amsung renforce sa présence dans la Silicon Valley

Jeudi dernier, Samsung a annoncé être parvenu à un accord avec l’Etat de Californie pour étendre sa présence dans la Silicon Valley, via la construction courant 2013 d’un centre de R&D de plus de 100.000 m².

Le constructeur coréen est déjà présent à San Jose via sa branche « Samsung Semiconductor » (photo ci-dessous). L’opération annoncée prévoit de renforcer cette présence via la construction d’un bâtiment de 10 niveaux, où seront installées les équipes des ventes et de R&D des business d’écrans et de semi-conducteurs.

samsung

 

Le projet immobilier en question devrait offrir le nec plus ultra aux employés de Samsung et permettre aux différents départements de communiquer de façon plus efficace. De plus, le bâtiment sera conçu afin que les bureaux soient les plus écologiques possibles.

Le Maire de San Jose et le Gouverneur de l’Etat de Californie se sont félicités de la décision de Samsung de s’implanter de façon massive dans leur Etat. Pour y parvenir, ils ont dû consentir au constructeur coréen un nombre important d’incitations financières sous la forme de crédits d’impôts, de réductions des montants de commissions, ainsi que l’octroi d’une bourse de $500.000 pour avoir favorisé le développement économique de la région.

On connaissait déjà Samsung et Apple comme des concurrents féroces dans le domaine des smartphones et des tablettes, voilà que la bataille se déplace dans le domaine des projets immobiliers et des sièges sociaux ! Une chose est sûre : Samsung compte capitaliser sur son large succès lors des deux dernières années pour devenir l’une des firmes technologiques les plus importantes de la Silicon Valley.

Source: http://www.frandroid.com/actualites-generales/122745_samsung-renforce-presence-silicon-valley/

Investissement-entreprise-belgique

Investissement entreprise Belgique,France,Pays -Bas,Swice

NOUS CONTACTER :

JL GESTION SA

Avenue de l’indépendance Belge 58
1081 Bruxelles
Tel : +32 2 412 04 10
Fax : +32 2 412 04 19
Gsm : +32 485 212 722
Email : selossej@jlgestion.be

NOS AVANTAGES :

  • Type de formation : Inter-entreprise, Intra-entreprise et particuliers
  • Formation 100% flexible et personnalisée : Vous choisissez le lieu, la date et le programme de formation
  • Demande de devis : Réponse dans les 24 heures.
  • Remise de 50% pour les PME Bruxelloises
  • Parking, boisson et lunch gratuit
  • Accès à notre centre de compétences : Syllabus, note de cours, exercices,…

Faites une demande de devis gratuitement en remplissant notre formulaire en ligne

Le géant informatique Apple a décidé de ne pas intégrer le célèbre site video de Google dans sa nouvelle application mobile iOS 6.

Le géant informatique a décidé de ne pas intégrer le célèbre site video de Google dans sa nouvelle application mobile iOS 6.
Photo Bloomberg

Photo Bloomberg

Le Groupe Apple n’inclura pas YouTube, le célèbre site video de Google, dans sa nouvelle application mobile iOS 6, a-t-il annoncé lundi soir. Cette décision devrait contribuer à exacerber un peu plus encore la concurrence entre Google et le groupe de Cupertino, en Californie.

Depuis 2007, les utilisateurs d’une  tablette iPad ou d’un iPhone disposent d’une application leur offrant un accès direct à YouTube. Ils ne s’en privent d’ailleurs pas: le site video est l’une des applications les plus populaires des aficionados de la marque à la pomme.

Mais les relations entre les deux géants se sont détériorées lorsque Google a annoncé son intention de se lancer à son tour sur le marché des smartphones. Le logiciel Andfroid de Google est aujourd’hui le système pour smartphones le plus répandu dans le monde. Il est utilisé par tous les grands concurrents d’Apple, à commencer par Samsung.

Les prochaines générations d’iPad et d’iPhone n’offriront plus d’accès à YouTube. Interrogé par le site technologique « The Verge », le géant informatique californien a fait savoir que la licence permettant d’intégrer YouTube sur iOS avait expiré. La prochaine version, iOS 6, ne permettra donc plus de consulter le site video de Google.

Apple prévoit aussi de remplacer l’application Google Maps par sa propre application cartographique.

Source: Bloomberg