propriétés de CSS 3 (media Queries, micro formats…), acceptées par la grande majorité des navigateurs. Illustration du responsive design

Les colonnes et les images s’ajustent, se redimensionnent et se déplacent automatiquement selon que la résolution d’écran l’exige. Cette technique permet une ergonomie optimale en sauvegardant intacte la qualité de l’information du site web.

Le Responsive Design est une solution stratégique à long terme car il permet de répondre à une recherche de manière plus rapide en n’affichant que les éléments les plus pertinents aux mobinautes. Une fois le lien mis en place, il y a très peu de maintenance à réaliser et le coût de développement est plus intéressant qu’un site mobile spécialisé.

Le Responsive Design assure une URL unique : parfait pour les campagnes de promotion. On n’en ignore pas l’intérêt crucial dans le secteur commercial. En effet, le non ajustement du site au support de navigation peut affecter grandement l’expérience achat du mobinaute.

Le lien unique avec le site original permet au support mobile de respecter la même structure d’information que le site complet réduisant par la même le temps nécessaire d’adaptation au nouveau format. Le site s’affiche automatiquement en fonction de l’écran sans demander de quelle manière l’utilisateur souhaite naviguer. Bien sûr, la version classique du site reste disponible pour les habitués au visuel original.

Les inconvénients du Responsive Web Design

Si les avantages sont nombreux, on distingue tout de même certains inconvénients au Responsive Design. Il s’agit notamment du temps de téléchargement. La plupart du temps, les utilisateurs se trouvent dans l’obligation de télécharger de manière inutile un code HTML/CSS. De même, les images sont souvent simplement allongées et non redimensionnées entrainant un impact négatif sur le temps de chargement.

D’autre part, le Responsive Design ne permet pas d’ajuster facilement les titres, descriptions et autres contenus sur les téléphones mobiles. De plus, le développement du Responsive Design demande plus de temps. Il oblige à un chargement de tous les éléments constituant la page pouvant trahir une performance moindre. Il y a définitivement plus de difficultés à télécharger le contenu d’un site « Responsive » que le contenu d’un site mobile spécialisé.

Le Responsive Web Design et SEO (Search Engine Optimisation)

Le Responsive Web Design a clairement le vent en poupe. Cette solution permettant d’adapter le même site aux résolutions des mobiles, des tablettes et des PC « Desktop » classiques compte également de sérieux atouts en matière de SEO.

Ils sont désormais bien connus. Premier argument, d’autorité, et souvent cité : le Responsive Design, est tout simplement la solution officiellement recommandée par Google aux sites qui souhaitent être optimisés pour les smartphones.

Responsive Design et SEOLa majorité de ces équipements sont des téléphones avec des écrans de 4 pouces de diagonale, donc une surface assez restreinte. Pour améliorer ses revenus publicitaires , Google a besoin qu’un maximum de mobinautes puissent visualiser correctement les sites web sur Chrome ou même iPhone Safari. Donc un maximum de site doit pouvoir être vu correctement sur un écran de 4″.

Comment Google pourrait il contraindre les sites à évoluer vers du responsive design (la technique utilisée pour rendre à peu près compatible voire à 100% un site web avec un écran de mobile)  ?

Réponse : en les pénalisant en SEO – référencement. C’est le sens « politique » qu’il faut lire entre les lignes et retenir des déclarations de Google du 11 juin 2013.

Devenez compatible mobile ou alors dans quelques mois (near future) vous allez être pénalisé en SEO / référencement naturel.  Il reste un point en suspens : pénalisé que sur les recherches depuis un mobile ou aussi sur tout type de plate forme desktop (PC, Mac) ou à écran restreint  (Tablette, console de jeu, TV connectée etc. )

Quelque soit la réponse, ne pas avoir un site responsive design en 2014 va entrainer des pertes de trafic SEO / référencement naturel.

Autre argument, tout aussi souvent avancé : comme le Responsive Web Design concentre sur une seule URL les versions mobile et Desktop, cette URL unique va donc pouvoir bénéficier de tous les backlinks, qui ne peuvent ainsi donc pas se disperser vers une URL dédiée à la version mobile.

http://www.journaldunet.com/?id=1105638

Conclusion

Le Responsive Design est définitivement une solution efficace afin d’offrir une expérience utilisateur en adéquation avec l’usage souhaité. C’est une évolution majeure du web design invitant les concepteurs à un nouveau défi ergonomique et assurant aux utilisateurs une expérience enrichie. Pour ce qui est des inconvénients dégagés par cette technique, cela implique plus d’investissement au niveau de la conception et du développement du site.

Il faut savoir cependant que des alternatives existent : il s’agit des sites alternatifs pour mobiles qui dirigent les visiteurs en possession d’un smartphone vers le site mobile ou encore des applications mobiles qui si elles sont meilleures pour contrôler l’expérience de l’utilisateur, restent assez coûteuses à développer et ne permettent pas une indexation optimale.

Sources

http://www.journaldunet.com/developpeur/client-web/responsive-design/

http://www.commentcamarche.net/faq/34876-responsive-design-avantages-et-inconvenients#avantages-du-responsive-design

http://googlewebmastercentral.blogspot.fr/2013/06/changes-in-rankings-of-smartphone_11.html

http://www.journaldunet.com/solutions/seo-referencement/responsive-design-et-seo.shtml

http://www.referencement-positionnement-sites.com/blog-seo/actualites-sur-le-referencement/analyse-responsive-design-pour-ameliorer-le-seo-referencement-sur-google/

Contacts

JL GESTION SA

Bruxelles

JL GESTION SA
Avenue de l’indépendance Belge 58
1081 Bruxelles
Tel : +32 2 412 04 10 (gestion projet – comptabilité)
Tel: +32 2 412 04 11 (gestion projet – commercial)
Tel: +32 2 412 04 12 (secrétariat)
Fax : +32 2 412 04 19
Gsm : +32 485 212 722
Email : selossej@jlgestion.be
Site: http://www.jlgestion.be

Lille

JL GESTION SA
21 Avenue le Corbusier
59042 Lille Cedex
Tel : +33 3 59 81 17 85
Fax : +33 3 59 81 17 81
Gsm : +32 477 789 445
Email : selossej@jlgestion.be
Site: http://www.jlgestion.fr

Lettrs : envoyer une lettre manuscrite à l’ancienne à partir de son ordinateur

Lettrs est un service web qui permet de rédiger et envoyer des lettres personnalisées par email ou par courrier postal, avec choix des trames de papier et de l’écriture manuscrite.

Si vous avez la nostalgie des bons vieux courriers écrits à l’encre d’un stylographe sur du vrai papier, vous avez deux solutions : soit vous prenez votre stylo, votre bloc de feuilles blanches, un timbre et une enveloppe, soit vous utilisez Lettrs.

Lettrs, un nouveau service lancé en décembre dernier, regroupe sur une page tout le nécessaire pour écrire une « vraie » lettre, unique et personnalisée : trame de papier et police de caractère de type manuscrite. Une fois votre choix effectué, il ne vous reste plus qu’à composer votre missive.

Vous avez ensuite la possibilité de l’envoyer… par email, ou par message privé à un ami sur Facebook ouTwitter. Afin de conserver le caractère unique et old-school de la lettre, le service ne permet pas de répondre directement à une lettre reçue par email. Pour cela il faut aller sur le site et rédiger également sa réponse par une lettre unique. Il est également impossible d’envoyer un courrier à plusieurs destinataires, il faudra bien choisir l’élu(e) de votre courrier.

lettrs Lettrs : envoyer une lettre manuscrite à lancienne à partir de son ordinateur

Mais bien sûr un tel service ne serait pas d’un grand intérêt s’il ne permettait pas tout d’abord d’envoyer sa lettre par courrier postal. Cette option n’est pas encore disponible, mais le sera prochainement. Il est étonnant que celle-ci n’ait pas été prévue en priorité.

Il est également possible d’intégrer une image dans un courrier, et d’ajouter des tags afin de mieux classer sa correspondance.

Enfin, on attend aussi une version mobile, qui donnerait tout son sens à ce service. Celle-ci serrait aussi dans les tuyaux. On pourrait imaginer également la possibilité d’agréger un flux RSS afin de proposer une lettre d’information imprimée qui serait générée automatiquement vers une cible de quelques personnes triées sur le volet. Une façon originale de fidéliser quelques personnes avec un contenu premium.

Autre suggestion, qui ne semble pas être au programme : un module qui permettrait de créer une police de caractère à partir de sa propre écriture.

J’ai testé la création et l’envoi d’un courrier : c’est simple et rapide… sauf qu’au moment où j’écris ceci, le courrier ne m’est encore pas parvenu. Cela étant, j’aime bien ce type de service au goût délicieusement vintage, qui permet d’imaginer de nombreuses extensions dont certaines pourraient payantes en mode freemium.

Source : http://www.presse-citron.net

banner9.9

 

NOUS CONTACTER :

JL GESTION SA

Avenue de l’indépendance Belge 58
1081 Bruxelles
Tel : +32 2 412 04 10
Fax : +32 2 412 04 19
Gsm : +32 485 212 722
Email : selossej@jlgestion.be

NOS AVANTAGES :

Type de formation : Inter-entreprise, Intra-entreprise et particuliers
Formation 100% flexible et personnalisée : Vous choisissez le lieu, la date et le programme de formation
Demande de devis : Réponse dans les 24 heures.
Remise de 50% pour les PME Bruxelloises
Parking, boisson et lunch gratuit
Accès à notre centre de compétences : Syllabus, note de cours, exercices,…

Faites une demande de devis gratuitement en remplissant notre formulaire en ligne

L’année 2012 en Lego

L’année 2012 en Lego

Un jeune anglais de 18 ans, Harry Bossert, a réalisé un petit clip vidéo de trois minutes mettant en scène tous ces évènements avec juste une caméra et des Lego.

Qu’avez-vous retenu de 2012 ? C’est la question posée généralement en fin d’année, quand déferlent rétrospectives et bêtisiers en tous genres.

Pour les anglais, la liste des principaux évènements de l’année écoulée ne révèle pas de surprise particulière puisqu’on y retrouve, en vrac, l’incontournable PSY et son immonde (mais addictif) Gangnam Style ou le saut de l’ange de Felix Baumgartner au-dessus des terres arides du Nouveau-Mexique.

Côté patrimoine local, on trouve des choses plus britanniques comme les JO de Londres, les différentes victoires d’Andy Murray, le sacre du coureur cycliste anglais Bradley Wiggins au Tour de France, ou encore le dernier James Bond.

2012 lego Lannée 2012 en Lego

Un jeune anglais de 18 ans, Harry Bossert, a réalisé un petit clip vidéo de trois minutes mettant en scène tous ces évènements avec juste une caméra et des Lego. Pas le clip du siècle mais une vision différente et presque poétique de l’année. Il manque juste la fin du monde.

Source: http://www.presse-citron.net/lannee-2012-en-lego

Office 2007 Series: What’s New in Access

Training Office 2007 Series: What’s New in Access

 

NOUS CONTACTER :

JL GESTION SA

Avenue de l’indépendance Belge 58
1081 Bruxelles
Tel : +32 2 412 04 10
Fax : +32 2 412 04 19
Gsm : +32 485 212 722
Email : selossej@jlgestion.be

NOS AVANTAGES :

Type de formation : Inter-entreprise, Intra-entreprise et particuliers
Formation 100% flexible et personnalisée : Vous choisissez le lieu, la date et le programme de formation
Demande de devis : Réponse dans les 24 heures.
Remise de 50% pour les PME Bruxelloises
Parking, boisson et lunch gratuit
Accès à notre centre de compétences : Syllabus, note de cours, exercices,…

Faites une demande de devis gratuitement en remplissant notre formulaire en ligne

Blocage des publicités : Free Mobile aussi !

 

Free est de retour. Après le fiasco ou le succès, c’est selon, de son bloqueur de pub et de la guerre entre internautes qui a suivie, le FAI non seulement remet le couvert en veillant cette fois à désactiver l’option par défaut sur sa box, mais veut en plus en faire profiter ses clients Free Mobile.

L’option semble avoir été rendue disponible discrètement mais en même temps que le retour de celle destinée aux abonnés Internet. Elle se trouve sur l’Espace Abonné de Free Mobile. Un petit message fait la promotion du service sur la page d’accueil, et en entrant dans le menu des options proposées, parmi lesquelles la data ou les appels internationaux sont déjà présents depuis quelques temps, on retrouve un nouvel arrivant, nommé « Blocage de la publicité », présenté en ces termes :

  • L’activation peut entraîner le blocage de l’affichage de publicités figurant sur les pages web que vous visitez et sur les applications.
  • Elle est proposée à titre de test, des publicités peuvent continuer à s’afficher malgré l’activation.
  • L’option peut être désactivée à tout moment.

free mobile blocage pub adgate Blocage des publicités : Free Mobile aussi !

Free prend des pincettes : il s’avère que pour l’instant, aucun changement n’est observable après activation, sans doute le temps que l’option soit prise en compte, les changements opérés sur son compte Free Mobile nécessitant souvent un petit délai.

Cette option sera probablement, comme sa grande soeur de l’Internet fixe, accueillie à bras ouverts par les utilisateurs. On imagine les bandeaux de publicités des pages web et des applications être masqués, pour le plus grand plaisir des mobinautes et de leurs factures data.

D’aucuns répondront ironiquement que la publicité est déjà absente des mobiles Free, tout comme le web est inaccessible de par la qualité du réseau, les mêmes questions qu’avait soulevées l’AdGate il y a quelques jours ressurgissent : ne pas toucher à la publicité pour le bien de l’Internet, la couper à la racine, ou bien laisser le consommateur entièrement libre d’installer une application indépendante pour filtrer les pubs ?

free mobile blocage pub adgate option Blocage des publicités : Free Mobile aussi !

Source : http://www.presse-citron.net

 

Windows 8

 

NOUS CONTACTER :

JL GESTION SA

Avenue de l’indépendance Belge 58
1081 Bruxelles
Tel : +32 2 412 04 10
Fax : +32 2 412 04 19
Gsm : +32 485 212 722
Email : selossej@jlgestion.be

NOS AVANTAGES :

Type de formation : Inter-entreprise, Intra-entreprise et particuliers

Formation 100% flexible et personnalisée : Vous choisissez le lieu, la date et le programme de formation

Demande de devis : Réponse dans les 24 heures.

Remise de 50% pour les PME Bruxelloises

Parking, boisson et lunch gratuit

Accès à notre centre de compétences : Syllabus, note de cours, exercices,…

Faites une demande de devis gratuitement en remplissant notre formulaire en ligne

Neige: le verglas provoque de nombreux accidents

Les conditions de roulage sur les axes routiers principaux et secondaires étaient très difficiles ce mercredi matin

BRUXELLES Les conditions de roulage sur les axes routiers principaux et secondaires étaient très difficiles mercredi matin, a confirmé Mobilinfo, le service infos trafic de la RTBF.

A 10h00, on comptabilisait un total d’une centaine de kilomètres d’embouteillages. « Le nombre d’accidents est très important », a constaté Mobilinfo. Le verglas rend les conditions de circulation très difficiles, en ce compris sur les autoroutes, transformant le réseau en véritable patinoire à certains endroits. Les embarras sont nombreux et plusieurs accidents entraînent d’autres ralentissements.

Sur l’E40, en direction de Liège, un accident impliquant un camion et plusieurs véhicules s’est produit entre Hélécine et Lincent. Un autre accident, en direction de Bruxelles cette fois, s’est produit à hauteur de Sterrebeek et provoque des bouchons.

A Beuzet, la chaussée est fermée dans les deux sens sur la N4 en direction du Luxembourg car des câbles d’un poteau électrique percuté pendent au-dessus de la chaussée. Il est donc conseillé d’éviter la zone Gembloux-Namur via Thorembais et ensuite l’E411.

Plus tôt ce matin, un carambolage a impliqué plusieurs véhicules sur l’E411, à hauteur de Notre-Dame-au-Bois (Jezus-Eik) en direction de Bruxelles, bloquant ainsi trois voies durant plus d’une heure, tandis qu’un autre accident provoque 12 km de files entre Rosières et Wavre.

On constate 7 km de files sur la N5 vers Charleroi, entre Walcourt et la Porte de Philippeville.

Sur l’E42 entre Liège et Mons, la voie de gauche est bloquée à hauteur de Spy à la suite d’un accident.

La Cellule d’Action routière (CAR), composée du Centre régional de crise de Wallonie (CRC-W), de la police fédérale de la route et du centre Perex, « reste en état d’alerte et conseille la plus haute prudence aux automobilistes. Les embarras se sont en effet multipliés ce matin en heure de pointe sur l’ensemble du réseau secondaire en Wallonie. Avec les températures négatives, les plaques de verglas vont s’installer. Les camions d’épandage poursuivent leurs travaux. »

Pas de grosses perturbations dans les transports publics

La circulation ferroviaire est perturbée en Flandre occidentale mercredi matin à la suite des intempéries. « La brusque chute des températures dans cette province a causé des pannes techniques, surtout sur la ligne Gand – Mouscron.

Cela a provoqué des retards pouvant aller jusqu’à une heure », a indiqué Thomas Baeken, porte-parole d’Infrabel. La situation devrait être revenue à la normale pour l’heure de pointe vespérale. Quatre incidents ont eu lieu durant l’heure de pointe matinale sur la ligne Gand – Mouscron. Deux d’entre eux étaient dus à des raisons purement techniques qui ne pouvaient être directement attribuées à la météo.

« Mais deux autres incidents étaient, eux, directement reliés aux conditions météorologiques », a expliqué Thomas Baeken. « Il y ainsi eu un problème à Waregem où la caténaire a cédé à la suite de la brusque chute des températures dans le courant de la nuit dernière et du début de la matinée. A Lauwe, c’est un rail qui n’a pas résisté au froid glacial. Les travaux de réparation devraient normalement être terminés vers midi et les retards qui résultent de ces incidents devraient rapidement être résorbés. L’heure de pointe vespérale devrait ainsi se dérouler à nouveau normalement », a conclu le porte-parole d’Infrabel.

Les intempéries provoquent des perturbations et déviations ponctuelles sur le réseau TEC, à l’exception du Hainaut occidental, a indiqué mercredi son porte-parole Stéphane Thiery.

Charleroi, la province du Luxembourg et le Brabant wallon sont les zones les plus touchées, mais, contrairement à mardi, aucune ligne n’est supprimée. « Une grosse majorité des lignes sont ainsi déviées dans le Brabant wallon tant que les voiries seront verglacées », a détaillé Stéphane Thiery.

A Charleroi, une quarantaine de lignes ne sont pas parcourues selon leur itinéraire normal, alors que dans le reste du Hainaut, la situation est presque normale, surtout en Hainaut occidental. Quatorze lignes sont déviées dans la région de Mons-Borinage.

La situation est également presque normale pour le TEC Liège-Verviers avec 20 lignes déviées.

Le TEC Namur-Luxembourg a lui privilégié de mettre en place des « itinéraires grands axes » pour les lignes empruntant des voies secondaires actuellement impraticables. Cela concerne une vingtaine de lignes dans la région namuroise et presque la totalité des lignes circulant dans la province du Luxembourg.
Les usagers peuvent consulter des informations plus précises concernant le réseau TEC et le plan intempéries sur le site internet infotec.be. Le service de sms en cas de perturbations sur les lignes auxquelles ils sont abonnés est également maintenu.

A la STIB et chez De Lijn, aucun problème majeur n’était signalé

Source : http://www.dhnet.be

PowerPoint 2007 Series: Layout and Text

 

NOUS CONTACTER :

JL GESTION SA

Avenue de l’indépendance Belge 58
1081 Bruxelles
Tel : +32 2 412 04 10
Fax : +32 2 412 04 19
Gsm : +32 485 212 722
Email : selossej@jlgestion.be

NOS AVANTAGES :

Type de formation : Inter-entreprise, Intra-entreprise et particuliers

Formation 100% flexible et personnalisée : Vous choisissez le lieu, la date et le programme de formation

Demande de devis : Réponse dans les 24 heures.

Remise de 50% pour les PME Bruxelloises

Parking, boisson et lunch gratuit

Accès à notre centre de compétences : Syllabus, note de cours, exercices,…

Faites une demande de devis gratuitement en remplissant notre formulaire en ligne

Aaron Swartz, un hacker qui avait soif de connaissance

HOMMAGE | Le suicide d’Aaron Swartz ne laisse pas les internautes indifférents. Car ce hacker de 26 ans avait fait de la libération de l’information un combat personnel.

 Aaron Swartz, au  Boston Wiki Meetup, en août 2009. Photo: Sage Ross ( licence CC by-sa )
Aaron Swartz, au Boston Wiki Meetup, en août 2009. Photo: Sage Ross (licence CC by-sa)

Quasiment inconnu du grand public jusqu’à son suicide le 11 janvier dernier, Aaron Swartz est peut-être en train devenir la première icône de la lutte pour la libération des biens intellectuels. Le jeune homme s’est suicidé à 26 ans, un mois avant l’ouverture de son procès pour fraude électronique, au terme duquel il risquait une peine de trente-cinq ans de prison. Depuis juillet 2011, la justice américaine lui reprochait d’avoir illégalement téléchargé depuis le MIT (Massachusetts Institute of Technology) puis mis à disposition du public 4,8 millions d’articles scientifiques normalement accessibles par abonnement sur le portail JSTOR (quasiment la totalité du catalogue).

Chargé de la procédure, le procureur Steve Heymann, connu pour avoir par le passé obtenu une condamnation à vingt ans de prison pour un dossier de piratage de cartes bleues, voulait faire un exemple avec le cas Aaron Swartz.

Aux Etats-Unis, ni les observateurs, ni la famille d’Aaron ne taisent les liens entre les poursuites judiciaires dont il faisait l’objet et son geste désespéré : « La mort d’Aaron n’est pas seulement une tragédie personnelle, a écrit sa famille dans un communiqué. C’est le résultat d’un système judiciaire où l’intimidation et les poursuites excessives sont monnaies courantes. Les décisions prises par le bureau du procureur et le MIT ont contribué à sa mort. »

Jeune prodige de l’informatique, connu de la sphère internet pour avoir co-inventé les fils RSS à l’âge de 14 ans puis pour avoir participé à l’essor du site de partage de liens Reddit, Aaron Swartz était devenu le porte-étendard du Guerilla Open Access, mouvement de désobéissance civile prônant la réappropriation par tous les moyens possibles des fruits de la recherche publique accaparés jusqu’à aujourd’hui par les éditeurs commerciaux.

« L’information, c’est le pouvoir, écrivait-il dans une profession de foi, le Guerilla Open Access Manifesto, publié en juillet 2008. Mais comme tous les pouvoirs, certains veulent le garder pour eux seuls. L’héritage du monde scientifique et culturel, publié depuis des siècles dans des livres et des journaux, est de de plus en plus numérisé et mis sous clé par une poignée d’acteurs privés. (…) Nous devons aller chercher cette information, où qu’elle soit, la copier et la partager ».

En cela, Swartz s’inscrivait dans la droite ligne des premiers hackers, ceux qui justement ont développé leur éthique et leurs techniques… au sein du MIT. Richard Stallman, l’un des inventeurs du concept de logiciel libre, et qui travailla pendant les années 70 et 80 au sein du laboratoire d’intelligence artificielle du Massachusetts Institute of Technology, ne le disait pas autrement en 1990 : « J’estime que toutes les informations utiles devraient être libres et gratuites (…) La redistribution des connaissances rend l’humanité plus riche, quel que soit celui qui la distribue et quel que soit celui qui la reçoit. »

Depuis l’annonce de sa mort, les hommages se multiplient. Au MIT – où une enquête interne a été ouverte – les élèves se sont recueillis dimanche après-midi.Interviewé par le New York Times, un jeune programmeur Web de 23 ans venu du Connecticut rendre un dernier hommage au jeune Robin des bois du Net dit avoir pleuré en apprenant sa mort : « Je pense que chacun d’entre nous aimerait être un peu plus comme lui .» Sur la toile, les grands noms de la lutte pour le logiciel libre ont pris publiquement position. Le juriste américain Lawrence Lessig a écrit une oraison retentissante, le blogueur Cory Doctorow, un billet sur Boing Boing. SurArchive.org, les documents liés à la procédure légale ont symboliquement été mis en ligne. Sur Twitter, des universitaires distribuent gratuitement leurs articles scientifiques sous le hashtag #pdftribute.

La répression sévère dont font l’objet les tenants de la libération des biens intellectuels est vieille comme le monde informatique.« On est à la recherche de la connaissance… et vous nous traitez de criminels », résumait le hacker The Mentor dans son fameux manifeste The Conscience of a Hacker rédigé… en 1986.

Source : http://www.telerama.fr

banner9.9

 

NOUS CONTACTER :

JL GESTION SA

Avenue de l’indépendance Belge 58
1081 Bruxelles
Tel : +32 2 412 04 10
Fax : +32 2 412 04 19
Gsm : +32 485 212 722
Email : selossej@jlgestion.be

NOS AVANTAGES :

Type de formation : Inter-entreprise, Intra-entreprise et particuliers

Formation 100% flexible et personnalisée : Vous choisissez le lieu, la date et le programme de formation

Demande de devis : Réponse dans les 24 heures.

Remise de 50% pour les PME Bruxelloises

Parking, boisson et lunch gratuit

Accès à notre centre de compétences : Syllabus, note de cours, exercices,…

Faites une demande de devis gratuitement en remplissant notre formulaire en ligne

Viadeo acquiert Pealk pour offrir de meilleurs outils de recrutement

Pealk est une startup française fondée en 2011.

Elle avait développé une application web facilitant lerecrutement sur les réseaux sociaux
Nous en avions déjà parlé en juillet dernier lorsqueLinkedIn avait décidé d’interdire à Pealk l’accès de son réseau.

Pealk et Viadeo étaient déjà en contact avant la fermeture des API de LinkedIn, mais cet événement a été un catalyseur de cette acquisition.
En effet, les négociations ayant mené à cette acquisition ont débuté en septembre 2012, soit 2 mois à peine après l’action de LinkedIn.
Boris Golden, CEO de Pealk, va donc rejoindre les équipes de Viadeo alors que les 3 autres employés continuent sur d’autres aventures.

Viadeo se félicite de cette acquisition, Dan Serfaty, co-fondateur et CEO de Viadeo déclare : « La valeur d’un réseau social professionnel ne réside pas dans les seules données de sa base de profils, mais aussi dans les outils à disposition de l’utilisateur pour les exploiter. Pealk est le produit le plus innovant de ces cinq dernières années, démocratisant l’usage des réseaux sociaux à des fins professionnelles grâce à son efficacité et à sa facilité de prise en main. »

pealk Viadeo acquiert Pealk pour offrir de meilleurs outils de recrutement

Les premiers fruits de l’acquisition de Pealk seront visibles dans les prochaines semaines au travers d’une nouvelle offre à destination des PME.
Nous pouvons donc nous attendre à voir arriver sur Viadeo l’ensemble des fonctionnalités qui faisaient le succès de Pealk. A savoir, la gestion de l’ensemble de la démarche de recherche et de prise de contact dans un cadre professionnel : recherche et filtrage rapide des profils, personnalisation intelligente de ses messages, gestion des conversations, analytics.
Mais l’une des fonctionnalités les plus appréciées de Pealk était sans équivoque le « profile flow ». Celle-ci permettait de faire défiler rapidement des profils (sans aucun temps de chargement), avec la possibilité de les trier et les commenter rapidement grâce à une barre d’action rapide. Il est fort à parier que nous pourrons retrouver une ergonomie similaire sur Viadeo dans les prochaines semaines.

Source : http://www.presse-citron.net

Training adobe photoshop in Brussel Antwerpen Gent Hasselt Belgium

 

NOUS CONTACTER :

JL GESTION SA

Avenue de l’indépendance Belge 58
1081 Bruxelles
Tel : +32 2 412 04 10
Fax : +32 2 412 04 19
Gsm : +32 485 212 722
Email : selossej@jlgestion.be

NOS AVANTAGES :

  • Type de formation : Inter-entreprise, Intra-entreprise et particuliers
  • Formation 100% flexible et personnalisée : Vous choisissez le lieu, la date et le programme de formation
  • Demande de devis : Réponse dans les 24 heures.
  • Remise de 50% pour les PME Bruxelloises
  • Parking, boisson et lunch gratuit
  • Accès à notre centre de compétences : Syllabus, note de cours, exercices,…

Faites une demande de devis gratuitement en remplissant notre formulaire en ligne

Les entreprises face à l’email de prospection

emailing [infographie] Les entreprises face à lemail de prospection

Même si les djeunz ne s’en servent plus puisqu’ils communiquent essentiellement par texto ou Facebook, même s’il constitue souvent une nuisance ou un problème à gérer, l’email n’est pas mort, et n’est certainement pas près de l’être.

Témoin la panne Google d’avant hier, qui a privé des millions d’utilisateurs de Gmail de leur courrier électronique pendant de longues minutes. Une occasion de constater que si l’on a une vraie addiction aux réseaux sociaux, ce n’est rien à côté de l’email, qui lui est vital.

Mais comment, en 2012, est perçu l’emailing de prospection au sein des entreprises et chez les professionnels ? C’est le sujet de cette étude menée par EMA B to B (Email Marketing Attitude B to B), Reed Data et Caroline Miltgen, Maître de conférences à l’université d’Angers, sur le comportement et la perception des professionnels français vis-à-vis de l’e-mail de prospection.

Une étude dont il ressort quelques comportements intéressants à prendre en compte par tous ceux qui planifient une prochaine campagne :

48% des répondants reçoivent entre 20 et 50 mails par jour en 2012.
60% des professionnels ouvrent un email parce qu’ils connaissent l’expéditeur ou parce qu’il s’agit d’une personne de confiance et 59% car l’objet est pertinent ou attractif.
Une fois l’email ouvert, pour 64% c’est le texte qui retient le plus d’attention et pour 61% ce sont les images.
Dans 77% des cas les images ne s’affichent pas systématiquement sur la messagerie professionnelle : 51% des répondants suppriment directement l’email et 22% téléchargent les images.
Pour se désinscrire seulement 20% des répondants se désabonnent et 22% le signalent en spam.
Face à ces usages, quelques bonnes pratiques sont recommandées :

Aider le client/prospect à gagner en productivité et à économiser
Être transparent dans le nom de l’expéditeur
Utiliser le champ Objet pour mettre en avant le produit ou l’innovation
Réaliser des créations agréables mais également lisibles en mode texte seul
Travailler sur la confiance du destinataires envers son entreprise
Penser au post-clic : peaufiner la page de destination sur son site web
La société Sarbacane, spécialisée dans les outils de gestion d’emailing, a mis en forme les résultats de cette étude sous forme d’infographie.

Source : http://www.presse-citron.net

Devenir manager d'une équipe

Devenir manager d’une équipe

NOUS CONTACTER :

Avenue de l’indépendance Belge 58
1081 Bruxelles
Tel : +32 2 412 04 10
Fax : +32 2 412 04 19
Gsm : +32 485 212 722
Email : selossej@jlgestion.be

NOS AVANTAGES :

  • Type de formation : Inter-entreprise, Intra-entreprise et particuliers
  • Formation 100% flexible et personnalisée : Vous choisissez le lieu, la date et le programme de formation
  • Demande de devis : Réponse dans les 24 heures.
  • Remise de 50% pour les PME Bruxelloises
  • Parking, boisson et lunch gratuit
  • Accès à notre centre de compétences : Syllabus, note de cours, exercices,…

Faites une demande de devis gratuitement en remplissant notre formulaire en ligne