Le Community Manager dans le B2B

Community Manager rime souvent avec marketing B2C : y a-t-il des défis spécifiques à traiter en marketing B2B?

Pourquoi faire du community management en B2B?

La difficulté du community manager, comme dans beaucoup de secteurs en B2C, est de pouvoir communiquer sur des aspects parfois très techniques de l’entreprise.

Sa stratégie de communication sur les réseaux sociaux en particulier doit aller de pair avec la stratégie de communication globale de l’entreprise, ce que le community manager ne peut définir seul. Une fois les objectifs fixés et la vision de la communauté établie, le community manager doit également trouver des outils de mesure adaptés aux dits objectifs : trafic de site web, nombre de vues ou de téléchargements, etc.

Usage des contenus marketing dans le B2BDe plus, le content marketing est un élément désormais incontournable du marketing BtoB, avec des clients potentiels qui vont directement chercher l’information dont ils ont besoin en ligne.

Le community manager peut également détecter des leads, rien qu’en étant à l’écoute de conversations sur les réseaux sociaux.

Stratégie du Community Manager en B2B

Les stratégies utilisées en B2C et B2B sont souvent départagées et font souvent matière à débat. Il est intéressant de noter que la répartition du community management est équilibrée entre le secteur B2B et B2C.

En revanche, les stratégies marketing diffèrent en fonction du marché, ce n’est pas la même chose lorsque l’on s’adresse à une personne qui achète pour elle et une personne qui achète pour une société.
La stratégie de fédération s’avère être la même pour les deux marchés: identifier les acteurs, les rassembler, animer la communauté, etc… Tandis que le choix des média sociaux et la manière d’interagir avec la communauté diffèrent.

Schéma illustrant le social media dans le B2B

Une entreprise B2B s’adresse à une population ciblée et doit, par conséquent, valoriser le relationnel. Les ambassadeurs potentiels auront d’autant plus d’importance si les professionnels du milieu sont peu nombreux. Convertir ces prospects dans un marché B2B est plus long et nécessite un travail préliminaire fastidieux. Pour preuve, une étude faite par B2Bento identifie que les communautés attachées au marché du B2B sont plus actives dans le partage d’informations.

Les stratégies social media ne sont pas toujours prises en considération par les entreprises qui investissent les média sociaux. Elle est pourtant indispensable pour obtenir des résultats concrets.

Le développement et la mise en place d’une stratégie social media peut être amorcée dans le but d’atteindre différents objectifs. Après avoir croisé plusieurs études, les objectifs sont souvent les mêmes: l’amélioration, la notoriété, la fidélisation de ses clients ou consommateurs, le développement de coopération, générer du chiffre d’affaire ou améliorer la visibilité d’une marque.
Une hypothèse sera destinée à déterminer quel est l’objectif le plus commun qui décide les entreprises à utiliser les media sociaux.

Stratégie Marketing B2B à travers les réseaux sociaux

Tout d’abord, le marketing de contenu, devenu crucial pour les entreprises, doit être optimisé entre autres dans le but de faciliter la conversion en leads : pour cela, le community manager doit animer ses pages avec des contenus attractifs (articles, vidéos, images, etc.) et des call-to-actions pertinents, pour optimiser aussi bien son SEO que son SMO.

Ensuite, sur quels réseaux intervenir ? Les réseaux professionnels de type LinkedIn ou Viadeo sont des plateformes idéales pour que les ambassadeurs de la marque s’expriment. Le community manager peut y promouvoir – ou y faire promouvoir, via les ambassadeurs qui peuvent eux faire leur personal branding – les contenus qu’il écrit sur le blog ou l’espace d’actualités de la marque qu’il gère. Il doit, par exemple, utiliser le fil d’actualités de LinkedIn pour ce faire et y encourager le partage.

Les groupes de LinkedIn peuvent également être un bon canal de communication. Le sréseaux sociaux préférés des marketers pour distribuer du contenuLinkedIn est en effet reconnu comme la plateforme sociale la plus efficace pour le marketing B2B.
Mais Twitter et Facebook peuvent également être des relais intéressants dans un contexte B2B : les collaborateurs et dirigeants peuvent y être actifs en leur nom et donc donner un visage à la marque.

Youtube peut être une plateforme intéressante pour y présenter des points de vue d’experts – via des interviews, par exemple.

Le Community Manager ne peut travailler seul en B2B, bien sûr : les premiers ambassadeurs de la marque que sont les collaborateurs et les dirigeants doivent l’appuyer dans le relai de ses contenus et doivent également être à l’écoute des conversations sur les réseaux, afin d’optimiser la stratégie digitale de l’entreprise ; non seulement de l’entreprise, d’ailleurs, mais aussi la leur.

Sources

http://news.social-dynamite.com/le-community-management-en-b-to-b

http://fr.slideshare.net/durandnico/mmoire-de-recherche-community-management-et-stratgies-mdia-social-en-b2b

http://www.commentcamarche.net/faq/28947-utiliser-les-reseaux-sociaux-pour-sa-strategie-b2b#les-outils

Contacts

JL GESTION SA

Bruxelles

JL GESTION SA
Avenue de l’indépendance Belge 58
1081 Bruxelles
Tel : +32 2 412 04 10 (gestion projet – comptabilité)
Tel: +32 2 412 04 11 (gestion projet – commercial)
Tel: +32 2 412 04 12 (secrétariat)
Fax : +32 2 412 04 19
Gsm : +32 485 212 722
Email : selossej@jlgestion.be
Site: http://www.jlgestion.be

Lille

JL GESTION SA
21 Avenue le Corbusier
59042 Lille Cedex
Tel : +33 3 59 81 17 85
Fax : +33 3 59 81 17 81
Gsm : +32 477 789 445
Email : selossej@jlgestion.be
Site: http://www.jlgestion.fr

Community Managers: au centre de la stratégie Marketing Online

Les évolutions autour des réseaux sociaux et le succès de l’Internet mobile rendent incontournable la présence d’une marque ou d’une entreprise sur la websphère. Les Community Managers en sont les outils principaux.

Introduction

Les médias sociaux occupent une part essentielle – voire indispensable – du mix marketing de l’entreprise. Mais attention : une campagne mal menée ou un outil mal maîtrisé peuvent avoir des effets dévastateurs. Si vous souhaitez accompagner votre entreprise ou votre marque sur les médias sociaux, vous devez mettre en place une équipe soudée de collaborateurs passionnés.

Composez votre équipe dédiée aux médias sociaux avec soin : c’est elle qui va représenter votre marque auprès des communautés d’internautes. En quelques points, nous vous guidons à travers les étapes qui vont vous permettre de constituer une équipe de choc.

Illustration du "paysage" des réseaux sociaux

Définissez vos objectifs

Vous ne partez pas en voyage sans savoir où vous souhaitez vous rendre. De la même façon, vous ne pouvez vous engager dans les médias sociaux sans avoir mené une réflexion sur vos objectifs : votre équipe de community managers doit refléter les besoins de votre entreprise.

Demandez-vous ce que vous attendez exactement de votre équipe. Les médias sociaux peuvent être exploités de diverses manières. Par exemple, ils peuvent être utilisés pour présenter votre marque à des prospects ou clients, booster vos ventes en relayant des offres promotionnelles, faire office de service client public, etc.

« La 1re étape consiste à développer la présence de l’entreprise sur les médias sociaux. Pour cela, un community manager ou un chef de projet étudiera les médias sur lesquels l’entreprise souhaite communiquer et définira les angles appropriés. Cette 1re phase permet à l’entreprise de savoir où elle veut aller ! »

(Arnaud Bourge, Responsable Médias Sociaux chez Air France KLM).

Illustration du métier de Community Manager

Selon les objectifs que vous avez définis, plusieurs approches sont possibles. Par exemple, Rossignol, leader en équipement pour les sports d’hiver, a développé sa présence sur Facebook en proposant régulièrement des jeux-concours autour de ses produits phares et en mettant en avant l’excellence des sportifs que la marque sponsorise. Cette démarche permet à l’entreprise d’augmenter sa notoriété, de se positionner en termes d’image et de développer ses ventes. A ce titre, Rossignol propose d’ailleurs une boutique en ligne directement intégrée à sa page Facebook !

Les médias sociaux peuvent également devenir un service client instantané, ou un lieu de discussion privilégié pour vos clients. Ainsi, sur sa page Facebook, Dell propose à ses clients de noter ses produits, de poser des questions techniques à ses experts et délivre des astuces. Cela incite les clients et prospects à échanger autour de la marque et génère de l’activité autour de celle-ci.

Enfin de plus petites entreprises peuvent aussi avoir des résultats remarquables en utilisant les médias sociaux de manière judicieuse. Twitter ou Facebook leur permettent d’assurer une présence auprès de leurs clients, de relayer une date importante (un salon, le début d’une promotion, etc.) ou de développer de manière significative leur notoriété. La petite start-up Moonfruit, entreprise qui offre un service de création de site web, s’est offert une immense visibilité sur Twitter grâce à un jeu concours permettant de remporter des ordinateurs portables. Les participants étaient invités à suivre la marque et à participer via un tweet incluant la marque en hashtag. L’effet boule de neige a joué son rôle à plein régime : en quelques jours, #moonfruit est devenu un sujet tendance sur Twitter.

Si Rossignol, Dell et Moonfruit n’avaient pas défini clairement leurs objectifs et les résultats qu’ils souhaitaient atteindre via les médias sociaux, ils n’auraient pas remporté les succès qui ont été les leurs.

Définissez votre politique « Média Sociaux »

Tout d’abord, vous devez vous assurer que les collaborateurs savent ce qui est (ou n’est pas) approprié d’évoquer sur les médias sociaux. Certaines règles sont incontournables. Tous les commentaires agressifs sont à bannir, ainsi que les posts sur les déboires d’une entreprise concurrente ou les prises de position personnelles de vos collaborateurs sur les sujets concernant l’entreprise. Vous pouvez aussi préférer que vos employés ne s’expriment pas sur des sujets politiques ou stratégiques… Soyez complet et précis lorsque vous précisez ce qui doit ou ne doit pas être évoqué via les médias sociaux : le bon sens ne suffit pas toujours, chacun ayant sa propre perception. Communication à travers les réseaux sociaux

Vous pouvez aussi définir le « ton » des prises de parole de votre équipe de community managers ou le type de vocabulaire à privilégier. Toutefois une petite entreprise pourra souhaiter que chacun garde sa personnalité et sa façon de s’exprimer, pour que les clients retrouvent les « individus » derrière la marque. La prise de parole sera ainsi incarnée, renforçant le sentiment de proximité. A l’inverse, des entreprises plus grandes pourront préférer définir un ton précis, à adopter systématiquement par tous les intervenants sur les médias sociaux, pour plus de cohérence. Quel que soit votre choix, l’important est de le préciser clairement dans votre charte.

Enfin, précisons que cette politique doit vivre et évoluer avec l’entreprise, les pratiques et les technologies… Pensez à l’actualiser régulièrement !

Comment attirer l’internaute qui navigue sur les réseaux sociaux?

Quand on observe le comportement des internautes, au sein des réseaux sociaux en général, et au travers des pages fans ou des communautés, tous se retrouvent à entrer au milieu d’un flux d’informations plus ou moins constant. Pour exister ou être vu, il existe une pléthore de stratégies à élaborer afin d’accroitre sa visibilité, et de ne pas être absorbé par les autoroutes de l’information. Il serait convenable d’entrer dans une vision sur ce que nous réserve le marketing de demain. Nous comprendrons dès lors que l’engagement, reste un point central de nos actions pour maximiser la visibilité et permettre un meilleur relai des campagnes. Parmi les leviers marketing, le marketing participatif permet un rapprochement entre marques et consommateurs pour décider en mode collaboratif du futur d’un produit ou d’un service. Il ne s’agit pas de repenser un produit dans sa globalité, mais plus spécifiquement son image, son packaging… ce qui attira le consommateur sur le contenu. On peut néanmoins imaginer un concept totalement ouvert dans les années à venir, ce qui reste encore une approche marketing à maitriser pour ne pas perdre le Les différents réseaux se rejoignent pour atteindre une seule ciblecontrôle de son produit.

Attirer l’internaute ne relève pas d’une mince affaire, c’est un objectif au centre de la stratégie marketing de la marque. Pour cela il faut être visionnaire, observateur, comprendre les comportements d’achats et surtout la façon dont l’internaute use des réseaux sociaux. C’est sur ce dernier support que ce concentre beaucoup de marques à l’heure actuelle. Il faut être créatif tout en limitant le côté intrusif, amoindrir le côté publicitaire en mettant l’accent sur un message fort qui amène à la marque et non l’inverse. Voilà ensuite les ingrédients qui seront entre les mains d’un Community Manager, pour relayer les campagnes sur les réseaux sociaux et accroitre l’engagement de sa communauté.

Recrutez les profils adaptés

Pour recruter votre future équipe, deux pistes s’offrent à vous : recruter en externe des candidats aguerris aux médias sociaux ou en interne des collaborateurs ayant une parfaite connaissance de la marque. L’objectif est de pouvoir s’exprimer clairement, apporter des réponses précises, être réactif et satisfaire les attentes des clients et prospects.

Les différents membres de l’équipe dédiée aux médias sociaux devront par ailleurs refléter la diversité des métiers de l’entreprise. Dans tous les cas, les community managers Personnes représentant chacune un réseau socialdoivent avoir une certaine pratique des médias sociaux – qui peut toutefois s’acquérir – mais aussi et surtout un grand sens du service client.

N’ayez pas peur de panacher les profils – formation, âge, parcours… – au sein de l’équipe pour lui donner plus de richesse. Il est essentiel de trouver des profils complémentaires et d’être attentif aux aspects humains des recrutements pour constituer une équipe soudée, qui s’exprime pour votre marque de manière cohérente.

Rapprochement entre la marque et le consommateur

Pour ce faire il faut apprendre en tant qu’internaute, à raisonner sur ses propres besoins, ses désirs dans le rapport avec la marque qui nous attire ou celle que nous rêvons d’atteindre ne serait-ce qu’au travers d’un simple échange. En somme ! mettons-nous à la place de notre marque préférée et demandons-nous ce que nous attendons d’elle et réciproquement. Marques et consommateurs se rapprochent de plus en plus grâce à des implications de la part des fans, mais aussi parce que les marques visent dans leurs stratégies, l’échange et le collaboratif. Participer à la création d’un élément d’une marque comme son packaging, contribue grandement à créer entre autre de l’engagement et par extension un lien plus ancré envers la marque. Saisissons les rôles du Community Manager dans ce rapprochement, ils sont fondamentaux dans la mesure où c’est ce à quoi il contribue en instaurant un dialogue pour la marque qu’il représente… le marketing et le community management, un travail d’équipe.

Personnage rassemblés autour d'une tableLe marketing participatif ou « collaboratif » vise à faire intervenir le consommateur, l’internaute, dans la conception d’un produit. Il s’agit de créer un rapprochement entre la marque et son consommateur de manière à ce qu’il puisse intervenir dans sa vision dudit produit. Généralement ces opérations visent le packaging, car c’est ce qui est vu « extérieurement » qui attire en premier lieu. Le simple exemple d’un packaging très flash aux couleurs fluos suffiraient à comprendre l’intérêt de travailler sur la forme. Le but de cette manœuvre étant également d’aller chercher de la créativité à l’extérieur, de créer une passerelle entre la marque et le consommateur, et finalement susciter l’acte d’achat sur un produit qui n’est plus exclusivement pensé par un marketing interne mais participatif.

Composez votre équipe de Community Managers

Une fois vos objectifs fixés et votre politique définie, il est temps de composer votre équipe. Pour cela, il est nécessaire de sensibiliser l’ensemble de la hiérarchie, voire l’ensemble de l’entreprise, à votre démarche

La taille de votre équipe dépendra de la taille de l’entreprise et des objectifs qui lui sont alloués. Un community manager seul peut déjà représenter la marque et communiquer avec les internautes. Toutefois, une équipe un peu plus étoffée pourra analyser les retours et proposer des améliorations, faire le lien avec les services client ou marketing.

Certains rôles semblent toutefois incontournables, même si plusieurs peuvent être cumulés par une même personne.

« Le branché » passionné

Il s’agit du profil sans doute le plus facile à trouver : déjà impliqué dans différents réseaux sociaux, il a son – ou ses – propre(s) blog(s), sait comment gagner des followers, connait les atouts et limites des médias sociaux… Enthousiaste à l’idée d’intégrer une équipe, il sera aussi ravi de mettre à profit son expérience et sa passion pour participer à la promotion de l’entreprise.
Il sait aussi rester attentif à l’apparition de nouveaux produits, de nouvelles pratiques, pour en faire l’écho au sein de l’équipe et envisager leur utilisation au bénéfice de la marque.

Il peut être recruté en interne dans différents départements de l’entreprise, le plus souvent dans les secteurs marketing, communication, informatique.

Le coordinateur

Le coordinateur connait à la fois les médias sociaux et l’organisation de l’entreprise : cela lui permet de faire le lien entre les internautes, qu’ils soient clients ou prospects, et les bons interlocuteurs dans l’entreprise lorsqu’une demande précise est transmise via les médias sociaux.

En effet, assurer la présence de la marque ou de l’entreprise ne suffit pas : chaque Concertation Community Managersdemande doit trouver une réponse rapide, aucune ne doit être négligée. Il en va de l’e-réputation de l’entreprise!

Le communicant

Le communicant de l’équipe va interagir directement avec les clients et plus généralement le public. Il doit maîtriser le discours de l’entreprise et sa position sur les sujets importants, pour savoir toujours quoi dire et comment le dire.
Il est ouvert, professionnel, calme… et le reste même lorsqu’un sujet un peu sensible est évoqué ou que les échanges s’enveniment. Il viendra plus particulièrement des services clients ou relation presse.

L’expert produit

Indispensable au sein de l’équipe, il est capable de répondre rapidement à une demande ou une réclamation d’un client. Les clients privilégient de plus en plus les médias sociaux pour leurs doléances ou leurs besoins d’informations techniques sur un produit qu’ils viennent d’acheter ou envisagent d’acheter.
L’expert produit est souvent issu des services développement produit ou du service après-vente.

L’analyste

Le rôle de l’analyste est de comprendre les chiffres – fréquentation, followers, etc – et statistiques, et de les interpréter. Il saura auxquels accorder ou non de l’importance, comment évaluer l’efficacité et la pertinence des actions menées, comment progresser et atteindre les objectifs de l’équipe. Il est issu des équipes finance ou marketing de l’entreprise.

La recherche d’engagement par le Community Manager

Le Community Manager a ici un grand rôle à jouer pour rechercher de l’engagement. Il y a plusieurs phases à analyser pour comprendre comment l’engagement va être recherché et exploité pour attirer et fidéliser de nouveaux fans, tout en rendant participant ceux acquis à la marque. Premièrement nous avons le concours qui est lancé par la marque. La période du concours varie entre 1 et 2 mois, le temps d’impliquer du monde dans l’opération et d’instaurer un dialogue autour. Il s’agit de recruter des fans pour le Community Manager.

A la recherche du Community Manager idéalDans un second temps il y a la session des votes, où là encore on fait intervenir l’internaute pour voter sur le plus beau design !
Au final à la désignation du gagnant. On appuiera une rétrospective du concours, les plus beaux designs élaborées et un portrait du gagnant qui pourra intervenir dans le dialogue avec les fans de la page.
Si l’opération peut s’étaler sur 3/4 mois, ça permet réellement de faire vivre une communauté sur un seul évènement marquant, et asseoir la réputation de la marque. Il convient dès lors de conserver cet engagement en fin de concours.

Outil utile aux Community Managers

Chiffres, faits et statistiques impressionnant sur les réseaux sociaux

10 opérations social media qui ont marqué 2013

Sources

http://www.salesforce.com/fr/socialsuccess/reseaux-sociaux/Comment-batir-une-equipe-de-community-managers-de-choc.jsp

http://journalducm.com/2013/10/29/community-management-et-creativite-au-sein-de-la-strategie-marketing-1290/

Contacts

JL GESTION SA

Bruxelles

JL GESTION SA
Avenue de l’indépendance Belge 58
1081 Bruxelles
Tel : +32 2 412 04 10 (gestion projet – comptabilité)
Tel: +32 2 412 04 11 (gestion projet – commercial)
Tel: +32 2 412 04 12 (secrétariat)
Fax : +32 2 412 04 19
Gsm : +32 485 212 722
Email : selossej@jlgestion.be
Site: http://www.jlgestion.be

Lille

JL GESTION SA
21 Avenue le Corbusier
59042 Lille Cedex
Tel : +33 3 59 81 17 85
Fax : +33 3 59 81 17 81
Gsm : +32 477 789 445
Email : selossej@jlgestion.be
Site: http://www.jlgestion.fr

Les 4 règles du parfait Community Manager pour animer sa marque !

Cummunity manager formation bruxellesa

Cummunity manager formation bruxellesa

Tout le monde le sait, aujourd’hui, nous ne sommes plus seuls sur internet. Il est possible de partager avec ses amis sa dernière paire de baskets achetée, ses émissions préférées et même faire des rencontres virtuelles. Avant, les télés ne pouvaient pas vous répondre, alors que les pages Facebook le peuvent ! Vous l’avez bien compris, grâce aux réseaux sociaux, les marques prennent de plus en plus la parole sur internet. Selon AllFacebook, 95% des posts publiés sur les pages Facebook des marques n’obtiennent jamais de réponses. Alors pour palier à cette insuffisance et optimiser votre Community Management sur Facebook, voici quatre grandes règles à respecter…

Règle n°1 – Le contenu, trésors caché du Community Management

Il est indispensable d’avoir un excellent contenu sur sa page fan, ainsi qu’une bonne gestion de communauté. Dans le cas contraire, ce contenu se retrouvera perdu et non exploité par la communauté. Il est vivement conseillé que le contenu et la communauté de marque se rencontrent et s’épanouissent.

Le contenu raconte l’histoire de votre marque, mais le Community Management dévoile l’ADN de votre marque : que se cache-t-il derrière votre belle vitrine ? Quel est votre véritable positionnement ? Quelles sont vos limites, vos valeurs ? Sans contenu et Community Management, c’est la mort assurée de votre marque sur les réseaux sociaux.

Règle n°2 – Toute remarque mérite réponse

Ne faites pas les choses à moitié, toutes les demandes et questions postées publiquement (ou en privé) sur votre page Facebook devront obtenir une réponse, aussi transparente que pertinente. Si quelqu’un se donne de la peine et du temps pour vous solliciter, il va de soi que vous aussi, marque, vous devez fournir cet effort réciproque. Ne l’oubliez jamais. Bien évidemment, toute règle possède son exception, vous comprendrez, chers Community Managers de marque, que les spams, trolls et tous autres posts dépassant un certain degré de contenu, contraire aux bonnes règles de conduite de Facebook (insultes, posts liés à la politique ou à la religion par exemple) ne solliciteront pas de réponse de votre part et devront être exclus de votre page.

Règle n°3 – Les Community Managers doivent être experts de leur marque

Ceci vous paraît sans doute d’un banal rappel, mais ce n’est pas toujours le cas hélas pour toutes les marques… Il est facile d’embaucher des responsables de communication à la tête du Community Management de certaines marques, alors que certains experts de la marque maîtrisent mieux l’ADN et l’historique de la marque, aussi bien sur son passé, son présent et son avenir.  Certes, ceci nécessite certaines compétences sur les médias sociaux, mais il ne faut pas de là négliger le bon ton et la bonne prise de parole à choisir.

D’autant plus que les réseaux sociaux reflètent publiquement votre notoriété et votre lien avec vos fans/clients/prospects.

Règle n°4 – Répondre rapidement

Beaucoup d’internautes postent sur les réseaux sociaux car ils savent très bien que plusieurs personnes sont derrière et surtout parce qu’ils obtiendront gain de cause d’une minute à l’autre. Que ce soit une réponse positive ou négative, profitez de votre obligation de réponse comme un moyen d’impressionner avec un brin d’humour à la française, qui fait toujours son effet… Nous vivons actuellement dans un monde à-la-demande, continuellement connecté et victime d’infobésité, alors n’éteignez jamais votre Community Management, si vous voulez continuer de faire battre votre marque sur les réseaux sociaux.

Il existe bien entendu de nombreuses autres règles à respecter et d’autres détails à préciser suite à ces quelques conseils.

Et vous quelles sont vos grandes règles à respecter pour animer vos réseaux sociaux ? Partagez avec nous vos conseils.

http://www.webmarketing-com.com/2013/10/21/23844-les-4-regles-du-parfait-community-manager-animer-marque

Infographie : SEO local et YouTube !

Une infographie qui rappelle quelques étapes importantes pour bien utiliser YouTube dans le cadre d’une stratégie de visibilité locale…

Notre infographie du vendredi est proposée aujourd’hui par Business2community, et récapitule, sous une forme très BD, un certain nombre de critères à prendre en compte pour améliorer sa visibilité locale en utilisant les services de YouTube :

Improve-Your-Local-SEO-With-YouTube

http://www.abondance.com/actualites/20131004-13237-infographie-seo-local-et-youtube.html

LES RÉSEAUX SOCIAUX – 1 JOUR

Cours pratique LES RÉSEAUX SOCIAUX 2 jours fr-nl-eng

Les réseaux sociaux

  • Définition d’un réseau social
  • Enjeux actuels des réseaux sociaux
  • Le rôle du Community Manager
  • L’e-réputation

Les incontournables actuellement

  • Présentation de Twitter
  • Présentation de Facebook

Twitter pour les pros

  • « Twitter » avec stratégie
  • Gagner de nouveaux abonnés ( Followers )
  • Gérer ses abonnements ( Following )
  • Rechercher des opportunités
  • Les clients Twitter, les « raccourcisseurs » d’URL

Facebook pour les pros

  • Renseigner son profil Facebook
  • Les paramètres de confidentialité, d’utilisation
  • Les pages FB et leurs fans
  • Éditer du contenu, lier le contenu web à la page FB
  • Ajouter des applications
  • Promotion de la page FB : évènements, bannières et éléments graphiques
  • Mesure du trafic

Les réseaux sociaux professionnels

  • Présentation de Viadeo
  • Présentation de LinkedIn

Les réseaux sociaux spécifiques

  • Flickr, un réseau social pour l’image
  • Les cas YouTube, Vimeo et Dailymotion
  • Tumblr ou le blog revisité
  • Foursquare, Gowalla, les réseaux sociaux orientés vers la géolocalisation
  • Flavors.me : Agir en solo

Quelques outils utiles

  • Présentation de logiciels sur Mac ou PC
  • Applications mobiles ( iPhone, iPad, Android,Blackberry )

Cours & Conférence BIEN ÉCRIRE POUR LE WEB ET LE PRINT – 2 jours

Cours & Conférence BIEN ÉCRIRE POUR LE WEB ET LE PRINT 2 jours fr-nl-eng

Cours & Conférence BIEN ÉCRIRE POUR LE WEB ET LE PRINT 2 jours fr-nl-eng

Description

Écrire pour qui ? Pour quoi ? Contraintes et spécificités.

  • Présentation
  • Le processus de lecture (temps, niveaux, lois de proximité
  • Lecture et supports (écran, papier, pub,…)
  • Eyetracking (web)

Les différents supports

  • Communiquer en interne (journal d’entreprise, compte-rendu note de synthèse)
  • Communiquer en externe (écriture journalistique, mes-sage et angle d’approche, reportage, interview, brève)
  • L’écriture publicitaire
  • Communiquer avec la presse

Écrire pour le web

  • Gestion de contenu et animation d’un site
  • Les newsletters
  • Le blogging
  • Le community manager
  • Le « Dieu Référencement »

Principes pour un écrit réussi

  • Orthographe, ponctuation et règles typographiques
  • La hiérarichisation des informations
  • L’importance de la mise en forme
  • La lisibilité
  • Les confusions lexicales
  • Savoir se corriger

À qui vous adressez-vous ?

  • Identifier la cible de votre écrit
  • Objectif de votre écrit
  • Qui écrit ?
  • Les registres de la langue (familier, courant, soutenu, technique)

L’art de l’accroche et du titrage

  • 1 phrase, 1 idée directrice
  • Les types d’accroches (informative, allusive, les jeux de mots, le déclage,…)

Les ennemis de la communication

  • Trop d’infos tue l’info !
  • La digression, la redondance, le pavé,…

Gérer l’angoisse de la page blanche

  • Organiser un brainstorming
  • Comment booster sa créativité
  • Bien préparer un briefing

www.jlgestion.be
www.rhbusiness.be
www.formation-webdesign.be 

Nous contacter:

Avenue de l’indépendance Belge 58
1081 Bruxelles

Tel : +32 2 412 04 10
Fax : +32 2 412 04 19
Gsm : +32 485 212 722
Email : selossej@jlgestion.be

NOS AVANTAGES :

  • Type de formation : Inter-entreprise, Intra-entreprise et particuliers
  • Formation 100% flexible et personalisée : Vous choisissez le lieu, la date et le programme de formation
  • Demande de devis : Réponse dans les 24 heures.
  • Remise de 50% pour les PME Bruxelloises
  • Parking, boisson et lunch gratuit
  • Accès à notre centre de compétences : Syllabus, note de cours, exercises,…