Communiquer en vidéo entre Firefox et Chrome sans plugin grâce à WebRTC

Les dernières versions beta des navigateurs Google Chrome et Mozilla Firefox permettent à deux correspondants distants de chatter en vidéo sans ajouter aucun module ni plugin. Démonstration.

Pour chatter en vidéo il y a plusieurs solutions : soit utiliser un logiciel sur son PC (Skype…), soit passer par une application mobile propriétaire (FaceTime sur iPhone/iPad…) ou universelle (Google Hangouts, au moins sur iOS et Android), soit utiliser son navigateur en lui ajoutant un petit plugin (Google Hangouts…).

Se pose alors parfois la question de l’interopérabilité entre les plateformes et justement des modules supplémentaires à installer, ce que tout le monde n’a pas envie de faire.

webrtc1 Communiquer en vidéo entre Firefox et Chrome sans plugin grâce à WebRTC

Heureusement, le W3C (World Wide Web Consortium) veille au grain, et a défini à partir d’un script développé et rendu public en open source le projet WebRTC (browser based realtime communication), qui permet à deux correspondants distants de communiquer en direct par vidéo, et ce à partir de deux navigateurs différents, le tout sans avoir à installer de plugin ou extension supplémentaire.

L’API WebRTC n’est pas disponible dans les dernières versions publiques stables des deux navigateurs, mais elle est déjà installée nativement dans Chrome 23 beta et Firefox « Nightly ». Pour la version incluse dans Chrome, la fonctionnalité est activée par défaut, alors que dans Firefox, pour l’activer, il sera nécessaire d’aller dans les paramètres, comme suit : dans la barre d’adresse du navigateur, tapez « about:config » (sans les guillemets), puis cherchez « media.peerconnection.enabled », réglé par défaut à « false », double-cliquez sur la ligne pour passer la valeur à « true ».

Attention cependant : le projet WebRTC est encore au stade de développement et pourrait poser des questions inhérentes à confidentialité en raison des flux envoyés sur le réseau.

Voir ci-dessous la démo de chat vidéo entre Hugh Finnan, de Google, et Todd Simpson, de Mozilla.

Source : http://www.presse-citron.net/communiquer-en-video-entre-firefox-et-chrome-sans-plugin-grace-a-webrtc

banner9.9

 

NOUS CONTACTER :

JL GESTION SA

Avenue de l’indépendance Belge 58
1081 Bruxelles
Tel : +32 2 412 04 10
Fax : +32 2 412 04 19
Gsm : +32 485 212 722
Email : selossej@jlgestion.be

NOS AVANTAGES :

Type de formation : Inter-entreprise, Intra-entreprise et particuliers

Formation 100% flexible et personnalisée : Vous choisissez le lieu, la date et le programme de formation

Demande de devis : Réponse dans les 24 heures.

Remise de 50% pour les PME Bruxelloises

Parking, boisson et lunch gratuit

Accès à notre centre de compétences : Syllabus, note de cours, exercices,…

Faites une demande de devis gratuitement en remplissant notre formulaire en ligne

Adblock Plus : Bloquer les pubs dans les applications et sur le web

JL Gestion Centre de Formation

JL Gestion Centre de Formation

Adblock Plus, une des extensions les plus populaires sur Firefox et Chrome, vient de lancer son application Android qui permet de bloquer les publicités dans les applications et sur le web.

L’application, déjà disponible sur le Google Play, est compatible avec une bonne partie des smartphones et des tablettes car il faut utiliser au minimum Android 2.1 (Éclair). Elle fonctionne en arrière-plan même pour les appareils qui ne sont pas rootés mais le filtrage est forcément un peu limité.

adblockplus android app Adblock Plus débarque sur Android pour bloquer les pubs dans les applications et sur le web

Après avoir téléchargé l’application, il suffit de l’exécuter au moins une fois pour effectuer la procédure de configuration : à savoir activer ou désactiver le filtrage et choisir sa liste de filtres préférée. Ensuite, Adblock Plus est définitivement prêt à bloquer (ou pas) les publicités…

Adblock Plus possède trois modes principaux :

Si l’appareil est rooté, Adblock Plus est capable de filtrer tout le trafic Web sans aucune modification des paramètres réseau. Dans ce mode, il peut filtrer à la fois le trafic 3G et Wi-Fi ;
Sur les appareils non rootés sous Android 3.1 ou supérieur, Adblock Plus est aussi capable de filtrer le trafic Web mais il ne peut cependant qu’intercepter le trafic Wi-Fi ;
Sur les appareils non rootés sous Android 3.0 ou inférieur, Adblock Plus doit manuellement être configuré comme un serveur proxy. Sur les appareils qui ne supportent pas le paramétrage d’un serveur proxy, l’application ne peut fonctionner.
Voilà une nouvelle qui devrait plaire aux utilisateurs du système d’exploitation mobile de Google, sans aucun doute moins aux développeurs et éditeurs qui vivent ou survivent en partie grâce à la publicité…

Source : http://www.presse-citron.net

NOUS CONTACTER :

JLGESTION sa

Avenue de l’indépendance Belge 58
1081 Bruxelles
Tel : +32 2 412 04 10
Fax : +32 2 412 04 19
Gsm : +32 485 212 722
Email : selossej@jlgestion.be

NOS AVANTAGES :

Type de formation : Inter-entreprise, Intra-entreprise et particuliers
Formation 100% flexible et personalisée : Vous choisissez le lieu, la date et le programme de formation
Demande de devis : Réponse dans les 24 heures.
Remise de 50% pour les PME Bruxelloises
Parking, boisson et lunch gratuit
Accès à notre centre de compétences : Syllabus, note de cours, exercices,…

Firefox 17 est arrivé.

La dix-septième mouture du célèbre navigateur libre est disponible et apporte son lot de nouveautés pour ses versions Windows, Mac OS X, Linux mais aussi Android.

Du social pour la version bureau …
Alors que le conditionnel était de rigueur lorsque nous évoquions cette nouvelle fonctionnalité puisque la fondation Mozilla n’avait pas donné de date concernant l’intégration de la Social API, c’est bien la version 17 qui vient enrichir de fonctionnalités sociales le navigateur. Pour rappel, avec la Social API, Mozilla souhaite améliorer l’expérience utilisateur en proposant des fonctions sociales directement dans le navigateur, une solution qu’on retrouve déjà dans des navigateurs tels que Rockmelt mais qui présente ici l’avantage de ne pas être activé par défaut.

En effet, il faudra que l’utilisateur se rende sur cette page Facebook pour activer Messenger for Firefox, le numéro un des réseaux sociaux est d’ailleurs le premier à profiter de l’expérience. Un bon point pour faire la promotion de sa fonctionnalité mais qui ne sera pas du goût de tous en particulier des allergiques à Facebook mais pas de panique, d’autres réseaux sociaux devraient rapidement tirer profit de la Social API.

Autre arrivée importance, le « click-to-play » qui n’est donc pas une réelle nouveauté puisque il est possible de l’activer en passant par « about:config » depuis la version 14 mais qui arrive ici de façon native dans cette dix-septième version. Le principe est simple, associé à la liste de blocage, Firefox est désormais capable de détecter et de bloquer le chargement d’un plug-in obsolète ou vulnérable, une nouvelle mesure de sécurité donc qui n’est pas sans rappeler l’extension NoScript.

FBScreenshotFinal Firefox 17 est disponible
… une plus grande compatibilité avec les smartphones sous Android
Si Firefox 17 s’offre quelques nouveautés intéressantes, il n’est pas le seul puisque une nouvelle version de Firefox pour Android fait son apparition et puisqu’elle sort au même moment, elle est également estampillée version 17. Là aussi, deux nouveautés importantes font leur apparition à savoir une compatibilité avec un plus grand nombres de smartphones et les Web Apps.

La première nouveauté pourrait s’avérer particulièrement intéressante pour Mozilla, pendant que Chrome ne propose qu’une disponibilité sous Android 4.0 minimum (Ice Cream Sandwich) et que la fragmentation reste très importante sous Android, Gingerbread (Android 2.3) figurait toujours en tête à la rentrée, Firefox est toujours disponible dès la version 2.2 et a choisi d’élargir le nombre de smartphones supportés. En effet, Mozilla revendique une disponibilité pour des millions de smartphones supplémentaires parmi lesquels les HTC Status, HTC ChaCha, Samsung Galaxy Ace, Motorola Fire XT et LG Optimus Q, la configuration minimum étant d’avoir un processeur cadencé à 800 Mhz et 512 Mo de RAM.

Enfin, signalons le support initial des Web Apps qui pourront être téléchargées via le Marketplace de Mozilla et de nouveautés réservées aux smartphones Android les plus récents avec l’amélioration décodage matériel et logiciel des vidéos H.264 (Android 4.0 mnimum) et le support de « Explore by Touch » pour Android 4.1 (Jellybean).

Source : http://www.presse-citron.net

formation-sur-mesure-perfectionnement-powerpoint-bruxelles

Education numérique

NOUS CONTACTER :

JLGESTION sa

Avenue de l’indépendance Belge 58
1081 Bruxelles
Tel : +32 2 412 04 10
Fax : +32 2 412 04 19
Gsm : +32 485 212 722
Email : selossej@jlgestion.be

NOS AVANTAGES :

Type de formation : Inter-entreprise, Intra-entreprise et particuliers
Formation 100% flexible et personalisée : Vous choisissez le lieu, la date et le programme de formation
Demande de devis : Réponse dans les 24 heures.
Remise de 50% pour les PME Bruxelloises
Parking, boisson et lunch gratuit
Accès à notre centre de compétences : Syllabus, note de cours, exercices,…

 

Google Chrome consolide sa place de leader du marché des navigateurs

Google Chrome OS

StatCounter vient de publier ses chiffres concernant l’évolution des parts de marché des navigateurs internet jusqu’à juillet 2012. Chrome conserve et consolide sa place de numéro un du marché.

Il en ressort que Google Chrome est toujours le navigateur le plus utilisé avec 33.81% de part de marché, soit plus d’un tiers du marché. Internet Explorer lui emboîte le pas avec 32.04%, suivi de Firefox (23.73%), Safari (7.12%) et Opera (1.72%).

Que de chemin parcouru par le navigateur de Google sorti fin 2008. L’an passé encore, il n’occupait que la troisième place devancée par Firefox et surtout Internet Explorer qui caracolait en tête des navigateurs les plus utilisés avec 42.45% de part de marché. Firefox suivait le navigateur de Microsoft avec 27.95% puis Chrome (22.14%).

google_chrome 19

On notera que si la part de marché d’IE semble se maintenir depuis mai 2012, Firefox perd du terrain depuis 2 mois.

StatCounter-browser-ww-monthly-201107-201207