L’actualité du Web et des nouvelles technologies en ligne: Top 10

Voici une présentation non exhaustive des meilleurs magasines en ligne de technologie numérique.

Presse-citron: l’actualité du Web et des nouvelles technologies

presse-citron-actualité-technologie-web

 

20 Minutes.fr L’actualité des technologies et du Web

20-minutes-fr-magasine-nouvelles-technologies-france

 

Continuer la lecture

Google Analytics: indispensable pour les entreprises

A l’heure actuelle, une présence sur Internet est indispensable pour toute entreprise. Google Analytics offre de vastes possibilités en matière d’analyse d’audience d’un site Web. L’e-commerce, le SEO ou la présence sur les réseaux sociaux peuvent être améliorés grâce à cet outil de Web Analytics.

Qu’est-ce que Google Analytics?

Google AnalyticsHérité de la technologique d’Urchin que Google a racheté en 2005, Google Analytics est un puissant outil de Web Analytics pensé pour analyser le trafic d’un site. Les pages Web doivent être marquées, ou tagguées, pour que les données apparaissent dans des rapports et tableaux de bord préconfigurés mais aussi personnalisables. Source du trafic, conversions réalisées, terminaux mobiles utilisés par les visiteurs, optimisation du référencement naturel, réseaux sociaux font partie de la multitude d’indicateurs nativement proposés.

Grâce à son installation et son utilisation, les propriétaires de sites Web sont désormais en possession de centaines de statistiques sur le comportement de leurs visiteurs : nombre de pages vues, temps passé par page, taux de rebond, provenance de la connexion…pour n’en citer que les plus connus.

Car le « comportement » est la clé de l’utilité de Google Analytics. Il n’est pas un simple compteur du nombre de visiteurs mais véritablement un outil marketing puissant pour l’analyse et la compréhension de ce que font les visiteurs sur un site. Une arme stratégique à part entière dans le développement d’une activité sur le Net.

Les outils de Google Analytics

Explorez vos données en détail. Les rapports standards vous permettent d’analyser l’intérêt des internautes pour votre site et la façon dont ils interagissent avec ce dernier. Et ce n’est pas tout : quelques clics suffisent pour créer des rapports personnalisés, des segments de visiteurs, ou encore identifier les données importantes à partager avec votre équipe.
Google Analytics
Explorez vos données en détail. Les rapports standards vous permettent d’analyser l’intérêt des internautes pour votre site et la façon dont ils interagissent avec ce dernier. Et ce n’est pas tout : quelques clics suffisent pour créer des rapports personnalisés, des segments de visiteurs, ou encore identifier les données importantes à partager avec votre équipe.

Création de rapports en temps réel

Evaluez l’activité de votre site au moment même où elle a lieu

Découvrez le nombre d’internautes présents sur votre site en temps réel, depuis quelle page ils y ont accédé, ou encore quel contenu ils consultent. Grâce aux rapports en temps réel, vous pouvez savoir si votre nouveau contenu est apprécié ou si la promotion du jour génère du trafic vers votre site. Vous pouvez même évaluer les effets immédiats des tweets et des articles de blog.

Le rapport « Temps réel » vous permet de surveiller l’activité des visiteurs au moment même où elle se produit sur votre site ou dans votre application. Les rapports de cette section sont mis à jour en permanence et chaque page vue est signalée quelques instants après la consultation de la page en question sur votre site. Par exemple, cette fonctionnalité vous permet d’obtenir les renseignements suivants :

– Le nombre de personnes présentes sur votre site en ce moment mêmeGoogle Analytics sur les appareils mobiles

– Leur situation géographique et les sources de trafic d’où elles proviennent

– Les pages ou les événements avec lesquels elles interagissent

– Les conversions par objectif qui se sont produites

Grâce au rapport « Temps réel », vous pouvez surveiller de façon immédiate et continue l’impact des nouvelles campagnes et des modifications du site sur votre trafic. Voici quelques-unes des actions que vous pouvez effectuer par le biais de cette fonctionnalité:

– Déterminer si les visiteurs consultent un contenu que vous venez de créer ou de modifier sur votre site

– Comprendre l’utilisation de votre application pour mobile via le suivi des événements

– Observer si une promotion sur une journée génère du trafic vers votre site ou votre application, et identifier les pages consultées par ces visiteurs

– Constater les effets immédiats, sur le trafic, d’un tweet ou d’un message publié sur un blog ou un réseau social

– Vérifier si le code de suivi fonctionne sur votre site ou dans votre application

– Surveiller les objectifs réalisés lorsque vous testez des modifications apportées à votre site

Accéder aux données en temps réel

Le rapport « Temps réel » est disponible dans tous les comptes Google Analytics. Aucune modification du code de suivi n’est nécessaire.

Pour consulter les données en temps réel, accédez à l’onglet « Rapports » et sélectionnez Temps réel dans la colonne de navigation de gauche.

Statistiques relatives aux visiteurs actifs

Google AnalyticsDans les rapports « Temps réel », un visiteur actif est un internaute ayant déclenché un événement ou généré une page vue au cours des cinq dernières minutes. Comme vous pouvez le constater, les données obtenues diffèrent des statistiques générées par les rapports standards, dans lesquels une session est définie sur la base de 30 minutes.

Rapport « Temps réel » et vues

Le rapport « Temps réel » reflète les données de votre vue. Si vos données semblent incorrectes, identifiez les filtres appliqués à la vue. Lors de la mise en œuvre du débogage du code de suivi, veillez à utiliser une vue non filtrée.

N’oubliez pas que quelques heures peuvent s’écouler avant que les modifications apportées aux vues ne soient reflétées dans les rapports « Temps réel ». Nous nous efforçons de réduire ce laps de temps.

Rapport « Temps réel » et suivi des applications pour mobile

Les vues d’applications et les événements sont compatibles avec les rapports « Temps réel ». Vous avez donc la possibilité d’examiner, en temps réel, le trafic généré par le SDK pour mobile. Vous pouvez vous servir de cette fonctionnalité comme d’un outil de débogage complet et performant pour la mise en œuvre de votre SDK Google Analytics.

Par exemple, vous pouvez installer une nouvelle version de votre application sur votre téléphone et vérifier si les appels de fichiers depuis un mobile pour cette version s’affichent en temps réel lorsque vous interagissez avec elle. Notez que sur un mobile, les appels de fichiers sont regroupés afin d’économiser la batterie. Vous pouvez donc constater des retards d’affichage. La fréquence des regroupements est généralement de l’ordre de quelques minutes.

Rapports personnalisés : définissez les informations à analyser

Créez vos propres tableaux de bord statistiques en quelques minutes. Cela vous permet d’accéder directement aux réponses que vous recherchez, sans perdre de temps à parcourir toutes les données. Créez des rapports à partager avec vos collaborateurs et affichez les données qui les intéressent.

Illustration Google AnalyticsUn rapport personnalisé est un rapport que vous créez vous-même. Vous sélectionnez les variables (« Ville » et « Navigateur », par exemple) et les statistiques (« Visites », « Pages vues » et « Taux de rebond », par exemple) et décidez de la façon de les présenter. Pour accéder à vos rapports personnalisés, cliquez sur l’onglet Personnalisation. Ils apparaissent dans le panneau de navigation de gauche, dans la section Rapports personnalisés. Si vous n’en avez pas encore créé, la section « Rapports personnalisés » ne contient que l’entrée « Vue d’ensemble ».

Pour créer un rapport personnalisé, cliquez sur l’onglet « Personnalisation », puis sélectionnez « Vue d’ensemble » sous « Rapports personnalisés » dans le panneau de navigation de gauche. Cliquez sur + Nouveau rapport personnalisé pour créer un rapport. Pour en savoir plus, consultez l’article Créer des rapports personnalisés.

Pour modifier ou supprimer un rapport personnalisé existant, cliquez sur l’onglet « Personnalisation », puis sélectionnez « Vue d’ensemble » sous « Rapports personnalisés » dans le panneau de navigation de gauche. Vous pouvez modifier ou supprimer les rapports existants à partir de la vue d’ensemble. Consultez la page Gestion de rapports personnalisés pour en savoir plus.

À propos des variables et des statistiques dans les rapports personnalisés

Pour créer un rapport personnalisé, vous devez définir au moins une variable et une statistique. Les variables correspondent à une façon de décrire les visites, les visiteurs, les pages, les produits et les événements. Voici quelques exemples de variables : « Type de visiteur » (visiteurs nouveaux ou connus), « Source » (nom d’un moteur de recherche ou site Web référent), « Titre de la page » (titre HTML d’une page sur votre site) et « Code produit » (référence d’un produit acheté sur votre site).

Les statistiques correspondent aux mesures chiffrées. Par exemple, « N pages vues et N transactions de nouveaux visiteurs et N pages vues et N transactions de visiteurs connus ont été générées ». Les pages vues et les transactions correspondent aux statistiques et le type de visiteur représente la variable.

Variables personnalisées : créez et analysez vos propres segments personnalisés

Les variables personnalisées vous permettent de mieux comprendre vos segments de visiteurs et d’évaluer l’intérêt des internautes pour votre site. Grâce aux variables personnalisées, vous pouvez personnaliser Google Analytics et collecter les données relatives aux internautes qui revêtent le plus d’importance pour votre entreprise.

Le rapport « Variables personnalisées » affiche l’activité des visiteurs en fonction des segments personnalisés que vous créez vous-même en modifiant le code de suivi Google Analytics.

Illustration Google Analytics

Imaginons que votre site inclue un formulaire dans lequel les visiteurs peuvent indiquer leur fonction professionnelle (directeur, spécialiste technique ou responsable marketing, par exemple). Vous pouvez alors utiliser le suivi personnalisé des visiteurs afin de stocker leurs sélections. Celles-ci deviennent des critères personnalisés pour ce rapport, et les visites ultérieures restent classées dans le segment sélectionné.

Segmentation avancée : analysez facilement des sections spécifiques de votre trafic

Pourquoi certaines visites génèrent-elles des ventes de 150 euros et d’autres aucune ? Pour le savoir, utilisez les segments avancés. Ceux-ci vous permettent d’appliquer des segments prédéfinis, tels que « Visites avec conversion » ou « Trafic généré par les résultats naturels », ou encore de créer vos propres segments. Analysez des segments spécifiques ou comparez plusieurs segments dans tous vos rapports.

Le nouvel outil de création de segments vous permet de créer des segments en fonction des visites et des internautes.

Les données relatives à la visite (par exemple, les objectifs réalisés ou les revenus générés) se limitent au comportement de l’internaute au cours d’une seule visite.

Les données relatives à l’internaute (par exemple, les objectifs réalisés ou les revenus générés) couvrent toutes les visites effectuées pendant la période que vous avez définie (jusqu’à 90 jours).

Vous pouvez créer des segments à partir de variables, de statistiques, de dates de visite et de séquences d’actions.

Exemple : Internautes spécifiques, toutes les visites au cours d’une période donnée

Filtrer les internautes sans filtrer les visites

Vous pouvez, par exemple, filtrer les internautes ayant généré un revenu cumulé supérieur à 1000 € ou ceux qui ont consulté une page produit, puis le panier, mais pas la page de confirmation de la commande au cours de l’ensemble de leurs visites pour une période donnée.

Exemple : Tous les internautes, des visites spécifiques au cours d’une période donnée

Filtrer les visites sans filtrer les internautes

Filtrer les visites effectuées par n’importe quel internaute et générées par un mot clé ou une campagne spécifiques, ou générées par une campagne spécifique ET ayant permis de remplir un objectif.

Exemple : Internautes et visites spécifiques au cours d’une période donnée

Filtrer à la fois les visites et les internautes

Filtrer les internautes ayant généré, au cours de l’ensemble de leurs visites, un revenu cumulé supérieur à 1000 €, ainsi que les visites ayant permis de remplir un objectif ; filtrer les internautes provenant du sud de la France et les visites facturées au CPC.

La flexibilité de ce nouvel outil vous offre les avantages suivants :

– Conserver la pertinence et poursuivre la création des types de segments basés sur les visites que vous connaissez déjà dans Google Analytics

– Créer de nouveaux segments basés sur les internautes pour analyser le comportement de ces derniers pendant plusieurs sessions
– Comparer les données relatives aux visites et aux internautes quand vous le souhaitezVous pouvez définir une période maximale de 90 jours pour les segments basés sur les internautes.Si vous avez déjà défini une période plus longue, celle-ci est automatiquement rétablie à 90 jours à partir de la date de début lorsque vous créez un segment basé sur les internautes dans Google Analytics.

Tableaux de bord : organisez, surveillez et partagez les indicateurs clés de performance (KPI)

Commencez par créer un tableau de bord « Vue d’ensemble des KPI » incluant les indicateurs de performance les plus importants pour votre entreprise. Créez ensuite un tableau de bord « SEO » pour vos initiatives d’optimisation du référencement. Tous les tableaux de bord proposent la fonctionnalité de glisser-déposer. Ils sont tous basés sur des widgets et sont parfaitement personnalisables.

Google Analytics segments

Les tableaux de bord vous offrent un aperçu des performances de vos propriétés via une page unique reprenant des résumés de différents rapports sous forme de widgets. Avec un tableau de bord, vous pouvez surveiller plusieurs statistiques en même temps. Vous pouvez ainsi vérifier rapidement la santé de vos comptes ou établir des corrélations entre les différents rapports.

Pour consulter et gérer vos tableaux de bord, utilisez le menu Tableaux de bord sur la gauche, sous l’onglet Accueil.

Chaque vue de votre compte Google Analytics affiche un tableau de bord par défaut pré-rempli avec quelques widgets. Vous pouvez ajouter de nouveaux widgets à un tableau de bord en cliquant sur Ajouter au tableau de bord en haut de chaque rapport ou en cliquant sur + Ajouter un widget depuis le menu des tableaux de bord. Vous pouvez également personnaliser ou supprimer n’importe quel widget du tableau de bord, y compris les widgets par défaut qui sont affichés automatiquement dans votre compte. Cliquez sur l’icône en forme de roue dentée dans l’angle supérieur de chaque widget afin de consulter les options de personnalisation.

Vous pouvez créer jusqu’à 20 tableaux de bord. Chaque tableau de bord peut contenir jusqu’à 12 widgets. Les tableaux de bord ne sont disponibles que dans la vue dans laquelle vous les avez créés. Pour les partager et les rendre disponibles dans un autre contexte, utilisez le menu Partager dans la barre d’action.

Visualisation : découvrez le chemin qu’empruntent les visiteurs sur votre site

Google Analytics propose toute une gamme d’outils de visualisation performants, tels que la visualisation de la navigation et l’analyse des pages Web. Les rapports Visualisation de la navigation analysent le chemin emprunté par les visiteurs sur votre site. Quant au rapport Analyse des pages Web, il permet d’évaluer visuellement comment les internautes interagissent avec vos pages. Pour faciliter votre analyse, nous avons intégré différents graphiques qui vous permettent d’afficher les données à votre convenance.

Google Analytics segments

Partage : une collaboration ouverte à tous

La prise de décision basée sur les données est optimale lorsque le partage des informations entre équipes est facilité. Avec les outils de partage de Google Analytics, l’équipe responsable de l’achat de mots clés et celles chargées du SEO et du contenu peuvent collaborer efficacement. Utilisez la fonctionnalité Alertes pour identifier les variations inattendues et en informer vos collaborateurs.

Vous pouvez également leur signaler les événements clés enregistrés dans l’historique de votre compte.

Enfin, élaborez et partagez des tableaux de bord personnalisés, affichant les statistiques importantes pour votre entreprise.

API et personnalisation : mettez en forme vos données comme vous le souhaitez

Des applications, des plug-ins et des fonctionnalités personnalisables vous permettent d’intégrer Google Analytics dans les flux de travail de votre entreprise. Tirez parti de solutions tierces ou créez vos propres applications à l’aide de l’ API Google Analytics.

Trois API Google Analytics sont mises à la disposition de tous les utilisateurs :

L’API de collecte : personnalisez le code de suivi pour aller au-delà du suivi normal. Collectez les données sur les achats pour votre site, générez des rapports sur deux sous-domaines pour une même vue, créez vos propres définitions du type de visiteurs, etc.

L’API de gestion : accédez de façon efficace aux données du compte et de la vue Google AnalyticsGoogle Analytics sous forme de flux d’API de données Google. Grâce à l’API de gestion, vous pouvez récupérer un ensemble spécifique de vues pour un utilisateur ou récupérer les données de définition des objectifs associées à une vue spécifique. Enfin, combinez l’API de gestion avec l’API d’exportation pour extraire les données de rapport dont vous avez besoin.
 
L’API d’exportation des données : créez des applications à l’aide des données Google Analytics déjà disponibles dans un compte Google Analytics. Les applications peuvent exploiter l’API pour demander des données au niveau des rapports à partir d’une vue Google Analytics existante (si elles sont autorisées à accéder aux données de la vue) et récupérer un rapport de données personnalisé pour une vue donnée.

Étant donné que l’utilisation des API Google Analytics requiert un savoir-faire technique, nous conservons toute la documentation technique sur Google Code Analytics, à l’intention des développeurs.

Sources

Sébastien François:

Contacts

JL GESTION SA

JL Gestion SA

Bruxelles

JL GESTION SA
Avenue de l’indépendance Belge 58
1081 Bruxelles
Tel : +32 2 412 04 10 (gestion projet – comptabilité)
Tel: +32 2 412 04 11 (gestion projet – commercial)
Tel: +32 2 412 04 12 (secrétariat)
Fax : +32 2 412 04 19
Gsm : +32 485 212 722
Email : selossej@jlgestion.be
Site: http://www.jlgestion.be

 Lille

JL GESTION SA
21 Avenue le Corbusier
59042 Lille Cedex
Tel : +33 3 59 81 17 85
Fax : +33 3 59 81 17 81
Gsm : +32 477 789 445
Email : selossej@jlgestion.be
Site: http://www.jlgestion.fr

Créer le Buzz sur internet: rien d’impossible!!

Dans l’écosystème Internet, le webmarketing est devenu un art à part entière. En maîtriser les leviers permet aux entreprises de générer plus de prospects et de booster leurs ventes de manière significative.

Qu’est-ce qu’un Buzz?

Un buzz vient de l’anglicisme bourdonnement. Il s’agit d’une technique de marketing qui consiste à faire beaucoup de bruit autour d’un produit, d’une offre ou d’un concept.

Cette technique utilise fréquemment le média Internet comme moyen de diffusion, et Buzz sur le netpeut mettre en avant divers supports comme une vidéo, une musique, ou un article pour faire connaître un produit. Le buzz utilise le bouche-à-oreille pour diffuser l’information.

En général, le buzz est centré sur une rumeur, l’information n’est pas donnée directement, afin de créer un effet de propagation et d’entraîner diverses suppositions. Il s’agit d’une technique, très efficace, pour faire parler de soi et faire connaître son entreprise.

Néanmoins, le but du buzz étant de se propager très rapidement, il faut le travailler au préalable, afin de pouvoir maîtriser sa portée.

Les différentes étapes pour créer le Buzz

1. Fil conducteur
Commencez par ouvrir un blog ou un site Web. C’est possible sans avoir besoin des compétences d’un informaticien. WordPress (disponible gratuitement surwordpress.com) est l’un des outils les plus simples à utiliser pour cela. Après avoir placé les éléments esthétiques, dont un bandeau photo avec le nom de l’entreprise et du produit, créez plusieurs billets indiquant les thématiques abordées, les moyens d’accès, les informations de contact, … Tout doit être accessible depuis la page de garde, soit par des onglets, soit via un sommaire dans la marge.

2. Définir des contenus à potentiel viral
Trois chercheurs ont théorisé les critères de la viralité.
Tout d’abord, d’un point de vue social, le partage permettrait de créer du lien avec les autres au travers de ses émotions.
Qu’importe si le contenu est léger, sa capacité à générer une émotion va augmenter sa viralité.

Buzz Marketing sur internet
Deuxième approche : la réappropriation et le détournement sont de nature à générer du partage.
Le buzz de la Redoute, né début 2012 autour de la publication de la photo d’un homme nu sur leur site, a fait en quelques heures, l’objet de nombreux détournements autours de personnages publics (Tintin, Dominique Strauss-Kahn, Michael Jackson…).
Cela a prolongé le buzz autour de cette erreur de publication.

La dernière approche met en évidence la nécessité pour les internautes de faire partie ou d’être initiateurs d’un buzz.

3. Contenus à partager
Trois types de contenus et services ont vocation à être partagés de manière virale :

– ceux qui dont la valeur est forte (information importante, bon plan…) ;
– ceux qui sont divertissants, drôles (jeux) ;
– ceux dont la valeur croit avec le nombre d’utilisateurs et pour lesquels le viral est à la base de la performance du service : services (Skype, achats groupés, jeux-concours dont la probabilité croît avec le nombre de partages…).

4. Relation émotion / réaction
Par ailleurs, selon Matrix Partners, des conditions favorisent la viralité d’un contenu ou d’un message.
Il s’agit du couple charge émotionnelle / réaction.

Un contenu générant une excitation forte sera plus facilement partagé qu’un contenu banal, qui ne sort pas de l’ordinaire ou qui ne joue pas sur la sensibilité.
Un contenu générant une réaction positive aura une meilleure probabilité de partage qu’un autre provoquant colère ou dégoût.

Cela permet de définir plusieurs niveaux de viralité :

– un contenu à forte charge émotionnelle, provoquant une réaction positive, aura la plus forte probabilité d’être partagé ;
– un contenu à faible charge émotionnelle, provoquant une réaction positive aura une chance un peu moins forte d’être partagé ;
– un contenu ni chargé en émotion, ni positif n’aura aucun potentiel de viralité.

Buzz Marketing
Cédric Rainotte définit quant à lui 7 péchés capitaux du buzz marketing : la facilité de partage (paresse et avarice), le côté exclusif de l’information transmise (orgueil), l’intérêt pour ce type de campagnes (gourmandise), le côté pimenté (luxure), l’appui de relais d’influence (colère), et la créativité (envie).

5. Entre le permis et l’interdit
Enfin, comme pour toute communication, il faut adapter la forme et le fond au support et à la cible.
Utiliser le ton et le champ sémantique du public que l’on souhaite atteindre est de nature à augmenter le potentiel de partage.
La valeur émotionnelle sera forte si l’on chercher à produire un « Wow effect », c’est-à-dire à surprendre la cible.

Mais pour qu’il y ait un buzz, il faut être très proche de la frontière entre le permis et l’interdit sans la dépasser. 

En Belgique, une marque de voiture a créé le buzz en envoyant le nom d’une personne, la couleur et la marque de son véhicule en se faisant passer par la police qui avait constaté un excès de vitesse.
L’internaute recevait alors un appel téléphonique reproduisant l’enregistrement d’un commissaire de police.
Les personnes qui allaient au bout de l’appel apprenaient que c’était un canular.
Beaucoup de ceux qui ont interrompu l’appel sont allés se plaindre au commissariat, créant un scandale.

La campagne a été stoppée au bout d’une semaine.

6. Investissement à rentabiliser
L’idéal est de réaliser un investissement modéré qui pourra être plus facilement rentabilisé.

La force de la viralité est, pour une quantité de média acheté (payed), de générer le maximum de retombées (commentaires, articles de presse, de blogs…), c’est-à-dire du média gagné (earned). 

Lors du lancement du film Toute la beauté du monde, Marc Lavoine avait enregistré une phrase avec 400 prénoms féminins.
Il s’agissait d’un message personnalisé indiquant que la destinataire était « toute la beauté du monde ».
Avec 5 000€ d’investissement, c’est 80 000 adresses qui ont été récoltées, soit un coût au contact très intéressant (0,06€ par adresse).

7. Faciliter le partage
Bouche à oreille pour le buzzMais pour favoriser la vitalité, il faut également que le partage soit facilité.
Un contenu mis en ligne sur une plate-forme sociale pourra être facilement rediffusé via les options intrinsèques.
Sur un site, il faut en revanche prévoir des solutions comme le transfert par e-mail, les boutons de partage des médias sociaux (like, +1, tweet…).
Le like de Facebook est à ce titre l’une des solutions les plus simples pour partager un contenu à son réseau d’amis.

Selon Matrix Partners, il est alors possible de mesurer un coefficient de viralité pour optimiser ses dispositifs.
Celui-ci est fonction du nombre de partage mis en rapport avec le taux de conversion moyen (inscription, achat…).
Selon cette équation, plus le nombre de contacts pouvant être associés au dispositif viral est important, plus le coefficient de viralité est fort.
C’est le principe de la multiplication des réseaux : lorsqu’une personne partage à dix contacts qui eux même partagent à dix autres contacts, ce n’est pas trente personnes qui sont exposées, mais mille.

8. Teasing, seeding, reveal…

Dernier levier : la vitesse de propagation. Plus celle-ci est rapide, plus l’impact (évalué ici par la couverture du buzz), sera fort.La phase de teasing est à la base du buzz marketing. 

Elle consiste à créer du mystère autour d’une offre et d’un événement pour augmenter les attentes et inciter les internautes à découvrir le mystère.
Le lancement des offres mobiles de Free répondaient bien à cette étape puisque l’opérateur téléphonique a maintenu un certain mystère quant à la date de lancement de ses forfaits et à leur prix.
Cette phase doit s’accélérer au fur et à mesure que s’approche la phase de reveal, c’est-à-dire le dévoilage de la campagne.
Le teasing de Voyages-SNCF il y a quelques années avait très bien fonctionné.
Le TransAtlantys permettait de rejoindre en train, sous l’Atlantique, New-York depuis Paris.
Ce projet loufoque a été à l’origine d’un formidable buzz, l’un des premiers en France, pour annoncer le lancement de la vente de billets d’avion sur le site de Voyages-SNCF.

Mécanisme du Buzz marketing
Le seeding consiste à diffuser des bribes d’informations auprès d’un réseau d’influenceurs pour entamer les discussions et le teasing.
Apple avait ainsi brillement orchestré cette phase lors du lancement de l’iPhone 4.
Un prototype, apparemment perdu dans un bar par un ingénieur de la firme, avait été vendu à un blog spécialisé, Gizmodo .
Celui-ci s’était alors empressé de l’étudier sous toutes les coutures. Les spéculations pouvaient aller bon train.
Pour cette phase de seeding, s’appuyer sur un grand nombre de sources peut maximiser l’efficacité de son buzz.
Il faut pour cela identifier, via l’écoute des médias sociaux, les leaders d’opinion et les influenceurs qui reprendront l’information et la rediffuseront à leur cercle d’influence.Le reveal pourra aussi être suivi de nouvelles phases de seeding qui permettront de prolonger le buzz.
Enfin, la phase de reveal doit être accompagnée d’un plan média qui permettra de maximiser l’impact de la campagne et la diffusion sur les différents relais de la sphère médiatique (presse, radio, télévision, médias sociaux, blogs…).

L’impact sera d’autant plus fort que le mystère aura été préservé, malgré les fuites d’information organisées.

 Sources

– Laetitia
 http://www.over-blog.com/Comment_faire_le_buzz_sur_Internet_conseils_et_astuces-1095203869-art74244.html
– Extrait du livre d’Hervé Bloch
 http://www.tourmag.com/Webmarketing-comment-creer-le-buzz-et-la-viralite_a62898.html
– Hervé Kabla
 http://pro.01net.com/editorial/604242/comment-creer-le-buzz-autour-de-vos-evenements/

 Contacts

JL GESTION SA

Bruxelles

JL GESTION SA
Avenue de l’indépendance Belge 58
1081 Bruxelles
Tel : +32 2 412 04 10 (gestion projet – comptabilité)
Tel: +32 2 412 04 11 (gestion projet – commercial)
Tel: +32 2 412 04 12 (secrétariat)
Fax : +32 2 412 04 19
Gsm : +32 485 212 722
Email : selossej@jlgestion.be
Site: http://www.jlgestion.be

Lille

JL GESTION SA
21 Avenue le Corbusier
59042 Lille Cedex
Tel : +33 3 59 81 17 85
Fax : +33 3 59 81 17 81
Gsm : +32 477 789 445
Email : selossej@jlgestion.be
Site: http://www.jlgestion.fr

Google+: indispensable dans la stratégie de référencement

Depuis son lancement, Google+ a connu un formidable essor et devrait être, aujourd’hui, un élément indispensable à toute stratégie de référencement.

Introduction

Les réseaux sociaux ont pris une part importante dans l’utilisation d’Internet et les entreprises ont compris la nécessité d’intégrer ces sites dans leur stratégie.

Bannière Google+ pour le référencement

Effectivement, c’est l’endroit idéal pour entrer en contact avec ses clients et commencer à les fidéliser à l’aide de contenu gratuit ou de multimédia (photos et vidéos). La principale information de ce début d’année à retenir concernant Google+ est que le réseau social est désormais en deuxième position dans le classement d’utilisation des réseaux sociaux, juste derrière Facebook mais devant Twitter et YouTube ! Vous voulez promouvoir vos offres et services via le web ? Vous devez y être présent.

De plus Google+ n’est pas qu’un simple réseau social, c’est aussi une plateforme de communication, de partage et de référencement qui peut vous rendre bien des services.

Qu’est-ce que Google +?

Google Plus est une plate-forme dont le but est de relier progressivement l’ensemble des services Google pour en faire un système de gestion d’identité numérique. Qu’on le veuille ou non, celui-ci va devenir à terme le service de mise en relation prépondérant sur le web. C’est l’ambition de Google qui a quelque savoir-faire en la matière.
Graphique sur l'utilisation des réseaux sociaux
Google Plus intègre petit à petit les différentes applications Google : Youtube, Gmail, Google Maps, Google Search. Il valorise ces services au travers d’une interface unifiée. Google Plus est aussi un service de communication vous permettant de créer facilement des vidéo-conférences avec vos clients et de disposer d’un service complet pour un investissement minimum.

Pourquoi utiliser Google+ dans votre stratégie marketing

Interface: sobriété + efficacité + mobilité

Google Plus est à l’image de Google : l’interface est sobre, l’essentiel apparaît immédiatement sous vos yeux et la rapidité d’affichage réelle. Ceux qui pestent après l’interface Facebook et ses comportements aléatoires comprendront. L’interface devrait voir de nouvelles fonctionnalités ajoutées au fil du temps, notamment en ce qui concerne la photo.

L’application pour smartphones et tablettes a connu plusieurs évolutions et s’avère désormais agréable à utiliser. Une barre de couleur permet d’accéder à la publication d’un statut, d’un lien ou d’une photo. La navigation au sein des cercles est conviviale.


Google Hangouts

Parmi les fonctions déjà présentes sur Google+, on peut noter les Google Hangouts, un outil permettant des discussions en direct par le moyen de la vidéo.

Un moyen idéal de développer le marketing de contenu de votre marque ou de votre entreprise d’autant plus que Google Hangouts est gratuit. Profitez-en donc pour tester ce réseau social et y créer du contenu, raconter une histoire (« storytelling ») et créer ainsi un lien avec vos (futurs) clients.

RÉFÉRENCEMENT

Google Plus vous aide à accroître votre visibilité. Qu’il s’agisse du référencement de votre site ou de la mise en avant de votre commerce grâce à la géolocalisation, vous avez tout à y gagner.

Comment fonctionne le référencement naturel

Sur Facebook ou Twitter, les messages sont vite postés et oubliés. Sur Google Plus, un « +1 » sur l’un de vos liens par un internaute et tous ses contacts voient ce lien comme une recommandation dans leurs résultats de recherche sans limite de temps. Plus vous avez de «+1», mieux vous êtes référencé.

Vous avez relié votre blog à Google Plus via la balise ‘auteur’ ? Vous avez toutes les chances de le voir remonter dans les résultats de recherche Google. Cette balise est un atout si votre activité fonctionne beaucoup sur le bouche à oreille, elle donne à voir qui a posté quoi et renforce les relations de confiance.

Les mises à jour que vous effectuez sur votre compte Google+ sont indexées immédiatement dans les résultats du moteur de recherche, augmentant ainsi la possibilité pour votre réseau Google+ et des utilisateurs du moteur de recherche d’avoir accès à vos contenus.

Optimisez vos publications avec des mots-clés et n’hésitez pas à mettre en gras vos titres ou vos mots-clés en utilisant des Asterix.
Par exemple *Votre entreprise sur Google+, c’est le moment d’y aller !*

Les pages Google+ local sont indexées dans les résultats de Google. Pour être mieux référencer, remplissez toutes les informations concernant votre entreprise. Voilà ce que ça donne :

Si vous avez déjà une Page locale Google, vous pouvez créer un profil Google+ et fusionner les deux pages pour plus d’efficacité pour votre référencement.

Les communautés Google+ permettent à vos clients d’échanger sur vos produits. C’est un bon moyen d’obtenir des retours et des avis mais aussi d’engager les membres de votre communauté. De plus, les contenus publiés par les membres sont également référencés !

 

Conclusion

Il n’est pas question d’abandonner les autres réseaux sociaux, mais il faut y être pour de bonnes raisons et de bons objectifs. La course aux fans, qui reste en vogue dans de nombreuses directions marketing n’a pas beaucoup de sens. Qu’on paie ou non pour diffuser son contenu, la qualité est essentielle. Il faut plus que jamais une vraie stratégie éditoriale, notamment autour de l’image. Le Picture Marketing est plus que jamais d’actualité. Plutôt qu’investir temps et argent pour acquérir des fans, mieux vaut mener une réflexion de fond sur son contenu et sa création.

Proposant une véritable plate-forme de communication, Google+ vous offre l’opportunité de bénéficier de la toute puissance du plus fréquenté des moteurs de recherche. L’intégration constante de nouveaux outils rend le service très dynamique. En revanche, Google+ doit impérativement être intégré à une stratégie social media en 2014. Ce n’est plus une option si on veut optimiser sa présence et la rendre la plus efficace possible, c’est un passage obligé. 

Sources

– Jean-Crhistophe Dichant

Contacts

JL GESTION SA

Bruxelles

JL GESTION SA
Avenue de l’indépendance Belge 58
1081 Bruxelles
Tel : +32 2 412 04 10 (gestion projet – comptabilité)
Tel: +32 2 412 04 11 (gestion projet – commercial)
Tel: +32 2 412 04 12 (secrétariat)
Fax : +32 2 412 04 19
Gsm : +32 485 212 722
Email : selossej@jlgestion.be
Site: http://www.jlgestion.be

Lille

JL GESTION SA
21 Avenue le Corbusier
59042 Lille Cedex
Tel : +33 3 59 81 17 85
Fax : +33 3 59 81 17 81
Gsm : +32 477 789 445
Email : selossej@jlgestion.be
Site: http://www.jlgestion.fr

Comment les Google Glass veulent s’intégrer dans notre quotidien

comment-les-google-glass-veulent-s-integrer-dans-notre-quotidien

Traduire en temps réel un panneau en langue étrangère, donner des instructions aux cuisiniers… Google a présenté les possibilités offertes par ses lunettes connectées.

Google a annoncé le 19 novembre plusieurs nouveaux outils sur le SDK de ses lunettes connectées, qui laissent penser qu’elles évolueront pour s’intégrer de façon invisible dans notre vie quotidienne. Le nouveau SDK des Google Glass permet aux développeurs d’utiliser le hardware des lunettes pour faire tourner leur application, donc y compris lorsqu’elles sont offline, plutôt que de devoir se reposer uniquement sur des serveurs dans le cloud. Ce qui ouvre la porte à des applications portant sur des tâches en cours, au lieu par exemple de les cantonner à des notifications de réception d’un nouvel email ou à la possibilité de stocker et partager une photo.

Parmi les exemples démontrés par Google, l’application Word Lens se déclenche sur la simple phrase « Ok, Glass, traduit ça » et, quasi instantanément, affiche en superposition la traduction de ce que l’utilisateur est en train de lire. Autre exemple : l’application Strava tracke les trajets à vélo et les courses à pied et fournit en temps réel des données sur la vitesse et la distance parcourue. De son côté, l’application AllTheCooks guide les cuisiniers dans leurs recettes sans que ceux-ci ne doivent s’interrompre pour saisir leur tablette ou leur livre de cuisine. Autrement dit, le nouveau SDK des Google Glass va permettre aux développeurs de créer des applications fournissant des informations pendant que l’utilisateur fait autre chose de ses mains.

http://www.journaldunet.com/

Formations relatives :

Nous contacter :

Avenue de l’indépendance Belge 58
1081 Bruxelles
Tel : +32 2 412 04 10
Fax : +32 2 412 04 19
Gsm : +32 485 212 722
Email : selossej@jlgestion.be

Formation professionnelle sur les réseaux sociaux: E-reputation, Facebook, Twitter et Google+ Bruxelles Belgique 1 jour

Faites une demande de devis gratuitement en remplissant notre formulaire en ligne

Module E sur 1 jour

Les réseaux sociaux sont devenus un média incontournable pour qui souhaite gagner en visibilité, en référencement et en notoriété sur le web. Durant cette journée de formation, vous apprendrez à gérer efficacement votre e-réputation et découvrirez les bonnes pratiques pour communiquer sur les 2 acteurs majeurs : Facebook et Twitter.

Programme de la formation Facebook, Twitter et E-reputation

1- Bâtir une stratégie efficace pour sa e-réputation

  • Stratégie de prévention :
    • quelle stratégie adopter avec les noms de domaine ?
    • comment optimiser sa e-réputation dans Google ?
    • quelle présence faut-il avoir au minimum dans les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, LinkedIn, Viadeo, Profils Google, Youtube, Dailymotion, etc.) ?
  • Stratégie de veille :
    • Pourquoi faut-il surveiller ce qu’on dit de vous sur Internet (votre marque, vos dirigeants, vos produits)
    • Comment mettre en place une veille efficace : revue des meilleurs outils
  • Stratégie de réaction :
    • Que faut-il faire en cas de crise ?
    • Comment répondre à un blogueur, dans un forum ou sur les réseaux sociaux ?
  • Stratégie d’action offensive : vu au travers des parties 2 et 3

2- Exploiter Facebook pour son entreprise ou son site web

  • Comment créer un compte (profil) et le paramétrer ?
  • Faut-il créer un groupe ou une page pour promouvoir sa marque, son entreprise, son site Internet ? Comparaison, revue des avantages et inconvénients.
  • Comment créer une page Facebook efficace pour son entreprise ou son site Internet ?
    • personnaliser sa page fan (image de couverture, logo, onglets…)
    • utiliser les événements, un formulaire de contact, les sondages
    • relier sa fan page à un flux RSS ou un compte Twitter
    • faire la promotion de sa page en dehors de Facebook (badges, boutons Like et Partager, etc.)
  • Améliorer son référencement naturel grâce à Facebook :
    • présentation générale
    • les critères qui comptent pour Google avec Facebook
  • Mesurer les retours (calculer un ROI) :
    • dans Facebook Insights
    • dans Google Analytics
    • comment intégrer le code de tracking Google Analytics dans une page Facebook

3- Exploiter Twitter pour son entreprise ou son site web

  • Comment créer un compte Twitter, le paramétrer et le personnaliser
  • Comment Tweeter efficacement :
    • rédiger des messages,
    • insérer des liens et utiliser les raccourcisseurs d’URL (en incluant du tracking)
    • répondre (@), retweeter (RT), écrire des messages privés (DM), utiliser les hash tags (#)
    • utiliser les listes
  • Que faut-il faire pour réussir sur Twitter ?
    • Augmenter son nombre de followers
    • Les erreurs à éviter
  • Améliorer son référencement naturel grâce à Twitter :
    • présentation générale
    • les critères qui comptent pour Google avec Twitter
  • Mesurer les retours (calculer un ROI) :
    • avec les outils dédiés à Tweeter
    • dans Google Analytics

Objectifs de la formation :

  • Savoir gérer sa e-réputation : en amont en protégeant sa marque (techniques et astuces), en aval en effectuant une veille efficace et en sachant réagir si besoin (outils et conseils).
  • Créer un profil, une page et un groupe sur Facebook ; apprendre à personnaliser et promouvoir sa page fan
  • Créer un compte Twitter et l’utiliser efficacement pour communiquer
  • Découvrir comment optimiser son référencement naturel grâce à Twitter et Facebook
  • Savoir mesurer le retour sur investissement : s’investir dans les réseaux sociaux est-il rentable ?

NOS AVANTAGES :

  • Type de formation : Inter-entreprise, Intra-entreprise et particuliers
  • Formation 100% flexible et personnalisée : Vous choisissez le lieu, la date et le programme de formation
  • Demande de devis : Réponse dans les 24 heures.
  • Remise de 50% pour les PME Bruxelloises
  • Parking, boisson et lunch gratuit
  • Accès à notre centre de compétences : Syllabus, note de cours, exercices,…

Faites une demande de devis gratuitement en remplissant notre formulaire en ligne

Nous avons des centres de formations à :

Bruxelles
Avenue de l’indépendance Belge 58
1081 BruxellesTel : +32 2 412 04 10 (gestion projet – comptabilité)
Tel: +32 2 412 04 11 (gestion projet – commercial)
Tel: +32 2 412 04 12 (secrétariat)
Fax : +32 2 412 04 19
Gsm : +32 485 212 722
Email : selossej@jlgestion.be
Site: www.jlgestion.be
Lille
21 Avenue le Corbusier
59042 Lille CedexTel : +33 3 59 81 17 85
Fax : +33 3 59 81 17 81
Gsm : +32 477 789 445
Email : selossej@jlgestion.be
Site: www.jlgestion.fr
AmsterdamJL GESTION SA
Keizersgracht 62-64
1015 CS AmsterdamTel : +31 20 520 68 77
Fax : +31 20 520 75 10
GSM: +32 485 21 27 22
Email : lia@jlgestion.be
Site: www.jlgestion.nl
AntwerpenNoorderlaan 147/8
2030 AntwerpenTel: +32 2 412 04 10
Fax: +32 2 412 04 19
Gsm: +32 485 21 27 22
Email : lia@jlgestion.be
Site: www.jlgestion.be

Malwares : SuperClean et DroidCleaner supprimé du Google Play

Pour offrir le plus vite possible un maximum d’applications, Google a fait l’inverse d’Apple. Les apps ne sont pas validées et chacun peut les proposer sur le magasin en ligne sans aucun contrôle.
Cette manière de faire a ses limites. Depuis quelques jours, SuperClean et DroidCleaner inquiètent leurs utilisateurs. Ces deux applis gratuites sont en fait des chevaux de Troie qui, au lieu de vous protéger, vous laminent. Elles pillent vos données, envoient en douce des SMS surtaxés, ouvrent des liens que vous n’avez pas demandés, suppriment des messages, et encore bien d’autres choses.
Bien sûr, les informations récupérées sont envoyées sur des serveurs. Leur capacité de nuisance dépasse le cadre des appareils mobiles puisqu’elles peuvent s’attaquer aussi aux PC lorsqu’ils sont connectés en USB.
C’est Kaspersky qui les a détectés. Elles ont depuis été retirées du magasin d’applications de Google. Dans son rapport, le spécialiste de la sécurité note le superbe travail des hackers qui ont réussi à installer autant de fonctions dans une seule application. Il fait également part de sa surprise de les voir si bien notées par les utilisateurs.
banner9.9

NOUS CONTACTER :

JL GESTION SA

Avenue de l’indépendance Belge 58
1081 Bruxelles
Tel : +32 2 412 04 10
Fax : +32 2 412 04 19
Gsm : +32 485 212 722
Email : selossej@jlgestion.be

NOS AVANTAGES :

Type de formation : Inter-entreprise, Intra-entreprise et particuliers
Formation 100% flexible et personnalisée : Vous choisissez le lieu, la date et le programme de formation
Demande de devis : Réponse dans les 24 heures.
Remise de 50% pour les PME Bruxelloises
Parking, boisson et lunch gratuit
Accès à notre centre de compétences : Syllabus, note de cours, exercices,…

Faites une demande de devis gratuitement en remplissant notre formulaire en ligne

Communiquer en vidéo entre Firefox et Chrome sans plugin grâce à WebRTC

Les dernières versions beta des navigateurs Google Chrome et Mozilla Firefox permettent à deux correspondants distants de chatter en vidéo sans ajouter aucun module ni plugin. Démonstration.

Pour chatter en vidéo il y a plusieurs solutions : soit utiliser un logiciel sur son PC (Skype…), soit passer par une application mobile propriétaire (FaceTime sur iPhone/iPad…) ou universelle (Google Hangouts, au moins sur iOS et Android), soit utiliser son navigateur en lui ajoutant un petit plugin (Google Hangouts…).

Se pose alors parfois la question de l’interopérabilité entre les plateformes et justement des modules supplémentaires à installer, ce que tout le monde n’a pas envie de faire.

webrtc1 Communiquer en vidéo entre Firefox et Chrome sans plugin grâce à WebRTC

Heureusement, le W3C (World Wide Web Consortium) veille au grain, et a défini à partir d’un script développé et rendu public en open source le projet WebRTC (browser based realtime communication), qui permet à deux correspondants distants de communiquer en direct par vidéo, et ce à partir de deux navigateurs différents, le tout sans avoir à installer de plugin ou extension supplémentaire.

L’API WebRTC n’est pas disponible dans les dernières versions publiques stables des deux navigateurs, mais elle est déjà installée nativement dans Chrome 23 beta et Firefox « Nightly ». Pour la version incluse dans Chrome, la fonctionnalité est activée par défaut, alors que dans Firefox, pour l’activer, il sera nécessaire d’aller dans les paramètres, comme suit : dans la barre d’adresse du navigateur, tapez « about:config » (sans les guillemets), puis cherchez « media.peerconnection.enabled », réglé par défaut à « false », double-cliquez sur la ligne pour passer la valeur à « true ».

Attention cependant : le projet WebRTC est encore au stade de développement et pourrait poser des questions inhérentes à confidentialité en raison des flux envoyés sur le réseau.

Voir ci-dessous la démo de chat vidéo entre Hugh Finnan, de Google, et Todd Simpson, de Mozilla.

Source : http://www.presse-citron.net/communiquer-en-video-entre-firefox-et-chrome-sans-plugin-grace-a-webrtc

banner9.9

 

NOUS CONTACTER :

JL GESTION SA

Avenue de l’indépendance Belge 58
1081 Bruxelles
Tel : +32 2 412 04 10
Fax : +32 2 412 04 19
Gsm : +32 485 212 722
Email : selossej@jlgestion.be

NOS AVANTAGES :

Type de formation : Inter-entreprise, Intra-entreprise et particuliers

Formation 100% flexible et personnalisée : Vous choisissez le lieu, la date et le programme de formation

Demande de devis : Réponse dans les 24 heures.

Remise de 50% pour les PME Bruxelloises

Parking, boisson et lunch gratuit

Accès à notre centre de compétences : Syllabus, note de cours, exercices,…

Faites une demande de devis gratuitement en remplissant notre formulaire en ligne

Les lunettes Google enverront le son à travers les os du crâne

Google vient de déposer deux nouveaux brevets concernant ses fameuses lunettes intelligentes « Google Glass », dont un système de conduction du son sans oreillette, via les os du crâne.

Les lunettes Google, ou projet Google Glass, ont encore fait parler d’elles ce week-end avec le dépôt d’un nouveau brevet révélé via les dossiers de la FCC (Federal Communications Commission), l’organisme américain qui est chargé de superviser les télécommunications.

Le brevet en question concerne cette fois non pas la vision, mais le son, et la façon dont celui-ci sera transmis aux oreilles de ceux qui porteront les lunettes Google. Selon le document public de la FCC, Google a enregistré un brevet décrivant un système qui envoie le son vers le système auditif via les os du crâne.

lunettes google Les lunettes Google enverront le son à travers les os du crâne

Ce système d’osthéophonie, fondé sur des vibrations qui passeraient par l’oreille interne, permettrait au porteur de se passer d’un casque audio, d’oreillettes et de fils, puisque tout transiterait par les branches des lunettes collées contre la tempe. Un système qui n’est pas vraiment nouveau puisqu’il fut déjà imaginé en 1923 pour la conception de prothèses auditives.

Sécurité et sociabilité

Autre avantage, outre le fait de se passer d’oreillettes : la perception des sons extérieurs reste entière, ce qui permet à l’utilisateur de ne pas être isolé comme avec un casque audio, ce qui est bon pour sa sociabilité et sa sécurité, voire son espérance de vie.

Autre brevet déposé ces derniers jours autour des lunettes Google, celui concernant un clavier virtuel qui s’affiche sur n’importe-quelle surface via un pico-projecteur. Ce dispositif de saisie de texte viendrait compléter la commande vocale déjà disponible dans les lunettes.

Les Google Glass devraient arriver sur le marché en 2014. Les développeurs agréés par Google ne devraient pas tarder à recevoir leurs premiers exemplaires, contre un petit chèque de 1500 euros.

Source : http://www.presse-citron.net/les-lunettes-google-enverront-le-son-a-travers-les-os-du-crane

banner9.9

 

NOUS CONTACTER :

JL GESTION SA

Avenue de l’indépendance Belge 58
1081 Bruxelles
Tel : +32 2 412 04 10
Fax : +32 2 412 04 19
Gsm : +32 485 212 722
Email : selossej@jlgestion.be

NOS AVANTAGES :

Type de formation : Inter-entreprise, Intra-entreprise et particuliers

Formation 100% flexible et personnalisée : Vous choisissez le lieu, la date et le programme de formation

Demande de devis : Réponse dans les 24 heures.

Remise de 50% pour les PME Bruxelloises

Parking, boisson et lunch gratuit

Accès à notre centre de compétences : Syllabus, note de cours, exercices,…

Faites une demande de devis gratuitement en remplissant notre formulaire en ligne

Un service pour publier automatiquement son flux RSS sur Google Plus

Tous ceux qui produisent du contenu et qui cherchent à le propager sur les réseaux sociaux le savent : on peut syndiquer un flux RSS sur Twitter etFacebook afin que ses articles soient repris et diffusés automatiquement dès leur publication. Malheureusement, ce qui est valable avec Twitter, Facebook, et d’autres réseaux sociaux ne l’est pas avec Google Plus, qui, dix-huit mois après sa création, ne permet toujours par l’auto-publication de fils RSS.

Une limitation fâcheuse, notamment pour les marques, qui doivent se coltiner une publication manuelle article par article de leurs contenus si elles souhaitent qu’ils soient visibles sur le réseau social de Google.

Il existe cependant un service qui permet enfin de publier automatiquement un flux RSS sur Google Plus : dlvr.it. Déjà disponible pour Twitter et Facebook, dlvr.it permet désormais de publier sur Google Plus. Il suffit pour cela de créer un compte, puis d’ajouter le flux RSS que l’on souhaite publier et de définir Google Plus comme nouvelle destination, et c’est fait. Le service publiera vos posts automatiquement avec une mise à jour par défaut toutes les 15 minutes, modifiable selon vos préférences. dlvr.it gère également les hashtags et permet de syndiquer jusqu’à 50 flux.

google plus pages Un service pour publier automatiquement son flux RSS sur Google Plus

Pratique, mais pas encore idéal, notamment pour les blogueurs ne souhaitant pas engager de frais dans une telle démarche : d’une part le service est payant, et d’autre part il ne concerne que les pages Google Plus, et pas les profils personnels. Ce qui tend à indiquer que dlvr.it est avant tout destiné aux entreprises et marques. Impression confirmée par la palette de services proposés par cette plateforme (personnalisation, API, statistiques, monitoring…)

Il existe une version gratuite, mais elle n’inclut pas Google Plus, c’est ballot.

Source : http://www.presse-citron.net

PowerPoint 2007 Series: Layout and Text

 

NOUS CONTACTER :

JL GESTION SA

Avenue de l’indépendance Belge 58
1081 Bruxelles
Tel : +32 2 412 04 10
Fax : +32 2 412 04 19
Gsm : +32 485 212 722
Email : selossej@jlgestion.be

NOS AVANTAGES :

Type de formation : Inter-entreprise, Intra-entreprise et particuliers

Formation 100% flexible et personnalisée : Vous choisissez le lieu, la date et le programme de formation

Demande de devis : Réponse dans les 24 heures.

Remise de 50% pour les PME Bruxelloises

Parking, boisson et lunch gratuit

Accès à notre centre de compétences : Syllabus, note de cours, exercices,…

Faites une demande de devis gratuitement en remplissant notre formulaire en ligne