Prospecter à travers les réseaux sociaux

Se lancer sur les médias sociaux pour promouvoir sa marque et générer des prospects, nécessite de maîtriser certaines facettes de ces outils.

Que sont les réseaux sociaux?

Apparus depuis la seconde moitié des années 2000, les réseaux sociaux sont des sites Social MediaInternet qui offrent la possibilité aux internautes de communiquer entre eux, de partager des informations, des photos, des vidéos…
L’usage par les internautes des réseaux sociaux justifie d’utiliser ce canal pour se développer sur Internet, qui permet en plus des formes de communication innovantes. Vous pouvez ainsi utiliser les réseaux sociaux pour :
promouvoir votre entreprise, votre marque, vos produits ;
trouver de nouveaux clients en créant autour de vous une communauté de prospects intéressés par vos produits, vos services, votre expertise…. ;
fidéliser vos clients en les agrégeant dans cette communauté et en établissant une conversation avec eux à travers les réseaux sociaux.

Avantages de communiquer via les réseaux sociaux

Communiquer via les réseaux sociaux permet de bénéficier des audiences très importantes de ces supports et donc de toucher une quantité très importante de population.

Social Media communicationDe plus, les réseaux sociaux offrent aux entreprises un espace gratuit qu’elles peuvent utiliser pour établir des conversations avec les personnes intéressées par leur marque ou leur secteur. Traditionnellement, les espaces publicitaires sont limités en termes d’espaces disponibles et coûteux à acheter. Au contraire, les réseaux sociaux permettent pour une marque de déployer une véritable stratégie de contenus et de construire une relation durable avec les internautes.

Enfin, les réseaux sociaux permettent de bénéficier d’effet de viralité grâce aux interconnexions entre leurs membres. Si vous publiez des contenus intéressants, ils seront repris par les personnes qui vous lisent, puis par ceux qui les lisent et ainsi de suite….

Le choix des réseaux sociaux pour la prospection

Le choix des réseaux sociaux sur lesquels l’entreprise va se développer se fera selon la nature de  son activité et de la communauté visée, avec qui elle souhaite interagir dans un objectif de communication, de fidélisation et de prospection commerciale d’une façon moins intrusive.

Social Media

Optimiser ses comptes sociaux pour générer des prospects

Tous les articles traitant de l’optimisation des comptes sociaux précisent l’importance non négligeable de renseigner tous les champs proposés, à des fins de référencement. Il est souhaitable de placer les liens stratégiquement, notamment sur la page Facebook, comme dans cet exemple  :

Parmi les autres bonnes pratiques, vous pouvez penser aux optimisations suivantes :

– Onglet avec inscription à la newsletter (Facebook)
– Onglet avec vos offres d’emplois, comme dans l’exemple de la page Hubspot (Facebook)
– Utilisez vos mots clés dans les descriptions de vos pages (tous les réseaux sociaux)
– Utilisez vos mots clés dans vos communications (tous les réseaux sociaux)

Première Tactique : Groupe Linked in

Les groupes LinkedIn permettent de traiter une large variété de sujets, réunissant des personnes avec des intérêts professionnels similaires. Vous pouvez ainsi créer votre propre groupe LinkedIn ou vous joindre à un groupe existant relatif à votre domaine d’expertise. Cela vous permettra de réunir des personnes partageant vos intérêts, qu’ils soient prospects ou candidats au recrutement.

Seconde Tactique : Google hangout ou Twitter chats

Pour prouver votre expertise et votre volonté de créer des contenus utiles pour votre audience, organiser des séances d’échanges est une stratégie à envisager.

Les chats Twitter (conversation en ligne en direct) sont animés par un compte Twitter grâce à un hashtag utilisé dans ce but. Il est important d’avoir communiqué le hashtag au préalable sur vos plateformes sociales, afin de créer un rendez-vous. Ils vous permettront de gagner en crédibilité et de créer une communauté.

Hangouts permet aux utilisateurs de créer des visioconférences de deux à dix utilisateurs. Le service est accessible en ligne à travers les sites web de Gmail et Google+ ou à travers des applications mobiles disponibles pour Android et IOS.

À titre d’exemple, Google Hangouts n’a aucun client libre. Les historiques de discussion sont conservés en ligne, leur permettant d’être synchronisés sur les différents appareils. Une watermark est utilisée pour indiquer jusqu’où l’utilisateur a lu une discussion.

Les utilisateurs peuvent s’envoyer des images qui sont automatiquement importées dans un album privé.

Développer des initiatives de marketing social

Les médias sociaux permettent de cibler avec précision votre audience, notamment avec des initiatives payantes. La publicité sociale fournit ainsi une occasion unique de cibler une audience qualifiée et pertinente sur vos réseaux sociaux.

Tactique avec les annonces sponsorisées

1. Twitter offre pléthore d’outils publicitaires, comme les Promoted Tweets, Promoted Logo TwitterAccounts, Promoted Trends et le ciblage des mots clés. Vous pouvez cibler les résultats de recherche (par hashtag), par intérêt (basé sur le profil public et les tweets), et par la géolocalisation. Vous disposez d’options de ciblage pointus qui vont permettront de cibler votre audience avec précision et de dépenser votre budget intelligemment.

2. La publicité sur Facebook peut être en mesure de vous aider à atteindre votre audience, selon le thème de vos communications avec des contenus adaptés à votre Logo Facebookpublic. La dernière mise à un jour de Facebook a eu un impact important sur la visibilité des contenus et des posts des pages fans, ce qui implique l’utilisation des annonces publicitaires du réseau social pour optimiser la délivrabilité des messages et trouver de nouveaux prospects. Pour atteindre vos objectifs et améliorer naturellement le ROI, Facebook permet mesurer les performances de vos publicités et de cibler par pays sur des segments choisis de la population par age, sexe et centre d’intérêts.

3. Cependant, en tant qu’entreprise b2b, si vous avez un budget limité, vous pouvez logo linkedinconcentrer vos efforts sur LinkedIn. LinkedIn est idéal pour offrir à vos prospects votre contenu, qu’il soit intemporel, que ce soit des livres blancs ou des ebooks. En fait, LinkedIn offre un taux de conversion visiteurs- prospects 277% meilleur que Twitter ou Facebook.

Les pièges à éviter

1. Industrialiser ses messages

Pour gagner du temps, vous serez tenté d’envoyer les mêmes messages à tous vos prospects au même moment. Grave erreur. Les plateformes limitent le nombre d’envois en simultanée pour éviter les spams. Ces outils sont au contraire conçus pour favoriser les mises en relation personnalisées, en « one to one ».

2. Harceler ses prospects

Multiplier les messages directs vers un prospect sur une période courte peut devenir rapidement contreproductif. Votre cible se sentira harcelée. Il pourra vous exclure de son réseau et vous faire de la contrepublicité.

3. Dénigrer la concurrence

Ces réseaux ne sont pas faits pour régler ses comptes. Des commentaires négatifs sur votre ex-employeur ou un concurrent seront très mal perçus par vos prospects. Les insultes ou les grossièretés sont à proscrire. Très mauvais pour votre réputation sur internet. Evitez aussi d’étaler vos déboires : souriez, vous êtes cliqué !

Social Media

4. Tout miser sur les réseaux sociaux

Croire que ces outils suffiront pour développer votre business est une erreur. Ils viendront en complément d’outils plus traditionnels comme une campagne de relation presse, du e –mail marketing ou de la pub dans la presse.

5. Abandonner le networking traditionnel

De même, ces réseaux sur internet ne vont pas remplacer le réseau en face à face. Pour Hervé Bommelaer, directeur de l’Espace Dirigeants, « ils ne sont qu’une nouvelle partie additionnelle et complémentaire du Networking. Une poignée de clics ne remplace pas une poignée de main ».

Conclusion

Ajoutons que de plus en plus de marketeurs B2B tirent parti de la popularité des médias sociaux notamment pour dépenser plus et plus intelligemment sur les médias sociaux, via les différentes possibilités d’annonces et de retargeting, travaillant en continu leur ciblage, pour optimiser leurs dépenses et accroitre leurs conversions.

Cela dit, n’attendez pas des réseaux professionnels un retour sur investissement immédiat. Ce n’est qu’après plusieurs mois d’activité sur ces plateformes que les premières retombées se feront sentir. Caroline Goetz, consultante spécialisée dans le conseil aux enseignes de franchises, témoigne : « en un an et demi, Viadeo a fait progresser rapidement ma notoriété dans un milieu de la franchise de surcroît très masculin. C’est grâce à ma présence sur cette plateforme que mon plus gros client actuel m’a contacté spontanément. Sur ce réseau, je me suis aussi fait repérer par un autre consultant qui m’a proposé de partager une mission ».

Sources

–  http://www.apce.com/pid12268/les-reseaux-sociaux.html?espace=3
– Laurent:
 http://www.expertisme.com/actus/lutilisation-des-reseaux-sociaux-pour-la-prospection-commerciale/
– Nicolas Caron:
 http://www.legrandblogdelavente.com/les-reseaux-sociaux-des-outils-formidables-pour-prospecter-sans-barrages-secretaires
– Florence Martinn:
 http://www.surfandbiz.com/article/optimiser-comptes-sociaux-prospects.htm
–  http://business.lesechos.fr/entrepreneurs/web/dossiers/112594/112597-reseaux-en-ligne-six-pieges-a-eviter-33000.php
–  http://business.lesechos.fr/entrepreneurs/web/dossiers/112594/112595-reseaux-sociaux-professionnels-les-bonnes-methodes-pour-prospecter-32879.php
–  http://fr.wikipedia.org/wiki/Google_Hangouts

 Contacts

JL GESTION SA

Bruxelles

JL GESTION SA
Avenue de l’indépendance Belge 58
1081 Bruxelles
Tel : +32 2 412 04 10 (gestion projet – comptabilité)
Tel: +32 2 412 04 11 (gestion projet – commercial)
Tel: +32 2 412 04 12 (secrétariat)
Fax : +32 2 412 04 19
Gsm : +32 485 212 722
Email : selossej@jlgestion.be
Site: http://www.jlgestion.be

Lille

JL GESTION SA
21 Avenue le Corbusier
59042 Lille Cedex
Tel : +33 3 59 81 17 85
Fax : +33 3 59 81 17 81
Gsm : +32 477 789 445
Email : selossej@jlgestion.be
Site: http://www.jlgestion.fr

Lancer une campagne de Sponsored Updates sur Linkedn !

Lancer une campagne de Sponsored Updates sur LinkedIn

Sur Linkedin, lorsque vous créez une campagne, vous pouvez choisir les membres cibles en fonction de leur secteur d’activité, fonction, géographie, et plus encore. Votre publicité ne sera pas diffusée aux membres qui ne remplissent pas les critères spécifiés, vous pouvez d’ailleurs en exclure. Les membres de votre public cible peuvent voir les Sponsored Updates dans leur flux LinkedIn sur le web, sur tablettes et appareils mobiles. Ces statuts seront reconnaissables par la mention « Sponsorisé » parmi l’ensemble des publications présentes…

Préparez votre message en amont :

  • Pensez au message : Plus il sera accrocheur et concis, plus l’engagement sera important (like, partage, etc…) ;
  • Faire agir : Toujours inclure un call to action. Le taux d’engagement sera 2x supérieur si le statut sponsorisé comporte un lien ;
  • Inclure du rich media : image, vidéo, graphique … vous assure un nombre de commentaires jusqu’à 98 fois plus élevé.

Maintenant que votre nouvelle est publiée, vous pouvez vous lancer !

Les différentes étapes pour la mise en place d’une campagne

Etape 1 : Connectez-vous, cela va de soi ! Choisissez « sponsoriser une nouvelle »
Attention un montant de 4€ vous sera demandé pour l’activation du compte LinkedIn Ads

Etape 2: Donnez un nom à votre campagne en indiquant l’objectif et la cible afin de vous y retrouvez lorsque vous en aurez plusieurs à gérer ! Choisissez la nouvelle que vous souhaitez mettre en avant.
Le truc sympa, c’est que vous pouvez prévisualiser votre article sous tous les formats !

1

Etape 3 : Les cibles ! Les différents filtres sont :

  • Zone géographique : vous pouvez cibler un pays et exclure certaines villes par exemple ;
  • Entreprises : par nom, par secteur d’activité, par taille d’entreprise ;
  • Par poste et/ou ancienneté : je n’ai pas trouvé l’intérêt de l’ancienneté pour le moment… ;
  • Ecole ;
  • Sexe ;
  • Age.

Attention à ne pas trop filtrer votre audience au risque de perdre des contacts potentiels ! Et pour ceux qui comme moi travaille dans ce tout petit pays, le Luxembourg ne fait pas parti de la liste Europe …

2

Ça ne vous rappellerait pas un peu Facebook tout ça ?

Etape 4 : Budget et options de paiement et durée de campagne : Comme Adwords, vous avez le choix du CPC ou du CPM avec des fourchettes suggérées, de la date de début et de fin de campagne.
Attention 10€ minimum de budget quotidien (oui oui quand même) avec un dépassement possible de maximum 20%

Etape 5 : Paiement et facturation : C’est le moment de la douloureuse, celui où on rentre son numéro de CB et ses informations de facturation.

Voilà, votre 1ere campagne va paraître et vous allez bientôt pouvoir mesurer son audience et son impact grâce aux outils statistiques mis à votre disposition. Et pour vos prochaines nouvelles, vous pourrez les sponsoriser directement sur votre page entreprise !

10

Vous avez déjà utilisé ce service, vous en êtes satisfait ? Déçu ? N’hésitez à  partager avec nous votre expérience !!

http://www.webmarketing-com.com/2013/10/22/23755-lancer-campagne-sponsored-updates-linkedin

Test de la nouvelle application mobile LinkedIn .

LINKEDIN TESTE LA PUBLICTÉ SUR SON APPLICATION MOBILE

SAN FRANCISCO (Reuters) – Le réseau social à usage professionnel LinkedIn teste depuis mercredi une nouvelle application mobile, qui, au-delà de proposer un meilleur accès aux informations partagées par ses membres, intégrera pour la première fois du contenu publicitaire.

Pour le moment, la diffusion de publicités sur cette application, disponible sur les iPhone d’Apple et les appareils équipés du système d’exploitation Android de Google, fait l’objet d’un « petit test », a expliqué Julie Inouye, porte-parole de LinkedIn.

Comme ses concurrents Facebook et Google+, LinkedIn cherche à capter un public de plus en plus actif sur les terminaux mobiles alors que l’usage du PC a tendance à décroître.

Plus d’un quart des connexions au site LinkedIn sont désormais réalisées à partir d’un téléphone, contre 15% l’année l’année dernière, selon les données du groupe.

Alexei Oreskovic, Catherine Monin pour le service français, édité par Marc Angrand

Source : http://fr.reuters.com/article/technologyNews/idFRPAE93H03W20130418

Office 2007 Series: What’s New in Access

Training Office 2007 Series: What’s New in Access

NOUS CONTACTER :

 

 

 

JL GESTION SA

 

 

 

Avenue de l’indépendance Belge 58
1081 Bruxelles
Tel : +32 2 412 04 10
Fax : +32 2 412 04 19
Gsm : +32 485 212 722
Email : selossej@jlgestion.be

 

 

 

NOS AVANTAGES :

 

 

 

Type de formation : Inter-entreprise, Intra-entreprise et particuliers
Formation 100% flexible et personnalisée : Vous choisissez le lieu, la date et le programme de formation
Demande de devis : Réponse dans les 24 heures.
Remise de 50% pour les PME Bruxelloises
Parking, boisson et lunch gratuit
Accès à notre centre de compétences : Syllabus, note de cours, exercices,…

 

 

 

Faites une demande de devis gratuitement en remplissant notre formulaire en ligne

 

Viadeo acquiert Pealk pour offrir de meilleurs outils de recrutement

Pealk est une startup française fondée en 2011.

Elle avait développé une application web facilitant lerecrutement sur les réseaux sociaux
Nous en avions déjà parlé en juillet dernier lorsqueLinkedIn avait décidé d’interdire à Pealk l’accès de son réseau.

Pealk et Viadeo étaient déjà en contact avant la fermeture des API de LinkedIn, mais cet événement a été un catalyseur de cette acquisition.
En effet, les négociations ayant mené à cette acquisition ont débuté en septembre 2012, soit 2 mois à peine après l’action de LinkedIn.
Boris Golden, CEO de Pealk, va donc rejoindre les équipes de Viadeo alors que les 3 autres employés continuent sur d’autres aventures.

Viadeo se félicite de cette acquisition, Dan Serfaty, co-fondateur et CEO de Viadeo déclare : « La valeur d’un réseau social professionnel ne réside pas dans les seules données de sa base de profils, mais aussi dans les outils à disposition de l’utilisateur pour les exploiter. Pealk est le produit le plus innovant de ces cinq dernières années, démocratisant l’usage des réseaux sociaux à des fins professionnelles grâce à son efficacité et à sa facilité de prise en main. »

pealk Viadeo acquiert Pealk pour offrir de meilleurs outils de recrutement

Les premiers fruits de l’acquisition de Pealk seront visibles dans les prochaines semaines au travers d’une nouvelle offre à destination des PME.
Nous pouvons donc nous attendre à voir arriver sur Viadeo l’ensemble des fonctionnalités qui faisaient le succès de Pealk. A savoir, la gestion de l’ensemble de la démarche de recherche et de prise de contact dans un cadre professionnel : recherche et filtrage rapide des profils, personnalisation intelligente de ses messages, gestion des conversations, analytics.
Mais l’une des fonctionnalités les plus appréciées de Pealk était sans équivoque le « profile flow ». Celle-ci permettait de faire défiler rapidement des profils (sans aucun temps de chargement), avec la possibilité de les trier et les commenter rapidement grâce à une barre d’action rapide. Il est fort à parier que nous pourrons retrouver une ergonomie similaire sur Viadeo dans les prochaines semaines.

Source : http://www.presse-citron.net

Training adobe photoshop in Brussel Antwerpen Gent Hasselt Belgium

 

NOUS CONTACTER :

JL GESTION SA

Avenue de l’indépendance Belge 58
1081 Bruxelles
Tel : +32 2 412 04 10
Fax : +32 2 412 04 19
Gsm : +32 485 212 722
Email : selossej@jlgestion.be

NOS AVANTAGES :

  • Type de formation : Inter-entreprise, Intra-entreprise et particuliers
  • Formation 100% flexible et personnalisée : Vous choisissez le lieu, la date et le programme de formation
  • Demande de devis : Réponse dans les 24 heures.
  • Remise de 50% pour les PME Bruxelloises
  • Parking, boisson et lunch gratuit
  • Accès à notre centre de compétences : Syllabus, note de cours, exercices,…

Faites une demande de devis gratuitement en remplissant notre formulaire en ligne

Meepo: iPhone-app pusht als contacten LinkedIn in de buurt zijn

Meepo LinkedIn contact op kaartMeepo LinkedIn contact opnemen

Highlight probeerde het voor Facebook-leden en werd geen groot succes. Sonar probeerde het eerder met LinkedIn, maar richtte zich op beurzen en bijeenkomsten en verkleinde daarmee zijn eigen doelgroep. Meepo is een gloednieuwe iPhone-app die opnieuw een locatiefunctie aan LinkedIn koppelt. Als je ingelogd bent in Meepo, krijg je een pushbericht als iemand van je LinkedIn-contacten in de buurt is. Behalve als je dat niet wilt. In de app kan je uitgebreid groepen aanmaken en beheren met verschillende instellingen.

Je moet je aanmelden met telefoonnummer in Meepo, waarna je een code krijgt opgestuurd die je invoert om je te registeren. Daarna moet je de app uiteraard nog aan LinkedIn verbinden. Je contacten worden op een rij gezet door de applicatie en standaard toegevoegd aan de groep LinkedIn. Bij elke groep en ook die, kan je instellen dat je pushberichten ontvangt als iemand in de buurt is, dat je anderen een notificatie verstuurt dat jij in de buurt bent en bepaal je de afstand waarin je anderen benadert. Die staat standaard op een halve kilometer, maar kan je net zo makkelijk veranderen.
Behalve het overzicht van al je LinkedIn-contacten, is er ook een instelling voor alle andere gebruikers van de app, waarbij je eveneens de verschillende waarden kan instellen. Helaas is het niet mogelijk om gebruikers te zoeken op steekwoorden of, zoals het zo hip is in LinkedIn de laatste tijd, endorsements. Daar liggen kansen voor een volgende versie van Meepo.
Het verkennen van anderen in de buurt en het versturen van je locatie is een batterijverslindende bezigheid en dat is de voornaamste reden dat Highlight geflopt is. Net als na een update van die app, heb je ook in Meepo een knop onder handen waarmee je de zoekfunctie kan pauzeren. Vreemd genoeg worden daarmee de pushberichten stopgezet, maar vraagt de app nog steeds je locatie. Je kan aangegeven hoeveel uur de dienst wordt gepauzeerd en kan ook dagelijkse automatische pauzes instellen. Zo kan je zelfs invoeren dat je elke dag alleen tijdens het koffie drinken ‘s ochtends – bijvoorbeeld – op zoek gaat naar netwerkers in de buurt. Als Meepo die functionaliteit uitbreidt naar het deactiveren van de locatie, kan de app vast een plekje in de markt veroveren. Nu maakt het onbegrijpelijk genoeg, dezelfde rare keuze als Highlight en Sonar.

Source : http://www.iphoneclub.nl

Business_and_internet_concept

JL GESTION NV OPLEIDING

CONTACT :

JLGESTION

Belgische Onafhankelijkheidlaan 58
1081 Brussel
Tel : +32 2 412 04 10
Fax : +32 2 412 04 19
Mobiel: +32 485 212 722
Email : selossej@jlgestion.be

Onze voordelen:

Aard van de opleiding: Inter-company, intra-bedrijfs-en prive-
Training 100% flexibele en persoonlijke: U kiest de plaats, datum en trainingsprogramma
Citaat: Response in 24 uur.
50% korting voor KMO’s Brussel
Parkeergelegenheid, Gratis drankje en lunch
Toegang tot onze competence center: Syllabus, cursus, oefeningen, …

JL Gestion Informatica opleidingen

Vraag een gratis offerte door het invullen van ons online formulier

 

 

Actualité NEW MEDIA: L’essor des réseaux sociaux professionnels chez les jeunes FRANCE

Les jeunes diplômés ont massivement investi les réseaux sociaux professionnels. L’Apec décrypte dans sa dernière étude les différentes stratégies pour se faire remarquer des employeurs.

L'essor des réseaux sociaux professionnels chez les jeunes

L’essor des réseaux sociaux professionnels chez les jeunes

 

Les jeunes diplômés ont massivement investi les réseaux sociaux professionnels. L’Apec décrypte dans sa dernière étude les différentes stratégies pour se faire remarquer des employeurs.

Les jeunes diplômés ont largement investi les réseaux sociaux professionnels. Ils mettent leurs CV en ligne, utilisent cette vitrine pour faire savoir qu’ils recherchent un emploi, cherchent activement des offres et tentent de se constituer un réseau professionnel.

Un jeune diplômé sur deux se connecte plus d’une fois par semaine sur des réseaux sociaux professionnels (RSP), dont les plus plébiscités, sont Viadéo où 65 % des jeunes sondés affirment avoir un compte et Linkedin où ils sont 44 % à s’être inscrits, selon une étude récente réalisée par l’Apec.

Les réseaux sociaux professionnels servent surtout à décrocher un entretien. Un quart des jeunes inscrits ont obtenu un rendez-vous. Même si 4 % seulement ont finalement obtenu un emploi par ce biais.

Les jeunes diplômés sont en masse sur les RSP, mais l’usage qu’ils en font, n’est pas le même pour tous. Il dépend très largement de leur environnement social, mais aussi de leur mentalité, leur caractère. Que vous soyez plutôt serein, enthousiaste, persévérant ou complexé, vous n’utilisez pas les RSP de la même manière, explique l’étude de l’Apec, qui distingue quatre profils.

Les héritiers jouent le carnet d’adresses

Les «héritiers», seraient sereins, en sécurité. Ils ne ressentent pas de pression particulière, «ils ont le temps et le choix» de choisir l’emploi qui devrait leur correspondre. Leur vie serait déjà tracée: «une fois leur premier emploi obtenu, ils envisagent de s’établir avec leur compagne ou compagnon et avoir des enfants.»

Ils ont fait des études sérieuses sans passion. Ils ont respecté le choix de leurs parents. «Ils disposent d’un important capital culturel, économique et social qui leur vient de leur milieu d’origine.» Ils s’inscrivent sur Viadeo ouLinkedin pour «se conformer aux conseils de leur entourage (…) on se doit d’avoir un compte, comme on se doit de se constituer et d’entretenir un carnet d’adresses, un réseau.»

Les «héritiers» en sont persuadés, «les RSP ne peuvent se substituer aux réseaux traditionnels, auxquels ils appartiennent de droit ; les emplois ou les stages ne se trouvent pas par ce biais, mais par celui du réseau classique.»

Les stratèges sont les plus actifs

Les «stratèges» seraient enthousiastes, indépendants. Leur avenir professionnel repose sur leurs épaules et devient une priorité. Ils veulent une stabilité économique, être reconnus avant de construire un foyer.

Ils sont issus de milieux sociaux modestes et cherchent à acquérir un capital culturel, social ou économique par eux-mêmes pour «faire mieux que leur parents.» Ils sentent que rien est acquis, et qu’il faut saisir les opportunités quand elles se présentent. Ils ont dû se créer des réseaux eux-mêmes, ils «constituent le type de le plus actif sur les RSP.»

Les «stratèges» sont actifs, présents sur les RSP mais ils ne se privent pas de «poster» leur CV sur un maximum de CVthèques, de répondre à un maximum d’offres et de maîtriser préalablement leur e-réputation.

Les contestataires s’appuient sur des contacts personnalisés

Les «contestataires» seraient persévérants et pragmatiques. «Il leur est difficile de se projeter dans l’avenir. Les rêves de maison, d’enfants, de stabilité professionnelle ne sont pas à leur programme. Ils préfèrent le changement, la découverte, l’aventure, le prix de ce qu’ils estiment être la liberté.»

«Leurs parcours universitaires sont fréquemment atypiques, marqués par des réorientations ou interrompus par des voyages. (…) Ils font le plus possible appel à leur réseau de relations directes», qu’ils ont pu construire lors de leurs diverses expériences.

Les «contestataires» connaissent l’existence des RSP généralistes Viadeo et Linkedin mais ils ne les utilisent que de façon sporadique et préfèrent compter sur leurs contacts. «S’investir dans une approche par les RSP leur semble être une perte de temps.»

Les enfermés s’en tiennent aux moyens classiques

Les «enfermés» seraient découragés, décomplexés. «Ils rêvent de se marier et de mener une vie paisible, là où ils ont grandi.» Ils n’auraient pas d’ambitions professionnelles et aspirent à un travail régulier, stable, sans stress.

Ils sont issus de milieux modestes et ont suivi des études supérieures sans passion, sans avoir une idée de leur avenir professionnel, «ils se sont contentés de suivre le mouvement.» «Ils ne se sentent pas prêts à affronter le monde du travail qui leur semble être un autre univers.»

«Une partie non négligeable des «enfermés» n’ont entendu parler ni de Viadeo ni de LinkedIn.» Ils préfèrent rechercher des emplois par des moyens «classiques.» «Les RSP leur apparaissent donc comme des outils tout à fait secondaires dans leurs démarches.»

Source: Le Figaro

Formations relatives :

Nous contacter :

Avenue de l’indépendance Belge 58
1081 Bruxelles
Tel : +32 2 412 04 10
Fax : +32 2 412 04 19
Gsm : +32 485 212 722
Email : selossej@jlgestion.be

Nos avantages :

  • Type de formation : Inter-entreprise, Intra-entreprise et particuliers
  • Formation 100% flexible et personalisée : Vous choisissez le lieu, la date et le programme de formation
  • Demande de devis : Réponse dans les 24 heures.
  • Remise de 50% pour les PME Bruxelloises
  • Parking, boisson et lunch gratuit
  • Accès à notre centre de compétences : Syllabus, note de cours, exercises,…

Linkedin: Reid Hoffman « Les réseaux sociaux vont changer le monde » France

«Quand j'investis, je regarde trois choses: les places de marché, les réseaux et les plateformes», explique Reid Hoffman.

«Quand j’investis, je regarde trois choses: les places de marché, les réseaux et les plateformes», explique Reid Hoffman. Crédits photo : Tony Avelar/ASSOCIATED PRESS

INTERVIEW – Reid Hoffman, co-fondateur et patron exécutif de LinkedIn, ne croit pas à la concurrence de Google.

Ancien vice-président de PayPal, Reid Hoffman, 44 ans, est une figure incontournable de la Silicon Valley. Il a été le premier à investir dans Facebook, aux côtés de Peter Thiel, en 2004. Parmi ses plus récents investissements figurent Ping.fm, Zynga et Grouply.

LE FIGARO. -Quel est le projet fondateur de LinkedIn ?

Reid HOFFMAN. – Je cherche toujours les grandes tendances. Quand j’ai commencé à penser à LinkedIn, en 2001-2002, j’en ai vu deux. La première est que le monde du travail évolue. Partout dans le monde, l’emploi à vie est en train de disparaître et chaque individu est responsable du développement de ses propres compétences, dans un monde connecté. La deuxième, c’était l’essor d’Internet. Résultat, LinkedIn est la plateforme qui permet à chaque personne qui doit se développer elle-même de montrer qui elle est, avec qui elle travaille, d’accéder à d’autres expériences et compétences. Nous ne sommes encore qu’au début de la mise en œuvre de cette vision. Pour l’instant, les gens voient dans LinkedIn la possibilité de rester en contact avec d’autres et de trouver des experts. On n’en est pas encore au point où les gens s’interrogent sur les moyens d’investir en eux-mêmes, à devenir plus efficaces. Aujourd’hui, tout le monde googlise des noms et tout le monde peut être trouvé sur Google. Ce que les gens ne réalisent pas encore, c’est qu’ils peuvent faire en sorte que ce qu’on voie en premier soit leur profil professionnel.

Comment voyez-vous évoluer l’univers des réseaux sociaux?

L’existence d’autres réseaux a été bénéfique pour nous. Mais les gens pensent encore qu’ils choisissent de participer alors qu’on est déjà dans un monde en réseau. La question est: comment va-t-on naviguer intelligemment dans ce monde? Aujourd’hui, Facebook est le barbecue dans votre jardin. Twitter, c’est l’équivalent des médias. LinkedIn, c’est le bureau. Il reste de la place pour d’autres réseaux mais il faut que l’offre soit à la fois large et unique. Il existe des catégories larges comme la religion ou le sport qui ne sont pas occupées. Je pense qu’il y aura un gros acteur que nous ne connaissons pas encore qui aura émergé d’ici à cinq ans.

Voyez-vous Google +  comme un concurrent potentiel?

Google+ est un bon produit social. La question est: comment créera-t-il de la différenciation? Ce n’est pas encore un concurrent de LinkedIn. Il pourrait aller dans cette direction mais ce n’est pas sûr. Pour servir le marché professionnel, il faut être spécialisé. LinkedIn Today fournit des informations de sources professionnelles. Un cercle avec vos collègues de travail ne permet pas d’aller dans ce niveau de spécificité. Par ailleurs, le contexte est important: que voit-on sur votre écran?

Que pensez-vous des valorisations des sociétés Internet aujourd’hui? Y a-t-il une bulle?

Les valorisations sont un sujet délicat. Il s’agit de la valeur nette basée sur ce qu’on pense que sera l’avenir. Mon point de vue est que les réseaux sociaux sont des phénomènes fondamentaux qui vont changer le monde, oui. Mais en ce qui concerne les chiffres, je laisse les marchés décider. Il y a bulle si la prédiction est mauvaise, mais je défends l’idée que le changement est très profond.

Ces réseaux produisent des données et en font commerce. N’est-ce pas un problème?

Dans le cas de LinkedIn, l’usage de données tourne à l’avantage pour nos utilisateurs. Il n’est pas question de localisation des internautes ou de photos de leurs enfants mais plutôt de savoir quelles compétences sont tendance, etc. Les usagers ne peuvent pas se sentir pris à revers par cette utilisation des données. Quand on a une transformation technologique, les gens tardent à reconnaître qu’une transparence massive est bonne pour eux. Les internautes vont découvrir que le fait d’aller vers plus d’ouverture et de transparence est bénéfique pour eux. Nous sommes rarement questionnés sur nos pratiques et agissons toujours rapidement. Il faut maintenir la confiance.

LinkedIn permet de déterminer la stratégie des entreprises selon leurs recrutements. Cela peut-il poser des problèmes vis-à-vis de leurs concurrents?

Quand une entreprise publie une offre d’emploi, elle met le plus de détails possibles pour attirer le meilleur profil. On peut déjà tirer beaucoup d’informations de ces données. Mais il faut regarder la contrepartie: une entreprise veut que l’on sache dans quel secteur elle recrute pour constituer les meilleures équipes. Pour ses investisseurs, cela peut aussi être bon de savoir dans quelle direction elle va. Il y a donc plus de valeur à être ouvert et transparent. Enfin, pour nous, l’intérêt de l’individu passera toujours avant celui de l’entreprise. Nous voulons que nos utilisateurs aient une expérience positive.

À titre personnel, vous investissez de nombreuses start-up très tôt, dont Facebook et Zynga. Quelle est votre stratégie?

Je regarde trois choses quand j’investis: les places de marché -ce qui m’a poussé à investir récemment dans Airbnb-, les réseaux -Zynga est un réseau de jeux -et les plates-formes- comme Shopkick. Il est important aussi qu’il n’y ait pas de conflit d’intérêts avec mes activités chez LinkedIn. Ainsi je suis au conseil d’administration de Zynga, mais pas de Facebook. C’est utile dans la mesure où je vois des tendances communes des deux côtés, des parallèles qui sont utilisés pour mes investissements comme pour mon travail chez LinkedIn.

D’où voyez-vous venir la prochaine grande rupture technologique?

Je surveille de près le domaine du hardware open source.

Formations relatives :

Nous contacter :

Avenue de l’indépendance Belge 58
1081 Bruxelles
Tel : +32 2 412 04 10
Fax : +32 2 412 04 19
Gsm : +32 485 212 722
Email : selossej@jlgestion.be

Nos avantages :

  • Type de formation : Inter-entreprise, Intra-entreprise et particuliers
  • Formation 100% flexible et personalisée : Vous choisissez le lieu, la date et le programme de formation
  • Demande de devis : Réponse dans les 24 heures.
  • Remise de 50% pour les PME Bruxelloises
  • Parking, boisson et lunch gratuit
  • Accès à notre centre de compétences : Syllabus, note de cours, exercises,…

 

Selon une étude française, 70% des accros à Facebook souffriraient de phobie sociale. France

source Figaro santé: http://sante.lefigaro.fr/actualite/2012/10/16/19304-plus-4-utilisateurs-sont-addicts-facebook

Heureusement seulement 4% des utilisateurs ont une adiction à Facebook!

Devenir manager d'une équipe

Devenir manager d’une équipe

Facebook, Twitter, Lin­kedIn… Certains utilisateurs des réseaux sociaux sur Internet sont indéniablement accros à leurs connexions. À tel point que ces outils censés faciliter les relations sociales aboutissent parfois à un effet diamétralement opposé en isolant ceux qui ne peuvent s’en passer au cours d’un repas de famille ou d’un dîner entre amis! La maladie est si nouvelle que les psychiatres discutent encore de son existence réelle. Facebook, créé en 2004, a pourtant dépassé le milliard d’utilisateurs le 4 octobre dernier.

C’est donc muni d’une batterie de tests, que le Dr Étienne Couderc, psychiatre à l’hôpital Esquirol de Limoges (Haute-Vienne) a coordonné au début de cette année une enquête, auprès de 517 utilisateurs du réseau social Facebook, âgés essentiellement de 18 à 36 ans et étudiants, pour la moitié d’entre eux. Les résultats, qui n’ont pas encore été publiés, montrent que 4,5% des répondants réunissent bien tous les critères de l’addiction.

DES AMIS VIRTUELS

Ces accros se connectent en moyenne 11 fois par jour et pendant plus de 3 heures au total (191 min), là où les autres utilisateurs ne se connectent que 5 fois, en moyenne, pour une durée globale de 57 minutes. Les «addicts» ont aussi plus d’amis strictement virtuels, qu’ils n’ont jamais rencontrés: 179 versus 95 pour les utilisateurs «normaux». Il faut dire qu’ils sont 21% à utiliser Facebook pour rencontrer de nouvelles personnes, alors que ce n’est le cas que de 2% des autres connectés.

Évidemment lorsque l’addict est privé d’accès à son réseau social, l’envie de se connecter devient impérieuse. Pénibles également, les obligations personnelles ou professionnelles qui retardent le moment de revenir sur Facebook. À vrai dire, même les hobbys habituels sont délaissés et l’addict préfère surfer sur le réseau que d’avoir de vraies relations avec ses proches. D’ailleurs, dans l’étude française, on retrouve parmi ces utilisateurs forcenés, 70% de… phobiques sociaux, en majorité des femmes. Problème: «L’usage de Facebook s’avère bénéfique pour les non-addicts et négatif pour les addicts, comme le confirment les questionnaires de socialisation et d’anxiété-dépression», explique le Dr Éric Charles, psychiatre à l’hôpital Esquirol de Limoges, qui a supervisé l’étude.

«En général, les femmes et les sujets jeunes sont plus fréquemment touchés par la phobie sociale, rappelle le Dr Couderc. Notre échantillon étant sur-représenté en sujets jeunes et de sexe féminin, il est cohérent que cette proportion de phobiques sociaux soit plus élevée que dans la population générale.» Néanmoins, le psychiatre n’écarte pas l’hypothèse d’une compensation sociale: «Les sujets introvertis, anxieux socialement, ayant de ce fait un faible réseau social ont tendance à vouloir utiliser Internet et ses applications socialisantes afin de compenser ce déficit. Les relations sociales par le biais de Facebook sont en effet vécues par ces sujets comme plus faciles d’accès, Internet supprimant de nombreuses raisons d’être anxieux: regard, ton de la voix…»

La fréquence des troubles psychopathologiques est d’ailleurs plus importante chez les addicts à Facebook: dans l’étude française, 48% sont dépressifs contre une prévalence limitée à 9% chez les autres utilisateurs du réseau social. L’anxiété est également plus répandue: 69% versus 42%. Des résultats qui n’étonnent pas le Pr Aviv Weinstein, neuropsychologue spécialisé dans les addictions (Hôpital Hadassah, Jérusalem): «Internet est un média qui peut atténuer l’anxiété et la dépression chez certains individus et les aider à surmonter ces états émotionnels, au moins temporairement. Cela crée un forum pratique de communication avec les autres et donne accès à une quantité de stimulations qui autrement seraient difficiles à obtenir». Est-ce suffisant pour surmonter les états émotionnels négatifs? «Seulement temporairement, répond le Pr Weinstein, car dans le monde réel ces émotions reviennent…»

Pour le Dr Charles, l’addiction à Facebook est particulière car: «très spécifique de l’addiction à Internet, contrairement aux jeux en ligne et à l’addiction au cybersex». Ce qu’approuve le Pr Weinstein: «Elle a une fonction différente et attire une population différente.» Ce dernier reste néanmoins prudent sur le meilleur traitement: «Je pense qu’un traitement cognitivo-comportemental avec la famille peut aider. Apprendre comment vivre sans Internet pendant un moment peut être une bonne expérience même si cela peut susciter d’étranges sensations.» Mais pas des camps de survie, sur le modèle militaire, comme cela est proposé en Corée ou 30% des jeunes de moins de 18 ans sont considérés à risque d’addiction à Internet! «Plutôt des vacances sur une île déserte», suggère le Pr Weinstein.

 

Formations relatives :

Nous contacter :

Avenue de l’indépendance Belge 58
1081 Bruxelles
Tel : +32 2 412 04 10
Fax : +32 2 412 04 19
Gsm : +32 485 212 722
Email : selossej@jlgestion.be

Nos avantages :

  • Type de formation : Inter-entreprise, Intra-entreprise et particuliers
  • Formation 100% flexible et personalisée : Vous choisissez le lieu, la date et le programme de formation
  • Demande de devis : Réponse dans les 24 heures.
  • Remise de 50% pour les PME Bruxelloises
  • Parking, boisson et lunch gratuit
  • Accès à notre centre de compétences : Syllabus, note de cours, exercises,…

Training Linkedin Training – 1 day

Class overview :

Furthermore, LinkedIn have been active in their enhancement of site facilities. Once seen as the favoured tool of choice by recruitment agencies or job seekers (and indeed still is), the site is now capable of providing a superb service for finding, targeting and addressing your potential customer base – not to mention your existing clients.

Class goals :

Our LinkedIn training course aims to focus on your business and how LinkedIn suits its purpose, products, clients and operating methods; we then teach you how to exploit the features of LinkedIn to your advantage. You’ll also learn how LinkedIn can integrate with other forms of social media and how it can provide a source of traffic through to any other online presence you may have.

All of our LinkedIn course content is delivered in a bespoke style. We won’t waste your time demonstrating things you’ll never use and you will come out of a 6 hour session with a much greater understanding of the site facilities and internet marketing potential. Furthemore, you’ll be able to do this with a clearer vision of your social media strategy in future.

Content of Linkedin Training

  • An introduction to LinkedIn
  • Why are so many businesses using it?
  • LinkedIn case studies – best of class examples
  • The ground rules; the major do’s and don’t about creating your LinkedIn presence
  • How it works – the basics
  • How it works – the advanced and little known features
  • Etiquette on LinkedIn
  • Getting your message across on LinkedIn
  • Building your brand on LinkedIn
  • Connecting and research with LinkedIn
  • Creating new customers and keeping them
  • Driving visitors to your website through LinkedIn
  • Enhancing your LinkedIn activity
  • Direct communication with your LinkedIn connections
  • Employee/staff buy-in
  • Third party tools and applications
  • LinkedIn and legal implications
  • Your competitors on LinkedIn
  • The sector in which you operate and LinkedIn trends
Linkedin Training

Training Linkedin Training

Onze voordelen :

  • Type of training: Inter-company, intra-company and individual
  • 100% flexible & personalised training : You choose the place, the dates and the training program
  • Offer request : Response within 24 hours
  • 50% discount for SME’s from Brussels-Capital Region
  • Free parking, lunch & drinks
  • Free use of our Digital Competence Centre: Manuals, courses, exercises, …

Training Introduction to Social Media Training – 2 days

Class overview :

This Introduction to Social Media training class is an overview class targeting managers and decision makers. The course addresses what social media is and how businesses can use it. Unlike other social media courses, we do not try to convince you that you must be using social media. Rather, this social media course gives you the tools and knowledge you need to make that decision for yourself. The class introduces social media sites such as Facebook, Twitter, LinkedIn, YouTube, and Google+, and social media tools such as blogs and wikis.

Class goals :

  • Learn what social media is and how businesses are using it.
  • Learn about blogging as an effective tool for your business.
  • Learn how to use Facebook, Twitter, LinkedIn, Google+, and YouTube in your social media plan.
  • Learn how to get started with Google Analytics and how to create reports and analyze metrics.
  • Learn how to develop an effective social media plan.
  • Learn about webinars, blog talk radio, and other social media tools.

Content of Introduction to Social Media Training

  1. Social Media Overview
    1. Branding
    2. Sales
      1. Selling Directly
      2. New Products and Special Offers
      3. Paid Advertising
      4. Generating New Leads
    3. SEO
    4. Support
    5. Social Media Policy
    6. Sites and Tools
    7. Tracking Activity and Results
    8. Google URL Builder
    9. Social Media Dashboard
  2. Blogging
    1. Blogging for Branding
      1. Five Blogging Tips
    2. Blogging for Sales
      1. Free Content
      2. Promotion and Calls to Action
    3. Blogging for SEO
    4. Blogging for Support
    5. Blogging Policy
    6. Tools, Services, and Management
    7. Tracking Activity and Results
  3. Facebook
    1. Facebook for Branding
      1. Using Facebook as Company
    2. Facebook for Sales
      1. Facebook Ads
    3. Facebook for SEO
    4. Facebook for Support
    5. Facebook Policy
    6. Tools, Services, and Management
    7. Tracking Activity and Results
  4. Twitter
    1. Twitter for Branding
    2. Twitter for Sales
      1. Promote Your Products and Services
      2. Responding to Users’ Needs
      3. Twitter Exclusives
      4. Twitter Advertising
    3. Twitter for SEO
    4. Twitter for Support
    5. Twitter Policy
    6. Tools, Services, and Management
    7. Tracking Activity and Results
  5. LinkedIn
    1. LinkedIn for Branding
      1. Company Profile
      2. Encouraging Employees to Use LinkedIn
    2. LinkedIn for Sales
    3. LinkedIn for SEO
    4. LinkedIn for Support
    5. LinkedIn Policy
    6. Tools, Services, and Management
    7. Tracking Activity and Results
  6. Google+
    1. Google+ for Branding
    2. Google+ for Sales
    3. Google+ for SEO
    4. Google+ for Support
    5. Google+ Policy
    6. Tools, Services, and Management
    7. Tracking Activity and Results
  7. YouTube
    1. YouTube for Branding
      1. Examples of YouTube Channels
      2. Subscribers
    2. YouTube for Sales
    3. YouTube for SEO
    4. YouTube for Support
    5. YouTube Policy
    6. Tools, Services, and Management
    7. Other Video Sites
    8. Tracking Activity and Results
  8. Google Analytics
    1. Benefits
    2. Reading Reports
      1. Getting Started with Google Analytics
      2. Creating New Accounts under Google Analytics
    3. Google Analytics Code Snippets
      1. Introduction to Google Analytics Tracking Code (GATC)
      2. Introduction to Reports in Google Analytics
      3. Metrics and Dimensions in Google Analytics
      4. Overview of Report Structure
      5. Subdimensions
      6. Exploring the Social Reports
  9. Developing a Social Media Plan
    1. Developing a Social Media Plan
    2. Determining Goals and Successes
    3. Choosing Tools and Services
      1. Google Alerts
    4. Communicating Plan to Team
    5. Getting Management on Board
  10. Additional Resources
    1. Webinars
    2. Blog Talk Radio
    3. Meetup.com and User Groups
    4. Question/Answer Sites
    5. Social Bookmarking Sites
    6. Document Sharing Sites
    7. Next Steps
Introduction to Social Media Training

Training Introduction to Social Media Training

Onze voordelen :

  • Type of training: Inter-company, intra-company and individual
  • 100% flexible & personalised training : You choose the place, the dates and the training program
  • Offer request : Response within 24 hours
  • 50% discount for SME’s from Brussels-Capital Region
  • Free parking, lunch & drinks
  • Free use of our Digital Competence Centre: Manuals, courses, exercises, …