Twitter : vers une double authentification ?

Si l’on en croit une annonce d’offre d’emploi postée récemment, Twitter préparerait un dispositif sécuritaire fondé sur la double authentification. Un système déjà en place chez d’autres géants du Web.

Twitter a été victime ces derniers jours d’une attaque massive ayant compromis au bas mot environ 250.000 comptes de ses utilisateurs. Un hack qui a conduit le réseau de micro-blogging a contacter les membres potentiellement visés (dont votre serviteur) pour les inviter à changer leur mot de passe.

Il y a quelques années, quand le site gazouillait tranquillement entre geeks de bonne éducation, et que le certification des comptes n’existait même pas, la question de la sécurité ne se posait pas avec la même acuité.

twitter securite Twitter : vers une double authentification ?

Aujourd’hui il en va tout autrement : si on ne risque pas de se faire voler des données privées sur Twitter, l’enjeu est en revanche crucial en matière d’e-réputation, car c’est de l’identité numérique (et par rebond de l’identité tout court) qu’il s’agit. Et généralement, mieux vaut ne pas trop plaisanter avec ça, ni laisser les choses voguer au gré du hasard.

Selon une information rapportée par le Guardian, fondée sur la publication d’une annonce d’offre d’emploi, Twitter aurait décidé de prendre l’oiseau par les cornes et recruterait un spécialiste de la sécurité, qui aurait entre autres pour mission de développer une authentification multiple.

Design and develop user-facing security features, such as multifactor authentication and fraudulent login detection.

Déjà chez Google, Facebook et autres…

Rappelons que cette authentification multiple est déjà en place chez Google ou Facebook, entre autres. Chez Google, elle consiste par exemple à vous envoyer un code par SMS en plus de vos identifiants, afin de « décentraliser » les données. Vous remarquerez également que si vous vous connectez à votre compte Google ou Facebook depuis la même machine (laptop, tablette, smartphone…) mais depuis un autre lieu physique ou une autre adresse IP que ceux utilisés habituellement, il vous est demandé de vous identifier de nouveau, ce qui à ma connaissance n’est pas le cas actuellement avec Twitter. Une disposition de sécurité fastidieuse quand on bouge beaucoup, mais indispensable.

 

Source : http://www.presse-citron.net/twitter-vers-une-double-authentification

informatique

 

NOUS CONTACTER :

JL GESTION SA

Avenue de l’indépendance Belge 58
1081 Bruxelles
Tel : +32 2 412 04 10
Fax : +32 2 412 04 19
Gsm : +32 485 212 722
Email : selossej@jlgestion.be

NOS AVANTAGES :

Type de formation : Inter-entreprise, Intra-entreprise et particuliers

Formation 100% flexible et personnalisée : Vous choisissez le lieu, la date et le programme de formation

Demande de devis : Réponse dans les 24 heures.

Remise de 50% pour les PME Bruxelloises

Parking, boisson et lunch gratuit

Accès à notre centre de compétences : Syllabus, note de cours, exercices,…

Faites une demande de devis gratuitement en remplissant notre formulaire en ligne

New York Times maandenlang gehackt door Chinezen

La maison mère du New York Times sur la 8e avenue.

La maison mère du New York Times sur la 8e avenue.

REUTERS

 

Chinese hackers, die mogelijk verbonden zijn aan de Chinese regering, zijn de voorbije vier maanden systematisch binnengedrongen in het informaticasysteem van The New York Times. Dat schrijft de Amerikaanse krant donderdag.

De virtuele aanvallen, waarbij paswoorden van medewerkers en documenten bemachtigd werden, kwamen er nadat de krant op 25 oktober 2012 een artikel had gepubliceerd omtrent de Chinese premier Wen Jiabao. Daarin werd onthuld dat de naaste omgeving van de premier miljarden dollars had opgestreken via zakelijke contacten.

Met behulp van Mandiant, een specialist in computerbeveiliging, heeft The New York Times naar eigen zeggen orde op zaken kunnen stellen. Volgens Mandiant hebben de hackers methodes gebruikt van het Chinese leger om in het informaticasysteem van de krant te raken. Zo konden e-mails en documenten onderschept worden. De hackers zouden onder meer geprobeerd hebben bestanden in te kijken van de bureauchef in Shanghai, die onderzoek gevoerd had naar Wen Jiabao.

China heeft al vaker Amerikaanse bedrijven gehackt, in een poging om het publieke imago van het land te herstellen. (Belga/MI)

 

Source : http://datanews.knack.be

Brussels translation

Brussels translation

Vertaling Brussel Brusselstranslation.be U wilt een herziening van een aantal eentalige documenten belangrijk?