Formation Indesign – 2 jours – Belgique

FORMATION INDESIGN

formation adobe indesign bruxelles belgique
InDesign est un logiciel faisant partie de la suite Adobe, vous permettant de mettre en page un document officiel, et encore beaucoup d’autres possibilités…

A l’issue de la formation, le participant sera capable de créer une mise en page.

PDF INDESIGN FORMATION BRUXELLES BELGIQUE Télécharger le PDF contenant plus de détails sur cette formation.
OBJECTIFS
A la fin du cours, le participant sera capable de :

– Réaliser une mise en page correcte,
– …

CONTENU
– Introduction,
– Les possibilités graphiques,
– Premiers pas avec les blocs,
– Travail du vectoriel,
– Mise en forme du texte,
– Mise en forme du blog,
– Mise en forme des images,
– Mise en page,
– Pages / Page type,
– PDF,
– InDesign et internet,
– …
DUREE
2 Jours de formation
PRIX
Liste de prix
Notre particularité est de faire des cours sur mesure,
donc le programme de cours énoncé ci-dessus s’adapte différement
selon la personne concernée !
aide-tutorial-support-adobe-cs6

formation drupal bruxelles

NOUS CONTACTER :

JL GESTION SA

Avenue de l’indépendance Belge 58
1081 Bruxelles
Tel : +32 2 412 04 10
Fax : +32 2 412 04 19
Gsm : +32 485 212 722
Email : selossej@jlgestion.be

NOS AVANTAGES :

  • Type de formation : Inter-entreprise, Intra-entreprise et particuliers
  • Formation 100% flexible et personnalisée : Vous choisissez le lieu, la date et le programme de formation
  • Demande de devis : Réponse dans les 24 heures.
  • Remise de 50% pour les PME Bruxelloises
  • Parking, boisson et lunch gratuit
  • Accès à notre centre de compétences : Syllabus, note de cours, exercices,…

Faites une demande de devis gratuitement en remplissant notre formulaire en ligne

 

Formation : création d’un blog professionel (1jour)

FORMATION BLOG PROFESSIONNEL / DÉBUTANT

formation internet bruxelles
C’est en 1995 qu’apparaissent les premiers blogs. Constitués de textes appelés billets,
ils deviennent un nouveau média, un nouveau moyen d’expression.

Exploités dans un premier temps pour créer des journaux intimes…offerts au public, comme celui de Brigitte Gemmes, ils trouvent ensuite une place dans le monde de l’entreprise et celui de la politique.

OBJECTIFS
A la fin du cours, le participant sera capable de :

– Créer un blog,
– Surveiller l’activité du blog,
– Faire la  promotion du blog,
– …

CONTENU
– Introduction,
– Qu’est-ce qu’un blog ?,
– Le blog et son cadre juridique,
– Le blog : un outil pour la formation et la vie associative,
– Les blogs sans hébèrgement : WordPress 2 et DotClear 2,
– Surveiller l’activité du blog,
– La promotion du blog,
– L’audioblog et le podcast dans la formation,
– Des livres et des liens pour aller plus loin,
– …
DUREE
1 Jour de formation
PRIX
Liste de prix
Notre particularité est de faire des cours sur mesure,
donc le programme de cours énoncé ci-dessus s’adapte différement
selon la personne concernée !
Centre de formation JL Gestion

Centre de formation JL Gestion

NOUS CONTACTER :

JL GESTION SA

Avenue de l’indépendance Belge 58
1081 Bruxelles
Tel : +32 2 412 04 10
Fax : +32 2 412 04 19
Gsm : +32 485 212 722
Email : selossej@jlgestion.be

NOS AVANTAGES :

  • Type de formation : Inter-entreprise, Intra-entreprise et particuliers
  • Formation 100% flexible et personnalisée : Vous choisissez le lieu, la date et le programme de formation
  • Demande de devis : Réponse dans les 24 heures.
  • Remise de 50% pour les PME Bruxelloises
  • Parking, boisson et lunch gratuit
  • Accès à notre centre de compétences : Syllabus, note de cours, exercices,…

Faites une demande de devis gratuitement en remplissant notre formulaire en ligne

 

FORMATION QUARKXPRESS / AVANCÉ (1 jour)

QUARKXPRESS AVANCE
PRE-REQUIS
Avoir suivi la formation « QuarkXPress – Débutant »

Connaître l’environnement de QuarkXPress…

OBJECTIFS
A la fin du cours, le participant sera capable de :

– Améliorer ses mises en pages,
– …

CONTENU
– Améliorer l’utilisation basic,
– …
DUREE
1 Jour de formation
PRIX
 
Notre particularité est de faire des cours sur mesure,
donc le programme de cours énoncé ci-dessus s’adapte différement
selon la personne concernée !

 

formation quark Xpress bruxelles - Jl gestion

formation quark Xpress bruxelles – Jl gestion

NOUS CONTATCER:

JL GESTION SA

Centre de formation Bruxelles

Avenue de l’indépendance Belge 58
1081 Bruxelles
Tel : +32 2 412 04 10
Fax : +32 2 412 04 19
Gsm : +32 485 212 722
Email : selossej@jlgestion.be

NOS AVANTAGES :

  • Type de formation : Inter-entreprise, Intra-entreprise et particuliers
  • Formation 100% flexible et personnalisée : Vous choisissez le lieu, la date et le programme de formation
  • Demande de devis : Réponse dans les 24 heures.
  • Remise de 50% pour les PME Bruxelloises
  • Parking, boisson et lunch gratuit
  • Accès à notre centre de compétences : Syllabus, note de cours, exercices,…

Faites une demande de devis gratuitement en remplissant notre formulaire en ligne

 

 

La bibliothèque numérique enfin disponible en France, Belgique, Suisse

source: http://lexpansion.lexpress.fr/high-tech/google-ouvre-sa-librairie-en-ligne-en-france_315874.html

Enfin! Il aura fallu six ans à Google pour convaincre les grands éditeurs de livres française de mettre à disposition leurs oeuvres numériques. Plusieurs centaines de milliers de titres sont accessibles à partir d’aujourd’hui sur le service Google Play du moteur de recherche grâce aux accords signés avec Hachette, Editis, Gallimard, ou encore Media Participations.

recherche freelance en IT, bureautique, webdesign, infographie en Belgique, France, Pays-bas, Suisse, Greece

« Les ouvrages sont lisibles sur tous les PC, smartphones, et tablettes, indique Philippe Colombet, directeur de Google Livres en France. Les prix proposés respectent la loi sur le prix unique du livre numérique ».

La France est le cinquième pays à proposer une librairie en ligne, après le Royaume-Uni en mai dernier, suivi de l’Espagne, l’Italie et de l’Allemagne. Pour acquérir un ouvrage, il est nécessaire de créditer le portefeuille électronique, Google Wallet, en donnant ses coordonnées bancaires.

La TVA est enregistrée en Irlande, siège européen du groupe américain, ou le taux est, pour une fois, supérieur à celui pratiqué en France (23% contre 7%). Google a refusé d’indiquer si le différentiel de TVA était pris à sa charge. Amazon avec sa liseuse Kindle ou Apple avec l’iPad, facturent leurs prestations depuis le Luxembourg (3% de TVA).

La librairie en ligne du moteur de recherche ainsi que les autres services (vidéo à la demande, jeux, applications diverses) seront pré-chargés sur la tablette Nexus 7 dont la commercialisation vient de débuter aux Etats-Unis et au Royaume-Uni. La société de Mountain View a refusé de donner une date de disponibilité de cet appareil sur le marché hexagonal.

Google a signé un accord avec les éditeurs qui lui permettra de numériser des oeuvres dans le cadre de son projet de « bibliothèque universelle »

 

Source: http://lexpansion.lexpress.fr/high-tech/google-conclut-un-accord-decisif-avec-les-editeurs-americains_344218.html#xtor=AL-241

google book

 

Google a fait un pas de plus jeudi pour assurer l’avenir de sa bibliothèque en ligne, en signant avec une association d’auteurs américains un nouvel accord sur les droits d’auteurs qui va mettre fin à sept ans de bataille judiciaire. Google et l’Association des éditeurs américains (AAP) ont annoncé dans un communiqué commun « un accord à l’amiable qui va permettre l’accès à des livres et des journaux soumis aux droits d’auteurs et numérisés par Google pour son projet de bibliothèque » en ligne.

Déjà 20 millions d’ouvrages numérisés

Cela va permettre de mettre fin à une procédure initiée suite à une plainte en octobre 2005 de cinq éditeurs membres de l’AAP: Pearson Education et Penguin (tous deux membres du groupe britannique Pearson qui détient notamment le Financial Times), Simon and Schuster (filiale du groupe de communication CBS), John Wiley and Sons, et McGraw-Hill. « En mettant cette affaire judiciaire avec les éditeurs derrière nous, nous pouvons rester concentrés sur notre mission centrale et notre travail pour augmenter le nombre de livres disponibles afin d’éduquer, passionner et amuser nos utilisateurs », a commenté David Drummond, responsable des questions juridiques chez Google.

Le groupe internet, qui ambitionne de créer une bibliothèque universelle, a déjà numérisé environ 20 millions d’ouvrages. Avec l’accord de jeudi, il pourrait en numériser des millions de titres supplémentaires. Cela « montre que les services en ligne peuvent fournir de nouveaux moyens pour découvrir des contenus, tout en respectant les droits des auteurs », s’est félicité Tom Allen, le président de l’AAP. Certaines modalités de l’accord, notamment financières, sont confidentielles. Il concerne des oeuvres n’étant plus disponibles sous forme imprimée mais toujours soumises aux droits d’auteurs. Il donne aux éditeurs le choix de les rendre disponibles dans la bibliothèque en ligne de Google, ou de les en retirer. Ils pourront aussi décider s’ils permettent à Google de mettre des portions de leurs livres, ou même des livres complets, dans son magasin en ligne Google Play.

« Google continue de profiter de son utilisation de millions de livres »

Les éditeurs pourront aussi continuer, s’ils le souhaitent, à s’entendre individuellement avec le groupe internet sur l’usage d’autres oeuvres numérisées. Google s’est attiré les foudres des éditeurs et des détenteurs de droits d’auteurs dans plusieurs pays du monde en se mettant il y a quelques années à scanner leurs oeuvres sans demander leur autorisation. Cela a débouché sur une série de procédures judiciaires, et Google en a déjà soldé certaines avec des accords amiables similaires à celui de jeudi. En France, il s’était ainsi entendu avec le Syndicat national de l’édition (SNE), regroupant près de 600 éditeurs, ainsi qu’avec la Société des gens de lettres (SGDL) qui représente 6.000 auteurs français ou francophones, pour mettre un terme à des procédures entamées en 2006.

Les deux parties aux Etats-Unis ont indiqué jeudi que leur accord n’avait pas besoin d’être validé par la justice. Cela évitera la répétition de la mauvaise surprise de mars 2011, quand un juge américain avait annulé un accord conclu deux ans et demi plus tôt entre Google, l’AAP et la Guilde (syndicat) des auteurs. Cet accord prévoyait notamment que Google verse 125 millions de dollars pour rémunérer les auteurs dont les oeuvres auraient été numérisées sans autorisation. Contrairement aux éditeurs, la Guilde n’a toujours pas baissé les armes. « L’accord privé avec les éditeurs, quelles que soient ses modalités, ne règle pas les plaintes des auteurs contre Google », a estimé jeudi son directeur exécutif, Paul Aiken. « Google continue de profiter de son utilisation de millions de livres (…) sans tenir compte des droits des auteurs, et nous maintenons notre plainte en nom collectif pour le compte des auteurs américains », a-t-il dit.